Changer d'édition

Un passeport faillible mais sans risque pour le porteur
Luxembourg 2 min. 15.10.2019

Un passeport faillible mais sans risque pour le porteur

Un passeport faillible mais sans risque pour le porteur

Photo: Lex Kleren
Luxembourg 2 min. 15.10.2019

Un passeport faillible mais sans risque pour le porteur

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Les puces électroniques du document d'identification peuvent bel et bien être «piratées». Mais l'opération s'avère si difficile à mener et ses conséquences sur les données personnelles du porteur étant si limitées qu'il ne sera pas nécessaire d'adopter une nouvelle technologie.

Fin septembre, des chercheurs de l'Université de Luxembourg avait créé le trouble dans le monde du voyage en annonçant avoir découvert une faille sur les passeports électroniques. Leur technologie n'était pas si impénétrable concernant les données privées du possesseur. Aujourd'hui, le gouvernement luxembourgeois rassure : les documents émis actuellement sont difficilement «piratables» et ne peuvent être en aucun cas copiés.

Les députés CSV Gilles Roth et Laurent Mosar en ont eu confirmation de la part du ministre délégué à la Digitalisation. Dans une réponse parlementaire, Marc Hansen (DP) s'est ainsi montré rassurant sur la faiblesse mise en lumière. Déjà parce que celle-ci est difficilement décelable «en dehors des conditions de laboratoire».


Die Sicherheitslücke betrifft sämtliche biometrische Pässe weltweit.
Une faille permet de suivre les voyageurs à la trace
Une équipe de chercheurs de l’Université de Luxembourg a découvert une faille de sécurité dans les passeports électroniques. Un appareil permet de scanner le document et identifier son détenteur.

Ainsi, dans un environnement réel type aéroport ou bureau de douanes, le pirate éventuel devrait «s'introduire dans des zones sécurisées avec une capacité technique de compromission de communications, de se positionner à proximité d'officiers de sécurité utilisant un système d'inspection dûment autorisé afin de tenter de capter des communications s'effectuant sur une très courte distance et dans un laps de temps très court». 

Si les scientifiques de l'UNI n'ont apporté aucun correctif pour contrer la vulnérabilité décelée, le ministre et les autorités compétentes (comme l'Organisation de l'Aviation Civile Internationale) connaissent désormais ses limites. Par exemple, la faille ne permet «en aucun cas le vol de données personnelles contenues dans la puce d'un passeport électronique».

L'impact se limiterait à pouvoir identifier le passage d'un passeport électronique à un point de contrôle, sans pour autant être en mesure d'identifier le porteur de celui-ci. Par ailleurs, les puces contenues dans les passeports luxembourgeois ne permettent aucune modification du contenu, une fois le document personnalisé. «Il n'est donc pas possible de modifier un passeport» après son émission à un individu, rassure le ministre de la Digitalisation. 

Par ailleurs, il ne semble pas possible de copier un passeport et ses données pour en émettre un doublon. Là encore, voilà qui s'avère rassurant autant pour les voyageurs que les autorités. Le Grand-Duché peut donc continuer à émettre le modèle actuel de passeport électronique sans crainte.  


Sur le même sujet

Le Luxembourg a le meilleur passeport du monde
Le passeport luxembourgeois permet de voyager dans 177 pays dans le monde et est accessible via la double nationalité. Ce qui en fait le meilleur passeport, selon une étude du cabinet Nomad Capitalist.
Es war uns wichtig, den Einbürgerungsprozess für diejenige zu vereinfachen, die hier geboren sind", so Justizminister Félix Braz.