Changer d'édition

Un tiers des dépanneurs manquaient de transparence
Luxembourg 2 min. 08.09.2021
Téléphonie et informatique

Un tiers des dépanneurs manquaient de transparence

Les dépanneurs "oublient" parfois de mentionner la garantie s'appliquant sur les pièces de rechange employées.
Téléphonie et informatique

Un tiers des dépanneurs manquaient de transparence

Les dépanneurs "oublient" parfois de mentionner la garantie s'appliquant sur les pièces de rechange employées.
Photo archives : Serge Waldbillig
Luxembourg 2 min. 08.09.2021
Téléphonie et informatique

Un tiers des dépanneurs manquaient de transparence

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Le ministère de la Protection des consommateurs vient de taper sur les doigts d'une douzaine d'établissements spécialisés dans la réparation de téléphones portables, tablettes ou ordinateurs. Ils n'affichaient pas suffisamment clairement le coût de leurs services.

De plus en plus d'échoppes se signalant comme réparatrices d'ordinateurs, tablettes ou smartphone ont ouvert ces derniers temps. Il est vrai qu'entre l'explosion du télétravail et le boom des communications via mobiles, les pannes se multiplient elles aussi. Mais si le ministère de la Protection des consommateurs luxembourgeois vient de se pencher sur ces commerces, ce n'est pas pour vérifier leur habileté technique, mais plutôt pour s'assurer de leur totale transparence sur le montant de leurs prestations. Et à la vérité, deux tiers des 34 établissements contrôlés ont parfaitement répondu aux exigences de la loi.


GOOGLE HANDY
Et de 1.000 pour les demandes de conciliation à l'ILR
En dix ans, le service de l’Institut luxembourgeois de régulation aura permis à des usagers de résoudre leurs problèmes en lien avec leur opérateur télécom ou fournisseur d'énergie notamment.

Par contre, pour 13 sociétés, le ministère a dû remettre les choses au point. En effet, le Code de la consommation luxembourgeois fixe plusieurs obligations à ces professionnels. Particulièrement sur l’indication des prix et des tarifs de réparation. Ce qui inclut notamment de bien préciser si la TVA et autres taxes accessoires sont bien notifiées au client, de sorte que ce dernier puisse se décider en toute connaissance pour l’achat d’un produit ou pour la commande d’une prestation.

Le dépanneur doit aussi faire état, en cas de remplacement de pièces, de la garantie qui s'applique à ces pièces. Si elles sont neuves, une couverture de deux ans est ainsi prévue par les textes. Et le ministère d'insister qu'il est bien alors «interdit au professionnel de fixer des délais de garantie inférieurs à ces 24 mois».

En boutique comme en ligne

La transparence ne s'applique pas que dans les devis fournis. Elle doit aussi être visible sur les publicités ou en magasin. Une mesure qui a aussi été contrôlée par les agents du ministère ces derniers mois.  Tout comme un œil a été jeté sur les sites internet de ces dépanneurs. Là, seuls deux ont été surpris en infraction par rapport aux règles de présentation de leurs tarifs. 


TOPSHOT - Visitors walk at the Mobile World Congress (MWC) in Barcelona on February 25, 2019. - Phone makers will focus on foldable screens and the introduction of blazing fast 5G wireless networks at the world's biggest mobile fair starting February 25 in Spain as they try to reverse a decline in sales of smartphones. (Photo by GABRIEL BOUYS / AFP)
C'est (enfin) parti pour le droit à la déconnexion
Non, en dehors des horaires de travail, un salarié n'a pas à suivre ses dossiers, répondre au téléphone ou lire ses mails. Le Conseil économique et social vient de soumettre une proposition qui devrait vite être intégrée au Code du travail luxembourgeois.

Il va de soi que l'ensemble des contrevenants ont été mis en demeure d'afficher les sommes, taux, garanties s'appliquant à leurs travaux. Et le ministère de la Protection des consommateurs a eu la satisfaction de mesurer que ces avertissements avaient porté leurs fruits. Après une contre-visite, tout était en règle en boutique comme en ligne. 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

En place depuis octobre au Luxembourg, la technologie 5G ne chasse pas ses aînées du spectre émis. Il est vrai que de nombreux usagers dépendent encore des anciennes fréquences au débit plus limité.
Montage: LW