Changer d'édition

Un plateau du Kirchberg à échelle humaine
Luxembourg 6 3 min. 10.10.2019

Un plateau du Kirchberg à échelle humaine

Le Kirchberg ne doit plus être «ennuyeux», selon François Bausch (Déi Gréng), ministre de la Mobilité et des Travaux publics.

Un plateau du Kirchberg à échelle humaine

Le Kirchberg ne doit plus être «ennuyeux», selon François Bausch (Déi Gréng), ministre de la Mobilité et des Travaux publics.
Photo: Guy Wolff
Luxembourg 6 3 min. 10.10.2019

Un plateau du Kirchberg à échelle humaine

Comment redynamiser le quartier des affaires? Le Fonds Kirchberg a chargé le cabinet Gehl de lui faire des propositions pour revitaliser les espaces publics.

(DH) - Appelé à la rescousse pour revitaliser le quartier des affaires, les spécialistes danois de l'urbanisme et de l'architecture du cabinet Gehl ont planché sur le sujet pendant près de deux ans pour un coût de 500.000 euros. 

Trois axes de travail ont animé leur réflexion: dynamiser les espaces publics, activer les rez-de-chaussée et rendre les places et rues plus conviviales et adaptées aux déplacements, à pied ou à vélo. 

«De nombreuses et formidables idées ont été développées pour rendre le Kirchberg moins ennuyeux», s'est félicité le ministre des Travaux publics François Bausch (Déi Gréng) en préambule à la présentation des travaux dans un quartier appelé à vivre de nouveaux changements.


Kirchberg: de nombreux projets à venir
Amener davantage de monde à vivre au Kirchberg: c'est l'un des objectifs fixés par le Fonds Kirchberg par le biais de nombreux projets. Petit tour d'horizon des aménagements à venir dans ce quartier dans les années à venir.

En effet, si 40.600 personnes y travaillaient en juillet 2018, seulement 3.600 personnes y résidaient. Mais à l'horizon 2025, la population active du plateau devrait augmenter d'un tiers, selon les estimations et l'objectif du ministère est de sédentariser plus de 50% de ces actifs.

Gagner en attractivité

Un défi économique et démographique pour les responsables du Fonds Kirchberg qui doit s'accompagner d'une revitalisation d'un espace public, jugé «surdimensionné» et pas très attractif malgré les travaux qui avaient suivi l'arrivée du tram en 2017.

C'est ainsi que la Place de l'Europe, qualifiée de «passive», avait été réaménagée, des espaces verts et une piste cyclable créés et du mobilier urbain installé. Malgré tout, ces efforts n'ont pas reçu en écho l’attractivité attendue. Pour remédier à ce manque d'attractivité, le cabinet Gehl a proposé ses solutions pour aménager l'espace public entre le Pont rouge et les halls d'exposition de Luxexpo The Box.

Illustration: cabinet Gehl

Exit les voitures

Le Fonds Kircherg va s'attaquer à la réalisation de deux premiers projets: le réaménagement de la rue Erasme, c'est-à-dire le tronçon de la Coque au ministère de la Justice, et la partie sud du boulevard Kennedy.

Illustration: cabinet Gehl

En corrélation avec les promesses de campagne de tous les partis, avant les dernières élections, le cabinet danois propose de bannir la voiture et privilégier les transports en commun et la mobilité douce.

Sa stratégie consiste à réduire la voirie de deux fois deux voies à un couloir bidirectionnel. L'espace ainsi épargné servira, selon son projet, à l'aménagement d'une piste cyclable, d'un passage réservé aux piétons et d'un accès au parc central. De petites habitations pourraient même y voir le jour. 

IIllustration: cabinet Gehl


Illustration: cabinet Gehl


Pour décongestionner un trafic déjà dense en 2x2 voies, un Park & Ride et l’utilisation des transports en commun sont les solutions envisagées pour exfiltrer les voitures du plateau.

Une piscine à ciel ouvert et une scène culturelle

A plus long terme, la création d'une piscine en plein air, près de la Coque, est envisagée de même qu'une scène en plein air à côté de la Philharmonie. La place devant le centre commercial Auchan devrait être agrémentée de commerces à ciel ouvert et de terrasses.

Le cabinet Gehl a été choisi pour sa renommée internationale. Il a appliqué sa théorie de «la ville qui met l'humain au centre de toute réflexion» dans de grandes métropoles comme Melbourne, New York, Moscou et Copenhague bien entendu. 

Illustration: cabinet Gehl



Sur le même sujet

Le Kirchberg s'offre un nouveau centre commercial
Avant Noël, le 12 décembre précisément, les 22 commerces, cafés et restaurants de l'espace «Infinity shopping» ouvriront à l'autre bout de l'avenue J.-F. Kennedy. Une concurrence inédite pour Auchan et sa galerie.
Chantier Batiment Infinity Kirchberg - Foto: Pierre Matgé/Luxemburger Wort
La Cour de Justice ajoute une «Tour de Babel»
Tous les collaborateurs de l'institution sont désormais rassemblés sur le même site du Kirchberg. La troisième tour dorée et noire, inaugurée mercredi, regroupe l'ensemble des juristes-linguistes traduisant les décisions dans les 24 langues officielles de l'Union.
Le futur visage du Findel se précise
La dernière version du plan d'aménagement de l'aéroport et ses environs fait la part belle au projet "Airport City", avec notamment la création d'un P+R de 4.000 places aux abords des installations.
Le retour du piéton au cœur de la mobilité
Il faut que l'espace urbain change pour que les villes appartiennent à nouveau aux humains et tolèrent les voitures. Et non le contraire. C'est le propos du ministre François Bausch en préambule de la Semaine de la mobilité, axée sur les déplacements à pied.