Changer d'édition

Un parfum de Schueberfouer tout de même
Luxembourg 4 2 min. 27.08.2021
Animations

Un parfum de Schueberfouer tout de même

«Rien ne vaut la Schueberfouer, mais nous sommes tous très contents d'être là», souligne le président de la Fédération nationale des commerçants forains.
Animations

Un parfum de Schueberfouer tout de même

«Rien ne vaut la Schueberfouer, mais nous sommes tous très contents d'être là», souligne le président de la Fédération nationale des commerçants forains.
Photo : Anouk Antony
Luxembourg 4 2 min. 27.08.2021
Animations

Un parfum de Schueberfouer tout de même

Marie DEDEBAN
Marie DEDEBAN
Charles Hary assure que les forains sont «très contents» de ces sept premiers jours du Fun um Glacis. «Soulagé» par l'affluence, le président de la FNCF attend encore «un effort» de la part de l'Etat.

Montagnes russes, pêche au canard, barbes à papa... depuis une semaine, un vent de fête souffle de nouveau sur le Glacis, pour le plus grand bonheur des visiteurs... et des forains. «Rien ne vaut la Schueberfouer, mais nous sommes tous très contents d'être là», se réjouit Charles Hary. Et s'il ne peut quantifier l'affluence sur le Fun um Glacis durant ces sept premiers jours, le président de la Fédération nationale des commerçants forains (FNCF) a le sourire. 


Wort.fr, Lynn Schiltz, Schouberfouer 2021, Foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
La Schueberfouer sous son meilleur profil
C'est l'affiche signée Lynn Schiltz qui a été retenue pour mettre en avant la plus ancienne fête de Luxembourg-ville. Un portrait plein de charmes forains à croquer des yeux dans un pop-up store de la capitale.

«Très contents» de retrouver le site emblématique de la foire, les tenants de manèges et de stands de restauration évoquent une première semaine «satisfaisante», se réjouissant surtout de rendre à la capitale un peu de gaieté. «Les visiteurs sont au rendez-vous, et avec ce beau temps ça devrait continuer», indique Charles Hary, qui salue les efforts de la Ville de Luxembourg. 

La version restreinte de la Schueberfouer combinée aux animations de quartier a permis aux forains de «sortir la tête de l'eau». Et qui se déplace sur le Glacis reste impressionné par le nombre d'attractions présentes; cette édition 2021 est certes restreinte mais loin d'être ridicule.

CovidCheck, port du masque, division du Glacis en deux zones, fermeture des attractions à 23h ... la Ville a tout prévu pour éviter la formation de clusters tout en permettant aux résidents, frontaliers et touristes de se divertir. «Accueillir deux millions de visiteurs comme avant était impossible bien entendu, mais cette solution est efficace», confie le président de la FNCF. Un «soulagement» pour le porte-parole des forains, qui ne désespère pas pour autant de revoir la foire sous sa forme originelle «dès que la situation sanitaire le permettra».

Saluant le «soutien» de communes comme Ettelbruck ou Dudelange qui ont elles aussi fait appel aux forains pour d'autres fêtes, Charles Hary estime en revanche que l'Etat a encore «un effort à faire». Si l'extension des aides sur les coûts non couverts est «une bonne chose», dans les faits la multiplicité des situations demande selon lui une étude «au cas par cas». 

«Nous avons dû nous rendre cinq fois au ministère des Classes moyennes pour trouver une issue», indique le responsable. Finalement, les 42 familles concernées devraient être reçues «une par une» boulevard Royal pour trouver «une solution satisfaisante pour chacune», assure Charles Hary. En attendant, que la fête continue et tournent les manèges...

 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

A défaut d'une véritable Schueberfouer, les résidents, frontaliers et touristes pourront toujours profiter d'une quarantaine d'attractions au «Fun um Glacis». Mais pour éviter que la fête ne tourne au cluster, la Ville a instauré des mesures sanitaires.
Lokales, Reportage: Auftakt der Quartiersfeste in der Hauptstadt, Corona, Covid-19, Foto: Lex Kleren/Luxemburger Wort
Non seulement, la traditionnelle fête foraine n'aura pas lieu mais bien des événements ont été annulés pour les exploitants de manège. Du coup, comme les restaurateurs, les forains peuvent demander des aides sur les coûts non couverts.
Lokales,Kirmes an der Stad. Parc Merl,.Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
Si les mesures sanitaires ont obligé la commune à revoir ses plans, la Ville de Luxembourg compte bien renouer avec ses évènements estivaux traditionnels, dans une version adaptée présentée ce lundi.
Lokales, Theaterplage, foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
La popularité de la Schueberfouer a vite été confirmée ces samedi et dimanche. Le public a bien répondu présent au rendez-vous des attractions. Mieux: la forte affluence n'a pas causé de problèmes de circulation.
Non, les manèges ne sont pas là que pour le plaisir des enfants.