Changer d'édition

Un pic à 1.400 infections attendu pour la mi-novembre
Luxembourg 26.10.2020

Un pic à 1.400 infections attendu pour la mi-novembre

Les prévisions des experts tablent sur une réelle hausse du nombre d'infections ces prochaines semaines.

Un pic à 1.400 infections attendu pour la mi-novembre

Les prévisions des experts tablent sur une réelle hausse du nombre d'infections ces prochaines semaines.
Photo: Guy Jallay/archive
Luxembourg 26.10.2020

Un pic à 1.400 infections attendu pour la mi-novembre

Les prévisions des experts du Research Luxembourg, présentées lundi, ne font pas état d'une amélioration de la situation sanitaire dans les prochains jours. La hausse observée devrait se poursuivre...

(Jmh avec Diana Hoffmann) - Bien qu'inédit, le record de 862 infections en une seule journée enregistré samedi ne devrait pas rester longtemps dans les annales. A en croire les prévisions des experts du Research Luxembourg, la violence de la deuxième vague de covid-19 devrait se faire réellement sentir d'ici une quinzaine de jours puisque tous les indicateurs devraient voir leurs chiffres se démultiplier.


Lok , Coronavirus , Sars-CoV-2 , Covid-19, Xavier Bettel und Paulette Lenert besuchen Hopital Kirchberg , Hopitaux Robert Schuman , Wartesaal Urgence , Distanz , Foto:Guy Jallay/Luxemburger Wort
Entre les lignes du changement de cap sanitaire
Inquiétudes pour les seniors, fragilité des effectifs hospitaliers et présence massive du virus dans les eaux usées: voilà certains des indicateurs qui ont poussé le gouvernement à changer son fusil d'épaule dans la traque au covid.

Le modèle prévoit ainsi un pic de 1.400 nouvelles infections en une journée, la présence de quelque 5.000 cas actifs ou bien encore un taux de reproduction effectif à 1,61, contre 1,31 actuellement. «Cette analyse suggère que la situation épidémique actuelle s'accélère rapidement et se révèle être très volatile», indiquent lundi les scientifiques dans leur rapport qui estime que cette situation va «pousser à ses limites» la recherche des contacts éventuels des personnes infectées.

Seules solutions envisagées pour faire reculer la propagation de l'épidémie: la réduction des interactions physiques, le respect des gestes barrières et la participation aux tests à grande échelle. «Sans ces efforts, la situation pourrait se transformer en une grave crise du système de santé, surtout si la récente tendance à infecter les personnes âgées se poursuit», précisent les experts qui avaient prédit une flambée des cas en septembre.


Politik, Corona Covid-19, Xavier Bettel, Premierminister und Paulette Lenert, Gesundheitsministerin geben Pressekonferenz nach Regierungsrat, Château de Senningen, Foto: Guy Wolff/Luxemburger Wort
La ministre de la Santé interviendra à 19h
Alors que le gouvernement va présenter cet après-midi le texte mentionnant les nouvelles "règles covid" à suivre (couvre-feu, limitation à quatre convives, plus de compétitions sportives), Paulette Lenert a choisi de tenir un point-presse ce lundi soir.

Cette publication intervient alors que Paulette Lenert (LSAP) doit s'exprimer ce lundi, à 19h. Une nouvelle communication qui intervient trois jours après l'annonce de la mise en place d'un couvre-feu d'une durée d'un mois et la réduction à quatre du nombre de personnes qui peuvent être accueillies à domicile. Pour mémoire, depuis vendredi, quelque 1.800 cas ont été officiellement recensés et un 145e décès a été enregistré. 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

La ministre de la Santé interviendra à 19h
Alors que le gouvernement va présenter cet après-midi le texte mentionnant les nouvelles "règles covid" à suivre (couvre-feu, limitation à quatre convives, plus de compétitions sportives), Paulette Lenert a choisi de tenir un point-presse ce lundi soir.
Politik, Corona Covid-19, Xavier Bettel, Premierminister und Paulette Lenert, Gesundheitsministerin geben Pressekonferenz nach Regierungsrat, Château de Senningen, Foto: Guy Wolff/Luxemburger Wort
Entre les lignes du changement de cap sanitaire
Inquiétudes pour les seniors, fragilité des effectifs hospitaliers et présence massive du virus dans les eaux usées: voilà certains des indicateurs qui ont poussé le gouvernement à changer son fusil d'épaule dans la traque au covid.
Lok , Coronavirus , Sars-CoV-2 , Covid-19, Xavier Bettel und Paulette Lenert besuchen Hopital Kirchberg , Hopitaux Robert Schuman , Wartesaal Urgence , Distanz , Foto:Guy Jallay/Luxemburger Wort
Couvre-feu décrété pour un mois
Xavier Bettel (DP) a annoncé ce vendredi que le gouvernement allait instaurer une interdiction de se déplacer entre 23h et 6h du matin. Cela fait partie des mesures mises en place pour tenter de limiter la hausse des contaminations covid au Luxembourg.
Politik, Briefing presse-Conseil de Gouvernement, Xavier bette, Paulette Lenert , Coronavirus, Covid-19, Foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
«Trop tôt pour parler d'une seconde vague»
Le coronavirus connaît depuis vendredi une nouvelle vigueur au Luxembourg avec 91 nouveaux cas. Si Paulette Lenert, ministre de la Santé, s'en «inquiète», il n'est pas question pour Claude Meisch, ministre de l'Éducation, de remettre en question le regroupement des classes prévu ce lundi.
Nurses transfer a COVID-19 patient to the Critical Patients Unit, at Barros Luco Hospital, in Santiago, on June 24, 2020. - An increasing COVID-19 death toll is leaving the Chilean healthcare system on the blink of collapse. (Photo by Martin BERNETTI / AFP)