Changer d'édition

Un rassemblement pour un Iran libre à l'Université
Luxembourg 2 min. 28.11.2022
Le 30 novembre prochain

Un rassemblement pour un Iran libre à l'Université

Au Luxembourg, la mobilisation est forte. Ainsi, pas plus tard que le 20 novembre dernier, une manifestation contre le régime dictatorial iranien a eu lieu samedi au centre Hamilius.
Le 30 novembre prochain

Un rassemblement pour un Iran libre à l'Université

Au Luxembourg, la mobilisation est forte. Ainsi, pas plus tard que le 20 novembre dernier, une manifestation contre le régime dictatorial iranien a eu lieu samedi au centre Hamilius.
Photo: Gerry Huberty
Luxembourg 2 min. 28.11.2022
Le 30 novembre prochain

Un rassemblement pour un Iran libre à l'Université

Un groupe d'étudiants iraniens libres penseurs de l'Université du Luxembourg et de l'ASBL SIMOURQ organiseront un rassemblement sur le campus de Belval de l'Université du Luxembourg.

Depuis le décès de Mahsa Amini, suite à son interpellation par la police des mœurs pour un foulard jugé «mal porté», des Iraniens manifestent tous les soirs à Téhéran et ailleurs dans le pays, occasionnant une violente répression policière. 


"Als Frau musst du sehr stark sein": Zwei Monate nach Tod von Mahsa Amnini - Gespräch mit Lux-Iranerin Aida Nazarikhorram
17/11/22 Luxemburg Foto: Sibila Lind
«En tant que femme, tu dois être très forte»
La Luxembourgeoise Aida Nazarikhorram est très attentive aux protestations en cours dans son ancien pays, l'Iran. Elle a elle-même eu affaire à la police des mœurs.

Au Luxembourg, la mobilisation est forte. Ainsi, pas plus tard que le 20 novembre dernier, une manifestation contre le régime dictatorial iranien a eu lieu samedi au centre Hamilius sous le slogan «Your silence is killing». 

Ce mercredi 30 novembre, c'est à l'Université du Luxembourg que se tiendra pour la première fois une manifestation en soutien au peuple iranien. Un groupe d'étudiants iraniens libres penseurs de l'Université du Luxembourg et de l'ASBL SIMOURQ organiseront un rassemblement à 12h30 sur le campus de Belval de l'Université du Luxembourg. 

Une campagne mondiale de protestation

Cet événement est donc organisé dans le cadre de la campagne mondiale de protestation dans les centres universitaires pour soutenir la révolution pro-démocratie en Iran. «Notre objectif est d'informer la communauté universitaire luxembourgeoise sur la violation des droits de l'homme par la République islamique, en particulier la violation des droits des universitaires iraniens. Au cours des 70 derniers jours, des centaines d'étudiants iraniens ont été tués, blessés ou arrêtés. Le centre Abdurrahman Broumand rapporte que 555 étudiants ont été détenus entre le 17 septembre et le 23 novembre 2022», déplore le collectif dans un communiqué. 


This image grab from UGC video footage posted on November 21, 2022 reportedly shows protesters throwing stones and moving forward amid heavy gunfire on the streets of the Kurdish city of Javanrud, in Iran's western province of Kermanshah. (Photo by UGC / AFP) / Israel OUT / XGTY/RESTRICTED TO EDITORIAL USE - MANDATORY CREDIT AFP -  SOURCE: ANONYMOUS - NO MARKETING - NO ADVERTISING CAMPAIGNS - NO INTERNET - DISTRIBUTED AS A SERVICE TO CLIENTS - NO RESALE - NO ARCHIVE -NO ACCESS ISRAEL MEDIA/PERSIAN LANGUAGE TV STATIONS OUTSIDE IRAN/ STRICTLY NO ACCESS BBC PERSIAN/ VOA PERSIAN/ MANOTO-1 TV/ IRAN INTERNATIONAL/RADIO FARDA - AFP IS NOT RESPONSIBLE FOR ANY DIGITAL ALTERATIONS TO THE PICTURE'S EDITORIAL CONTENT /
Vers une enquête de l'ONU sur la répression iranienne?
Les 47 Etats membres du Conseil des droits de l'homme de l'ONU vont décider lors d'une session d'urgence sur l'Iran jeudi s'ils ouvrent une enquête internationale sur la répression sanglante des manifestations secouant le pays.

Malgré une répression sévère, le mouvement étudiant «a toujours été et restera l'un des facteurs les plus importants du développement social de l'Iran», insistent-ils, raison pour laquelle cette mobilisation aura lieu à Luxembourg. «Notre protestation peut familiariser la communauté universitaire luxembourgeoise avec les conditions des étudiants, diplômés et professeurs iraniens qui sont sous la répression. De plus, nous demanderons à l'Université du Luxembourg de soutenir concrètement les étudiants et universitaires iraniens qui sont touchés par la situation tragique en Iran». 

Pour un Iran «libre et démocratique»

Bref, une manifestation qui a pour vocation de soutenir un «Iran libre et démocratique». «En appelant à la solidarité avec le peuple iranien qui se soulève pour le respect des droits des hommes et spécifiquement cette manifestation a pour objectif le soutien des femmes bafouées outrageusement par le régime de la république islamique». 

L'Association SIMOURQ appelle donc à la mobilisation et espère ainsi réunir de nombreuses personnes lors du rassemblement prévu le 30 novembre prochain à 12h30 sur le campus de Belval de l'Université du Luxembourg. 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Le comité pour la défense des droits de l'homme en Iran s'est joint à plusieurs autres manifestants à travers le monde pour afficher son soutien au pays dimanche dernier. Pour Nader Ghavami, vice-président du comité, les représentants politiques luxembourgeois n'étaient pas au rendez-vous.
Fotos demo / Foto: Gilles Kayser
Fatemeh Khelghat, présidente de l'association Simourq, livre son regard sur les répressions en Iran et appelle les Européens à apporter leur soutien au peuple iranien.