Changer d'édition

Un second ancien employé de PwC inculpé
Luxembourg 23.01.2015 Cet article est archivé
LuxLeaks

Un second ancien employé de PwC inculpé

LuxLeaks

Un second ancien employé de PwC inculpé

Pierre Matge
Luxembourg 23.01.2015 Cet article est archivé
LuxLeaks

Un second ancien employé de PwC inculpé

Après Antoine Deltour, l'ancien auditeur de PwC à l'origine de l'affaire LuxLeaks, un autre ancien collaborateur de PwC a été inculpé vendredi indique le Parquet de Luxembourg.

(MF) - Après Antoine Deltour, l'ancien auditeur de PwC à l'origine de l'affaire LuxLeaks, un autre ancien collaborateur de PwC a été inculpé vendredi indique le Parquet de Luxembourg.

Le 12 décembre 2014, c'était déjà un vendredi, le Parquet de Luxembourg avait annoncé  la mise en examen de l'auteur présumé du vol, chez l'auditeur PwC en 2012, des documents à l'origine de Luxleaks.

Six semaines plus tard, toujours dans le cadre de la même affaire du suivi de l'inculpation de l'ancien collaborateur de PwC,  il a été procédé en date d’aujourd'hui à une nouvelle inculpation d'un autre ancien collaborateur de PwC par un juge d'instruction à Luxembourg», écrit le Parquet.

Ce second employé dans le collimateur de la justice est poursuivi du chef des mêmes infractions qu'Antoine Deltour, c'est-à-dire pour «vol domestique, violation du secret professionnel, violation de secrets d’affaires, blanchiment et accès frauduleux à un système de traitement automatisé de données».

Apparu dans "La nouvelle édition" sur Canal+, début janvier 2015, Antoine Deltour avait déclaré avoir «agi par conviction». Il risque néanmoins jusqu'à 10 ans de prison.


Sur le même sujet

Pour les accusés de Luxleaks
Les lanceurs d'alerte de Luxleaks se dirigent vers des peines plus légères qu'en première instance. Porteurs d'une cause dont l'écho était porté sur le parvis de la cité judiciaire ce lundi, ils visent l'acquittement pur et simple.
Une ambiance peu commune hier pour la cité judiciaire luxembourgeoise.
En attendant le procès LuxLeaks
Le «deuxième ancien collaborateur de PwC» aurait conclu un accord de confidentialité avec son ex-employeur.
Le procès de l'affaire LuxLeaks s'ouvrira le 26 avril.
Deux anciens collaborateurs de PwC, dont Antoine Deltour, et le journaliste de «Cash Investigation», Edouard Perrin, devront répondre aux questions du tribunal lors du procès dit «LuxLeaks» qui débutera le mardi 26 avril et doit durer cinq jours.
Ancien collaborateur de PwC, Antoine Deltour, devra entre autres, répondre aux infractions de maintien frauduleux dans un système informatique, de divulgation de secrets d’affaires et de violation de secret professionnel.
Le Parquet de Luxembourg a annoncé ce matin qu'un juge d'instruction a procédé à l'inculpation d'un "journaliste français". Il lui est reproché d'être "co-auteur, sinon complice des infractions commises par l'un des anciens collaborateurs de PwC".
Edouard Perrin avait convaincu Antoine Deltour de lui confier les documents de PwC. (Photo: Figra TV)
Antoine Deltour, ancien auditeur de PWC et à l'origine de l'affaire LuxLeaks, a pris la parole mardi soir dans "La nouvelle édition" sur Canal+ et déclare avoir "agi par conviction". Il risque néanmoins jusqu'à 10 ans de prison.
"J’ai copié des documents chez mon ancien employeur pour alimenter un débat public sur le sujet", a déclaré Antoine Deltour lors d'une interview sur Canal+
Sortie médiatique d'Antoine Deltour
Sollicitée par les médias suite à la publication lundi de l'interview de son ancien employé, la société d'audit ne se prononce pas sur le vol de ces documents à l'origine de LuxLeaks. Elle indique en revanche avoir passé en revue son système informatique.
La firme luxembourgeoise avait été beaucoup plus prompte à réagir lors de la publication des documents de LuxLeaks.