Changer d'édition

Un premier coup d'œil aux Galeries Lafayette
Luxembourg 11 2 min. 28.11.2019 Cet article est archivé

Un premier coup d'œil aux Galeries Lafayette

Les nouveaux rayons de la chaîne française sont prêts à accueillir les clients de la capitale.

Un premier coup d'œil aux Galeries Lafayette

Les nouveaux rayons de la chaîne française sont prêts à accueillir les clients de la capitale.
Photo : Chris Karaba
Luxembourg 11 2 min. 28.11.2019 Cet article est archivé

Un premier coup d'œil aux Galeries Lafayette

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Samedi 30 novembre marquera l'ouverture du «grand magasin» au cœur de la capitale. Sur six étages, la nouvelle enseigne du Royal-Hamilius propose plus de 300 marques dans des collections allant du premium au luxe.

A 125 ans, les Galeries Lafayette ont la bougeotte. Non seulement, les voilà désormais installées à Luxembourg, mais d'autres ouvertures sont d'ores et déjà annoncées dans les semaines à venir à Shanghai et Doha. Mais au lendemain du Black Friday, c'est bien vers l'adresse du boulevard Royal que tous les regards seront braqués. Car, après la FNAC et Delhaize mais avant Decathlon ou Tango, le Royal-Hamilius s'ouvre à une enseigne mondialement connue dans les domaines de la mode, de la maison ou de la beauté.

Et avant même les premiers achats des clients, ce samedi dès 10h, les chiffres pleuvent : 6.500 m² de  surface commerciale («la plus importante du Luxembourg», revendique le directeur du magasin Pierre Celerier), 190 collaborateurs, 300 marques représentées, 6 étages ouverts aussi bien à des espaces multimarques que des concept-stores exclusifs. La clientèle découvrira aussi ces «labos créateurs», présentant les dernières tendances du design dans l'élégance vestimentaire comme les accessoires. 

L'intérieur du «Grand magasin» ne manque pas de rappeler les lignes du bâtiment signées Foster + Partners. Vitrines aux néons triangulaires ou meubles reprennent le caractère biseauté de la façade. Au-delà, les uns apprécieront de trouver deux boutiques Chanel et Dior présentant l'intégralité de leur collection cosmétiques et parfums quand les autres ne jureront que sur les pièces de haute horlogerie-joaillerie. Ou encore le concept-store Smets qui propose, sur 150 m2, «une sélection pointue de labels de mode de luxe».

Avec près de 400 m² dédiés à l'univers chaussures, les Galeries Lafayette frappent fort dans ce domaine. Mais à chacun de découvrir l'ensemble de l'offre proposée au gré des montées et descentes en escalators: 2e étage mode femmes, 3e et 4e étage mode hommes, 5e niveau mode enfants et espace maison.


Un restaurant de plus au Royal-Hamilius
L'enseigne «Victorine» vient compléter l'offre gourmande du futur grand site commercial de la capitale. L'ouverture de ce second point gourmand est annoncée pour le 1er trimestre 2020.

Nail bar, cabine de soins individuelle, services de conciergerie, gratuité du parking aux porteurs de la carte de fidélité: voilà encore quelques-unes des intentions des Galeries Lafayette à l'intention de leurs visiteurs. Aucun doute, comme l'annoncent les visuels affichés sur les vitrines du magasin: la «Ruche de Noël» a bien choisi son heure pour attirer les butineurs luxembourgeois, frontaliers et touristes.


Sur le même sujet

Galeries Lafayette d'abord, Decathlon ensuite
Ce jeudi, le centre commercial Royal-Hamilius franchit un nouveau cap avec la présentation à la presse du grand magasin de mode et d'accessoires. Après FNAC et Delhaize, le prochain poids lourd attendu devrait être l'enseigne de sports.
online.fr.Galerie Lafayette,letzte Vorbereitungen vor der Eröffnung. Aldringen,Centre Hamilius. Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
Infinity Shopping révise sa carte gourmande
A deux semaines de son ouverture, le nouveau centre commercial du Kirchberg a dû faire face à deux remplacements d'enseignes. A peine remises sur le marché, les deux cellules ont trouvé preneurs auprès de restaurateurs.
online,fr,Batiment Infinity,Kirchberg. Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
L'avenir encore incertain de l'Hôtel de la Poste
L'affectation de l'ancien siège social de Post Luxembourg reste encore floue. Des discussions sont toujours en cours mais on pourrait y retrouver des commerces, des bureaux ou diverses formules de restauration.
La Belle Étoile brille depuis 45 ans
Le centre commercial est sorti de terre en 1974. Pionnier dans son genre, le hall conçu autour du magasin Cactus était alors isolé, au milieu des champs. Depuis, il a grandi et regroupe aujourd'hui 105 enseignes différentes.
Le slogan à l'ouverture de Belle Étoile, en 1974, était «Le rendez-vous des familles heureuses».