Changer d'édition

Un vent de liberté va souffler sur le Luxembourg
Luxembourg 4 min. 04.03.2022
Fin des restrictions sanitaires

Un vent de liberté va souffler sur le Luxembourg

Xavier Bettel ne pouvait que se réjouir de ce nouveau pas de géant dans le cadre d'un retour à la vie normale.
Fin des restrictions sanitaires

Un vent de liberté va souffler sur le Luxembourg

Xavier Bettel ne pouvait que se réjouir de ce nouveau pas de géant dans le cadre d'un retour à la vie normale.
Photo: Anouk Antony
Luxembourg 4 min. 04.03.2022
Fin des restrictions sanitaires

Un vent de liberté va souffler sur le Luxembourg

Simon MARTIN
Simon MARTIN
Il est désormais acté que l'on se dirige enfin vers un retour à la normalité. Retour sur les annonces tant attendues et confirmées par Xavier Bettel et Paulette Lenert.

Après deux années vécues au gré de restrictions et d'allègements successifs, il semblerait enfin que le retour à la normalité se profile pour la population luxembourgeoise. «Normalité», ce mot a été prononcé à plusieurs reprises ce vendredi midi par le Premier ministre Xavier Bettel (DP) ainsi que la ministre de la Santé Paulette Lenert (LSAP), tous deux venus annoncer la levée de la quasi-totalité des mesures sanitaires. Un moment qui s'apparente à une véritable libération pour la plupart des habitants du pays. Ce moment de délivrance a toutefois été quelque peu éclipsé par la crise ukrainienne, désormais au cœur de l'actualité.



Presque toutes les mesures sanitaires levées
Xavier Bettel et Paulette Lenert se sont exprimés sur l'évolution positive de l'épidémie de covid-19. Ils ont notamment annoncé la levée quasi totale des mesures sanitaires.

Xavier Bettel n'a d'ailleurs pas pu passer à côté du sujet et est longuement revenu sur celui-ci au début de la conférence de presse, rappelant que la solidarité doit primer à tout prix. Il s'est ensuite épanché plus concrètement sur la fin des mesures sanitaires. «Les indicateurs de l'épidémie au Luxembourg continuent de confirmer le fait que la vague Omicron a été parfaitement gérée et que les chiffres restent remarquablement faibles», a-t-il assuré. Ce vendredi, il restait ainsi 25 personnes hospitalisées en raison du covid-19 et 5 personnes en soins intensifs, de quoi donc amorcer cette «détente», selon les dires du Premier ministre.

Adieu le CovidCheck

Exit donc le CovidCheck sur le lieu de travail, de même que dans le domaine des loisirs. Le régime 3G dans ces secteurs ne sera bientôt plus qu'un lointain souvenir. L'autre bonne nouvelle, c'est également la fin du port du masque obligatoire dans les écoles, une mesure particulièrement contraignante, tant pour les élèves que pour les enseignants. Les tests continueront toutefois, mais seront proposés à des intervalles moins élevés.

Enfin, selon les dires des deux ministres, les événements de n'importe quelle taille pourront se dérouler sans la moindre restriction. Avec le retour des beaux jours, on imagine que le public répondra présent pour les grands rendez-vous culturels.


dpatopbilder - 22.02.2022, Baden-Württemberg, Stuttgart: Gregor Paul (r), Oberarzt, unterhält sich in einem Patientenzimmer einer Covid-19-Station im Klinikum Stuttgart mit Patientin Ioanna Maag-Nikolopoulou. Es ist ein neues Phänomen: Die Corona-Pandemie verlagert sich stärker auf die Normalstationen der Krankenhäuser. Denn bei vielen Patienten wird das Virus zur Nebendiagnose. (zu dpa "Wenn Corona das kleinere Übel ist") Foto: Marijan Murat/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Les nouvelles admissions à l'hôpital ont chuté de 50%
Lors de sa dernière rétrospective, la Santé n'a pu que constater le recul de l'épidémie malgré une hausse des infections.

Il n'empêche que le gouvernement ne souhaite pas totalement relâcher la pression. Ainsi, plusieurs mesures resteront d'application. «Dans le but de protéger les personnes les plus vulnérables», ont rappelé les deux ministres. Ainsi, le régime 3G reste d'application dans les hôpitaux ainsi que les maisons de soins et de retraite, de même que le port du masque obligatoire. Il faudra également toujours porter un masque dans les transports publics luxembourgeois, en raison de la forte promiscuité dans ces lieux. De plus, en cas de test positif, l'isolement sera toujours d'application. 

Vers la fin du télétravail?

Il a aussi été question du télétravail lors de cette conférence de presse, ou plutôt de la fin de celui-ci. Xavier Bettel a évoqué de «possibles réductions», tout en expliquant que son ministre du Travail était occupé à plancher sur le sujet.  «Les conventions bilatérales qui lient le Luxembourg à l'Allemagne, la France et la Belgique pourraient être modifiées en fonction des décisions des différents pays», a expliqué l'intéressé.

En réponse à une question d'un journaliste, la ministre de la Santé a également noté que le masque dans les magasins ne serait plus obligatoire. «Toutefois, si un responsable souhaite conserver cette mesure afin de protéger la santé de son personnel, ce sera son droit. Nous ne ferons qu'émettre des recommandations», a souligné Paulette Lenert, qui n'a pas manqué de remercier les personnes ayant fait le choix de se vacciner.

Si la date d'entrée en vigueur de ces mesures n'a pas encore été fixée, Xavier Bettel a assuré qu'il ne s'agissait plus que d’une question de jours avant que ce ne soit le cas. « Le texte va être déposé au début de la semaine prochaine. Le Conseil d'Etat donnera un avis, puis le texte de loi devra être voté à la Chambre des députés», a noté celui qui est en contact permanent avec le président ukrainien.


Belgium's Prime Minister Alexander De Croo speaks during a press conference of the Federal Government on the situation in Ukraine following Russia's invasion on March 1, 2022 in Brussels. (Photo by BENOIT DOPPAGNE / BELGA / AFP) / Belgium OUT
Le pass sanitaire wallon est illégal
La justice met de nouveau le Covid safe ticket au pilori, en l'estimant inefficace face au variant Omicron.

Ce dernier ne pouvait que se réjouir de ce nouveau pas de géant dans le cadre d'un retour à la vie normale. «On espère que ces annonces vont donner plus d'espoir à la population. Nous pouvons être tous fiers du travail accompli au cours de ces deux dernières années», a-t-il lâché. Paulette Lenert a quant à elle rappelé l'importance de la vaccination. «On ne sait pas ce qui nous attendra lors du prochain automne ou hiver. Peut-être que de nouveaux variants apparaîtront mais pour l'heure, l'évolution des chiffres est positive. Il faut pouvoir traiter le covid comme une grippe désormais». Des déclarations similaires à celles faites par d'autres pays qui ont également fait le choix de vivre avec le virus et d'alléger les restrictions.

Rappelons que lors du dernier briefing de presse, en février dernier, le gouvernement avait déjà annoncé des allègements avec la fin du couvre-feu dans l'horeca et la réouverture des clubs et des discothèques. Sans oublier la fin de la quarantaine et la fin des restrictions dans le domaine privé.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

L'étude Covidkids réalisée par l'Université de Luxembourg et Unicef examine le bien-être des enfants et des adolescents pendant la pandémie. Les résultats ont été présentés ce vendredi.
Portrait of little kid boy sad on birthday. child with lots of toys. Tired preschool boy
Le Conseil de gouvernement du 25 février a validé l’arrivée du vaccin Novavax à partir du 1er mars au Luxembourg suite aux recommandations émises par le Conseil supérieur des maladies infectieuses (CSMI) le 23 février.