Changer d'édition

Un «windtunnel» ouvrira à Sterpenich avant Noël

Un «windtunnel» ouvrira à Sterpenich avant Noël

Photo: LuxFly Skydive
Luxembourg 1 22.04.2019

Un «windtunnel» ouvrira à Sterpenich avant Noël

Maurice FICK
Maurice FICK
Voler de ses propres bras sans devoir sauter d'un avion. C'est l'expérience unique que la société belge LuxFly proposera «en décembre» à la frontière belgo-luxembourgeoise. Les travaux de l'Indoor Skydive vont démarrer à Sterpenich.

La zone d'activités économiques mixtes d'Arlon Sterpenich - juste à côté d'Ikea et à 20 km de Luxembourg-ville - est en passe de s'orienter vers les loisirs. A côté de Decathlon et de l'enseigne McDonald's, deux nouveaux projets orientés vers des loisirs à sensations fortes devraient voir le jour en 2019.


À Sterpenich, le parc d'activités devient fun
Vingt nouvelles entreprises se sont implantées l'an passé dans les parcs d'activités économiques d'Idelux en Luxembourg belge. A deux pas du Luxembourg, le parc de Sterpenich-Arlon s'oriente vers les loisirs.

La société Funny Mountain doit créer à Sterpenich un espace innovant entièrement dédié à l'escalade. Programmé initialement pour cet été, l'Indoor Skydive, un centre de pratique de chute libre en intérieur, doit finalement «ouvrir en fin d'année», plutôt «en décembre», explique Magali Braff, International Business Development Manager chez LuxFly.

Sur le terrain, les travaux de terrassement sont réalisés et «nous commencerons, très bientôt, c'est-à-dire début mai, avec les fondations», assure Magali Braff.


Photo: LuxFly Skydive

Initiateurs du projet dont la réalisation s'élève à 7 millions d'euros et créera à terme 12 emplois, Magali et Steve Braff, parachutistes chevronnés, n'en sont pas à leur coup d'essai. Ils ont déjà lancé un simulateur de chute libre dans la région de Charleroi.

La «sensation de chute libre»

Le simulateur de chute libre aux portes du Luxembourg, dont la «pièce maîtresse» sera une tour transparente de 20 mètres de haut - le «windtunnel» - «sera une première avec une technologie hyper moderne. Ce sera quelque chose de très spécial», glisse Magali Braff.

Avant d'expliquer plus avant: «Il faut imaginer une grande chambre dans laquelle passe du vent à 250 km/heure et dans laquelle on se déplace avec son corps dans l'air. On va reproduire la sensation de chute libre».

Si pour certains amateurs de sensations fortes l'indoor skydive est devenu un sport de haut niveau,

Les vidéo 360 ne sont pas supportées. Voir la vidéo 360 dans l'app Youtube.

en réalité, c'est une activité ludique «accessible à tout le monde dès trois ans. Y compris aux personnes à mobilité réduite», assure Magali Braff.

La grille tarifaire n'est pas encore communiquée mais «les prix seront variables», selon la formule choisie mais «cela commencera à partir de 50 euros», pose l'International Business Development Manager.