Changer d'édition

«Un scénario attendu»
Luxembourg 2 min. 13.10.2020

«Un scénario attendu»

Pour Paulette Lenert, si «nous savons que le risque zéro n'existe pas», il n'empêche que «tout le monde peut contribuer à maintenir ce risque au plus bas niveau possible»

«Un scénario attendu»

Pour Paulette Lenert, si «nous savons que le risque zéro n'existe pas», il n'empêche que «tout le monde peut contribuer à maintenir ce risque au plus bas niveau possible»
Photo: Chris Karaba
Luxembourg 2 min. 13.10.2020

«Un scénario attendu»

La nette augmentation des infections et les neuf décès déplorés depuis début octobre ne surprennent pas Paulette Lenert. La ministre de la Santé devra tout de même expliquer les causes de cette reprise du covid, mercredi, devant une commission parlementaire réunie dans l'urgence.

(JFC) - Neuf décès, 1.311 nouvelles infections, le nombre de personnes hospitalisées passé de 30 à 48, le tout entre le 1er et le 12 octobre: les chiffres de l'épidémie de covid au Luxembourg ont de quoi inquiéter. Plus préoccupant encore, le pays a enregistré lundi, le plus grand nombre de cas dépistés en une journée (208, hors cas des frontaliers) Mais, selon Paulette Lenert (LSAP), la ministre de la Santé, il s'agit là du «scénario attendu». 

Avec l'arrivée de l'automne, le rebond du virus se vérifie non seulement au Grand-Duché, mais aussi un peu partout dans les régions voisines et en Europe. «Nous savons que le risque zéro n'existe pas. Mais tout le monde peut contribuer à maintenir ce risque au plus bas niveau possible», a ainsi déclaré Paulette Lenert mercredi sur les ondes de RTL Radio. Bref, une situation préoccupante, mais pas inopinée.

 

Soulignant que la très forte augmentation du nombre de cas «ne date que de quelques jours», la ministre de la Santé attend les prochains jours pour «voir si cette tendance est vraiment aussi grave». Elle est d'avis qu'il faut maintenant analyser les chiffres et les différents indicateurs «avec calme et distance», avant, le cas échéant, de «mettre en œuvre la stratégie qui a été définie pendant l'été». Histoire de suivre «une stratégie cohérente à l'avenir».

Selon cette «stratégie» évoquée par la ministre, les mesures de précaution actuelles, en particulier dans les maisons de retraite, sont constamment revues et ajustées si nécessaire. Cela inclut également la communication systématique de toutes les données au public. Malgré la lassitude générée par la crise sanitaire, chacun doit continuer à appliquer systématiquement les mesures de précaution. «Nous devons vivre, oui, mais ce n'est pas le moment de relâcher nos efforts», a ajouté la ministre socialiste.

Paulette Lenert est maintenant attendue, mercredi, devant une commission parlementaire de la Santé réunie dans l'urgence. Elle devra répondre aux questions des députés sur cette «nouvelle offensive» du coronavirus au Luxembourg. Arguments que la ministre reprendra, vers midi, au cours d'une conférence de presse. 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

La barre des 350 décès franchie
Trois nouvelles victimes viennent s'ajouter au bilan du covid au Grand-Duché au dernier bilan officiel. Plus réconfortant : moins de 200 malades infectés sont actuellement pris en charge.
Healthcare workers listen as Chief of Staff Doctor Joseph Varon talks to them in the Covid-19 ward at United Memorial Medical Center in Houston, Texas on December 4, 2020. - Joseph Varon, a doctor treating coronavirus patients at a Texas hospital, was working his 252nd day in a row when he spotted a distraught elderly man in the Covid-19 intensive care unit (ICU). Varon's comforting embrace of the white-haired man on Thanksgiving Day was captured by a photographer for Getty Images and has gone viral around the world. (Photo by Mark Felix / AFP)
Un cluster dépisté sur le campus de l'Uni
Nouveaux lieux principaux de contagion au covid-19, les campus universitaires font l'objet d'une attention toute particulière. Si le Luxembourg apparaît préservé, un foyer de contamination a été signalé sur le site de Belval où cinq personnes sont concernées.
Uni Luxembourg,Maison du Savoir. Esch/Belval. Foto:Gerry Huberty
Déjà 167 cas de covid dans les écoles
Trois semaines après la rentrée, le coronavirus continue à circuler parmi les élèves du Luxembourg. Plusieurs classes entières ont déjà été placées en quarantaine, reconnaît le ministère de l'Education.
(FILES) In this file photo teachers, students and parents participate in an outdoor learning demonstration for NYC schools in front of the Patrick F. Daly public school (P.S. 15) on September 02, 2020 in the Brooklyn borough of New York City. - New York Mayor Bill de Blasio said October 4, 2020 he planned to put nine neighborhoods back under tight shutdowns as Covid-19 cases rise in the city, which had largely controlled the pandemic after a catastrophic outbreak.
"Today, unfortunately, is not a day for celebration," de Blasio said, announcing he would ask to close nonessential businesses and all schools in nine neighborhoods of Brooklyn and Queens. (Photo by Angela Weiss / AFP)
Les tests covid rapides à l'essai
Jusqu'à présent, le Luxembourg a privilégié les tests PCR, produit réputé pour sa fiabilité. Mais la donne pourrait bien changer avec l'arrivée des tests antigéniques de deuxième génération. Le Laboratoire national de santé (LNS) les teste actuellement.
A medical worker of the Medical Emergency Services of Madrid (SUMMA 112) runs a rapid test for COVID-19 at the Lope de Vega Cultural Center in the Vallecas neighbourhood, in Madrid, on October 1, 2020 while testing for potential coronavirus disease cases. - Spain's government published a decree extending drastic restrictions across the capital today, with partial lockdown measures to come into play within 48 hours, despite fierce opposition from Madrid's regional authorities. (Photo by OSCAR DEL POZO / AFP)
420.000 vaccins anti-covid pour le Luxembourg
C'est le quota minimal que le Grand-Duché pourra obtenir sur le marché d'achat passé en commun avec la Commission européenne. Mais le ministère de la Santé pourra demander un surplus, si besoin.
(FILES) In this file photo Dr. Nita Patel, Director of Antibody discovery and Vaccine development, lifts a vial with a potential coronavirus, COVID-19, vaccine at Novavax labs in Gaithersburg, Maryland on March 20, 2020, one of the labs developing a vaccine for the coronavirus, COVID-19. - New York Governor Andrew Cuomo said September 24, 2020 his state will conduct its own verification of any federally approved vaccination, citing concerns that the vetting process is overly politicized. "Frankly, I'm not going to trust the federal government's opinion," the Democratic state leader told journalists. (Photo by ANDREW CABALLERO-REYNOLDS / AFP)
«Le nombre d'infections reste maîtrisé»
Jean-Claude Schmit a rappelé ce lundi que la crise sanitaire au Luxembourg était sous contrôle. Le directeur de la Santé mise beaucoup sur le tracing et la deuxième vague de tests à grande échelle pour endiguer les infections liées au covid-19.
Lokales, Politik,  Corona Virus Covid-19, Large Scale  Testing, Corona Test, Teststation Hollerich, Foto: Guy Wolff/Luxemburger Wort
113 cas positifs dans les écoles depuis la rentrée
La rentrée scolaire n'a pas engendré une flambée des contaminations au covid parmi les élèves et les enseignants. Fort de ce constat, Claude Meisch a précisé les tenants et aboutissants des trois scenarii de contamination possibles.
Lokales, Rentrée Scolaire, Erster Schultag, Schule, Schüler Grundschule Sassenheim, Foto: Guy Wolff/Luxemburger Wort
Un dépistage national plus «structuré, ciblé, flexible»
Si la première phase revêtait encore un caractère expérimental, la deuxième partie du «large scale testing» entend tirer des leçons de ces derniers mois. Désormais, la stratégie mise en place pour lutter contre le covid-19 s'appuiera sur une toute nouvelle stratégie.
Illustration, Test Covid-Station Park&Ride, Bouillon Foto: Anouk Antony/Luxemburger Wort
«Pas d'allègement, ni de renforcement des mesures»
Le Premier ministre Xavier Bettel a exprimé la volonté du gouvernement de maintenir les règles en vigueur, car «elles ont prouvé leur efficacité». Les chiffres des contaminations sont certes en hausse, mais le nombre des hospitalisations n'est pas «préoccupant».
(de g. à d) Paulette Lenert, ministre de la Santé ;  Xavier Bettel, Premier ministre, ministre d'État