Changer d'édition

Un siège de secrétaire général fort convoité
Luxembourg 20.01.2020 Cet article est archivé

Un siège de secrétaire général fort convoité

Le président de la Chambre Fernand Etgen (à gauche) devra bientôt composer avec un nouveau secrétaire général.

Un siège de secrétaire général fort convoité

Le président de la Chambre Fernand Etgen (à gauche) devra bientôt composer avec un nouveau secrétaire général.
Photo : Guy Wolff
Luxembourg 20.01.2020 Cet article est archivé

Un siège de secrétaire général fort convoité

Des 14 candidatures retenues à la succession de Claude Frieseisen à la tête de l'administration de la Chambre des députés, deux noms se détachent. Le choix des députés pourrait se reporter sur Alain Weltz ou Laurent Scheeck. A moins que...

(pj) Pour le pays, le suspense reste soutenable. Mais dans les coulisses de la politique luxembourgeoise, le choix du futur secrétaire général de la Chambre fait partie des sujets majeurs de ce début d'année. Alors que Claude Frieseisen quittera ses fonctions en ce début 2020, le poste hautement stratégique devrait trouver preneur avant la fin du mois. Jeudi pourrait même être la date fatidique à l'heure où les députés seront en séance publique.

Ces derniers jours, les fractions ont étudié les CV des neuf postulants les plus crédibles. Quatorze noms étaient retenus au départ, mais aujourd'hui deux noms semblent se détacher. Il s'agit, d'abord, de Laurent Scheeck. Celui-ci a l'avantage de bien connaître la maison. En effet, il est actuellement fonctionnaire au Service des relations internationales à la Chambre. En place depuis neuf ans, il postule donc en terrain connu et avec le soutien de l'aile gauche de la coalition, LSAP et Déi Gréng.

17 ans, 5 présidents

Alain Weltz, lui, aurait plutôt les faveurs du parti du Premier ministre Xavier Bettel. Le DP a confiance dans celui qui, aujourd'hui, occupe les fonctions de Commissaire du gouvernement chargé de l'instruction disciplinaire au sein du ministère de la Fonction publique. 

Les deux adjoints de l'ancien secrétaire général avaient eux aussi posé leur candidature. Mais ni Benoit Reiter, ni Isabelle Barra n'ont su rassembler suffisamment d'avis favorables pour rester dans l'ultime short-list pour prendre la place de Claude Frieseisen. Qui, mine de rien, aura tenu 17 années et connu cinq présidents de Chambre différents à ce poste à fortes responsabilités.


Sur le même sujet

Laurent Scheeck succède à Claude Frieseisen
Fin du suspense. Les députés se sont choisi un nouveau secrétaire général. Selon le Luxemburger Wort, celui qui était jusqu'ici fonctionnaire au Service des relations internationales à la Chambre a obtenu le soutien de l'aile gauche de la coalition, LSAP et Déi Gréng.
Les députés se sont choisis un nouveau secrétaire général