Changer d'édition

Un pas supplémentaire vers le futur «pass vaccinal»
Luxembourg 2 min. 29.04.2021

Un pas supplémentaire vers le futur «pass vaccinal»

Pour les eurodéputés, les pays membres de l'UE ne devraient pas pouvoir imposer aux détenteurs de ce certificat une mise en quarantaine, pour autoriser l'entrée sur leur territoire.

Un pas supplémentaire vers le futur «pass vaccinal»

Pour les eurodéputés, les pays membres de l'UE ne devraient pas pouvoir imposer aux détenteurs de ce certificat une mise en quarantaine, pour autoriser l'entrée sur leur territoire.
Photo: Gerry Huberty
Luxembourg 2 min. 29.04.2021

Un pas supplémentaire vers le futur «pass vaccinal»

Jean-Michel HENNEBERT
Jean-Michel HENNEBERT
Le Parlement européen a validé, jeudi, la mise en place d'un «certificat européen covid-19» qui doit permettre de voyager au sein de l'UE, mais avec des amendements qui risquent de compliquer la mise en place que la Commission souhaite effective avant la fin juin.

En adoptant, jeudi à une large majorité, la mise en place d'un dispositif permettant aux Européens vaccinés de voyager à nouveau, le Parlement européen a ouvert la voie à un espoir de retour à la normale. Baptisé «certificat européen covid-19», le mécanisme doit attester d'une absence de contamination possible - via un test PCR, un antigénique rapide ou une preuve d'immunité par la vaccination -. Et donc, mettre en place un cadre commun au niveau des 27.


Otto Delcid is inoculated by nurse Nicole Colon with the Pfizer-BioNTech Covid-19 vaccine at the UMass Memorial Health Care COVID-19 Vaccination Center in the Mercantile Center in Worcester, Massachusetts on April 22, 2021. - The center has the capacity to do 600 vaccinations a day and has vaccinated 20,000 people so far as the US celebrates 200,000,000 doses in the US this week. (Photo by Joseph Prezioso / AFP)
Un citytrip destination Vaccin
Travel Pro est la première société luxembourgeoise à vouloir se lancer dans le tourisme vaccinal. Sa destination : une jolie ville, sur le continent européen, où les voyageurs pourront recevoir leur injection. Pfizer garanti!

Bien que saluée par Ursula von der Leyen, présidente de la Commission, comme étant «une étape-clé» et par Didier Reynders, commissaire européen en charge du dossier, qui y voit la possibilité de «sauver l'été», la mesure ne peut cacher à elle seule les divergences toujours en cours autour de la gestion sanitaire. Car pour les eurodéputés, les pays membres de l'UE ne devraient pas pouvoir imposer aux détenteurs de ce certificat des restrictions supplémentaires, telles qu'une mise en quarantaine, pour autoriser l'entrée sur leur territoire. Une idée pourtant défendue par certains chefs d'Etat et de gouvernement.

Autre demande des parlementaires européens, que les certificats, valables pour une durée de douze mois soient, comme les vaccins, gratuits. Et que seuls les sérums autorisés par l'Agence européenne des médicaments ou homologués par l'OMS soient pris en compte dans ce document numérique. Pour mémoire, seuls quatre vaccins ont reçu l'agrément au sein de l'UE, à savoir Pfizer-BioNTech, Moderna, AstraZeneca et Johnson&Johnson.


WI,Flughafen Luxemburg,Findel.Luxairport, Urlaub, Reisende,Covid19,Corona,Foto:Gerry Huberty/Luxemburger Wort
Un pass sanitaire prié d'arriver plus vite
Les députés européens ont voté jeudi le recours à une procédure d'urgence. Le Parlement entend ainsi accélérer la mise en place du certificat vert numérique. L'objectif: relancer le tourisme d'ici à l'été.

Interrogée par nos confrères de la Radio 100,7, Paulette Lenert (LSAP) indique que l'objectif du Luxembourg est de permettre à ses résidents de disposer d'un tel dispositif «d'ici l'été». Assurant que le Grand-Duché «appartient au groupe des pays européens très avancés» sur ce dossier, la ministre de la Santé précise que cela se traduira par la mise à disposition sous la forme de QR code, ajouté à chaque certificat de vaccination, lors de l'obtention d'un test négatif ou bien encore lors de l'émission d'un certificat de rétablissement. 

Pour les personnes déjà vaccinées, «une solution via MyGuichet» devrait prochainement voir le jour. Si certains pays souhaitent associer certains droits à la détention de ce  «certificat européen covid-19», le Luxembourg restait jusqu'à présent opposé à toute suppression de liberté pour ceux qui n'en disposeraient pas. Une position en passe d'évoluer à en croire Paulette Lenert qui évoque la possibilité d'«éventuellement remplacer certains gestes barrières lorsqu'on détient la preuve qu'on est négatif», sans que cela ne soit encore clairement tranché à ce stade.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Alors que la campagne de vaccination s'accélère et que le dispositif sanitaire s'allège, le gouvernement se refuse à permettre aux personnes ayant reçu leur dose de bénéficier d'un quelconque avantage. Notamment dans l'accès aux bars et aux restaurants.
19.01.2021, Hessen, Frankfurt/Main: Zeynep Kallmayer, Pflegegruppenleiterin der Covid-19-Intensivstation C1 am Uniklinikum Frankfurt, zeigt ihren Impfpass mit den beiden Eintragungen für die Corona-Impfung. Kallmayer hat ihre zweite Impfung gegen das Coronavirus erhalten. Für den vollen Impfschutz ist mit Abstand von mehreren Wochen eine zweite Impfung nötig. Foto: Andreas Arnold/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
La Commission européenne vise une entrée en vigueur à la fin juin du certificat sanitaire destiné à faciliter la libre circulation dans l'UE dans la perspective des congés d'été, a indiqué mardi le commissaire européen en charge du projet.
WI,Flughafen Luxemburg,Findel.Luxairport, Urlaub, Reisende,Covid19,Corona,Foto:Gerry Huberty/Luxemburger Wort
Les députés européens ont voté jeudi le recours à une procédure d'urgence. Le Parlement entend ainsi accélérer la mise en place du certificat vert numérique. L'objectif: relancer le tourisme d'ici à l'été.
WI,Flughafen Luxemburg,Findel.Luxairport, Urlaub, Reisende,Covid19,Corona,Foto:Gerry Huberty/Luxemburger Wort
La Commission européenne a dévoilé mercredi son projet de certificat destiné à faciliter, pour les personnes vaccinées notamment, les voyages au sein de l'UE en prévision des vacances d'été. Une ambition déjà promise à des discussions épineuses entre les Vingt-Sept.
WI,Flughafen Luxemburg,Findel.Luxairport, Urlaub, Reisende,Covid19,Corona,Foto:Gerry Huberty/Luxemburger Wort
Jusqu'alors fermement opposé à l'introduction de tout dispositif qui autoriserait les personnes vaccinées à avoir plus de droit que les autres, le Luxembourg met un peu d'eau dans son vin en évoquant, vendredi, sa volonté de «poursuivre les réflexions».
Émise par le Premier ministre grec pour relancer le tourisme en Europe, l'idée d'accorder un certificat facilitant la circulation des seules personnes vaccinées ne trouve pas un écho favorable au Grand-Duché. Le gouvernement ne souhaite en effet pas instaurer un système à deux vitesses.
Ursula von der Leyen, Xavier Bettel