Changer d'édition

Un robot démineur va intégrer la police
Luxembourg 27.11.2020

Un robot démineur va intégrer la police

En moyenne, sur les quatre ans à venir, 207 agents seront recrutés chaque année.

Un robot démineur va intégrer la police

En moyenne, sur les quatre ans à venir, 207 agents seront recrutés chaque année.
Photo : Anouk Antony
Luxembourg 27.11.2020

Un robot démineur va intégrer la police

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Mais le renfort principal des forces de l'ordre sera bien humain, le ministre de la Sécurité ayant assuré le recrutement de nouveaux agents pour les quatre années à venir.

Pompiers, armée et police au Luxembourg ne partagent pas que le goût pour l'uniforme. Les trois institutions, à des degrés divers, peinent à recruter. Mais du côté de la police grand-ducale, il va falloir penser à pousser les murs des commissariats car le gouvernement entend renforcer les équipes de façon massive. Rien que pour l'an prochain, le recrutement de nouveaux agents représentera un quart des embauches de l'Etat!


(au milieu) Henri Kox, ministre de la Sécurité intérieure
Qui doit faire la police dans la capitale?
La bourgmestre de Luxembourg, lassée des problèmes d'insécurité, a choisi d'engager des agents de sécurité privés pour patrouiller. Une initiative qui est loin de recevoir le soutien du ministre de la Sécurité intérieure, Henri Kox.

Le nouveau ministre de la Sécurité a confirmé ce choix aux députés étudiant le budget 2021, et ses projections 2021-2024. Si 280 policiers entreront dans les rangs luxembourgeois l'an prochain, les années suivantes verront de l'ordre de 207 personnels (non-Luxembourgeois inclus) venir soutenir l'action de prévention, de répressions ou d'enquête de la police grand-ducale.

Immanquablement, le budget rémunération va donc aller crescendo. Il devrait passer de 228,4 millions l'an prochain (soit déjà 23 millions de plus qu'aujourd'hui) à 250,7 millions dans quatre ans. Une dépense à laquelle il faudra notamment ajouter les frais d'équipement de chaque policier.


Razzia Perigord Verhaftung Festnahme Drogen Srec Police Polizei
La police améliore son efficacité en 2019
En 2019, agents et enquêteurs luxembourgeois ont réussi à résoudre 53,9% des faits de délinquance dont ils ont eu connaissance. Dans le même temps, le pays voit le nombre d'infractions commises progresser aussi (+4%)

Ainsi, entre armements, tenues et gilets pare-balles, le ministère estime qu'il faut compter 7.000 euros par fonctionnaire engagé sur le terrain. D'ailleurs un effort sera également entrepris dans le domaine, le budget alloué pour ces achats gagnant 20% entre 2020 et 2021 (pour atteindre 2,8 millions d'euros).

Avant le vote du budget, le ministre Henri Kox (Déi Gréng) a également précisé qu'il entendait équiper l'Unité spéciale d'un robot démineur. Jusque-là les missions engageaient directement des hommes, que ce soit pour la police ou la brigade spécialisée de l'armée.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Les flashs des radars mobiles crépitent aussi
Pour réduire le nombre de morts sur les routes, le Grand-Duché s'attaque à la vitesse. Pour cela, la police n'hésite pas à recourir à des dispositifs supplémentaires, qui ont permis de sanctionner quelque 20.000 infractions dans le Nord du pays depuis le début de l'année.
7.11.2018 Luxembourg, Grosbous, N12, Léierhaff, provisoreschen Radar photo Anouk Antony
220 récalcitrants au couvre-feu mis à l'amende
La police grand-ducale continue ses contrôles afin de faire respecter les mesures sanitaires en vigueur. La semaine dernière, la plupart des avertissements taxés ont été distribués à des individus se trouvant dans la rue après 23h sans motif valable.
13.07.11 ministre halsdorf se rend sur le terrain, polizei, besuch polizei halsodorf, gare quartier,  patrouille et accompagnement par halsdorf, luxembourg, photo: Marc Wilwert
31 enquêteurs traquent les abus sexuels sur mineurs
A la section «Protection de la jeunesse et Infractions à caractère sexuel» de la police judiciaire, une trentaine d'agents spécialement formés mènent la chasse contre ce type de criminalité. Un travail dont la qualité «n'a pas pâti» de la réforme de la police opérée en 2018, selon Henri Kox.
L'alcool reste un fléau sur les routes
Dans un accident de la circulation sur cinq, l'alcool peut être mis en cause. En 2019, les contrôles de police ont sanctionné 815 conducteurs ayant pris le volant après avoir trop bu. Mais au total, pas moins de 24.450 automobilistes ont dû souffler dans l'éthylotest.
Unfall, Accident, Redange - Ell, Foto Lex Kleren