Changer d'édition

Un sanglier contaminé retrouvé à la frontière
Luxembourg 22.02.2019

Un sanglier contaminé retrouvé à la frontière

Un sanglier contaminé retrouvé à la frontière

Photo: Shutterstock
Luxembourg 22.02.2019

Un sanglier contaminé retrouvé à la frontière

Sophie WIESSLER
Sophie WIESSLER
Le virus de la peste porcine se rapproche plus que jamais de la frontière luxembourgeoise. La carcasse d'un sanglier contaminé, "viropositif" a été découverte à seulement trois kilomètres du pays.

C'est dans le village de Differt, situé dans la commune de Messancy en Belgique, que l'animal a été retrouvé il y a quelques jours, selon nos confrères de la Meuse Luxembourg. A dix minutes à peine de Clemency, commune luxembourgeoise.


Peste porcine: le virus à la frontière
La peste porcine a déjà tué plus de 400 animaux en Belgique. Au Luxembourg, l'action préventive continue d'être mise en oeuvre pour empêcher sa propagation.

Les sangliers pris par la fièvre cherchent en général des points d'eau: Differt est un village bordé par le cours d'eau la Messancy, ce qui attire forcément les mammifères.

La peste porcine a déjà tué plus de 550 animaux en Belgique. Le 15 février dernier, le ministre de l'Agriculture, Romain Schneider, et la ministre de l'Environnement, Carole Dieschbourg s'étaient dit optimistes, pensant que le virus pourrait éviter le Luxembourg.

Une zone de surveillance a été mise en place dans le sud-ouest du pays, entre les autoroutes A4 et A6, proches des frontières belge et française.

La peste porcine africaine entraîne la mort des animaux infectés en quelques jours. Pour les humains et les autres animaux, toutefois, le virus est inoffensif.  



Sur le même sujet

Un cas de peste porcine limiterait les loisirs
Si le virus de la peste porcine passait la frontière, toutes les activités humaines dans la forêt concernée, seraient immédiatement interdites. Ce qui «pourrait avoir un impact sur le tourisme» au Luxembourg, reconnaissent les ministres.
Clôture contre la peste porcine: «C'est un cas d'urgence»
Les militaires érigent la clôture de 8 km à la frontière belgo-luxembourgeoise. Elle doit éviter qu'un sanglier, atteint de peste porcine, n'arrive au Luxembourg. Le pays compte près de 100.000 porcs d'élevage. «On est dans un cas d'urgence», explique le Dr Wildschutz.
Une clôture de 8 kilomètres contre la peste porcine
Comme en Belgique, le gouvernement luxembourgeois va ériger «dans les prochains jours» une clôture de 8 kilomètres de long qui s'étendra de Steinfort à Pétange. Il étudie aussi la possibilité de créer une «zone blanche» qui sera alors vidée de ses sangliers.
«118 sangliers ont été testés négatifs» à la peste porcine
Les chasseurs luxembourgeois ont participé lundi soir à une réunion pour s'informer sur l'évolution de la peste porcine africaine des deux côtés de la frontière. Depuis septembre, 1.846 sangliers ont été analysés en Wallonie et 118 au Luxembourg, épargné par le virus jusqu'ici.
La peste porcine à nos frontières
La question n'est plus de savoir si la peste porcine va toucher le Luxembourg, mais quand, selon les spécialistes. Les éleveurs de porcs craignent surtout une interdiction d'exporter.