Changer d'édition

Un outil pour établir le juste montant des loyers
Luxembourg 3 min. 05.05.2021

Un outil pour établir le juste montant des loyers

Seulement 30% du parc immobilier luxembourgeois est occupé par des locataires.

Un outil pour établir le juste montant des loyers

Seulement 30% du parc immobilier luxembourgeois est occupé par des locataires.
Photo : asdf
Luxembourg 3 min. 05.05.2021

Un outil pour établir le juste montant des loyers

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Au Luxembourg, un locataire ne doit pas régler plus à son bailleur qu'un certain niveau fixé par la loi. Pour éviter tout doute (ou exagération), le ministère du Logement vient de mettre en ligne une... calculatrice.

Depuis quelques mois, le ministère de Logement ne cesse de redéfinir le cadre de la location immobilière. Ainsi, l'été dernier par exemple, un projet de loi bouleversait l'ordre établi depuis des années. Proposant de diviser les frais d'agence à parts égales entre locataire et bailleur, réduisant la garantie locative exigée (deux mois de caution, contre trois précédemment) ou encore exigeant un retour de cette garantie plus rapidement sitôt les lieux libérés. Mais si une chose n'a pas changé, c'est bien le plafond légal de tout loyer. Pas plus de 5% du capital investi dans le logement n'est exigible annuellement en additionnant les quittances mensuelles.


La colocation enfin reconnue
Jusqu'à présent aucun texte n'encadrait spécifiquement cette forme d'habitat pourtant de plus en plus prisée. Le ministre du Logement compte introduire des règles dans une nouvelle loi.

Chiffre clair sur le papier mais une mesure qui, au final, «débouche sur un calcul complexe», reconnait Mike Mathias. Et le Premier conseiller de gouvernement du ministère du Logement de reconnaître que ce flou entraînait de plus en plus de remontées négatives. Tant de la part de propriétaires un peu déboussolés que de locataires s'estimant lésés. «De l'utilité donc de clarifier les choses ce que fait l'outil qui vient d'être mis en ligne.» Un tableau Excel, rien de plus mais facile d'emploi.

En un clic, un bailleur peut déterminer ce que représente effectivement son capital investi dans un logement et ainsi calcule le loyer maximal exigible. «Maximal pas forcément recommandé...», sourit Mike Mathias qui, en analyste du marché, sait toutefois que si la loi offre, tous les deux ans, la possibilité pour un propriétaire de réévaluer le bien loué, cette hausse reste bien moindre que celle de l'immobilier en général. Encore près de 14,5% l'an dernier...

Pour le ministère du Logement, cette «calculatrice» a notamment comme atout de ne pas noyer sous la complexité des formules celui qui rentrera ses chiffres. «Pas simple en effet d'évaluer la valeur de ce fameux capital investi quand il faut le réévaluer en fonction de l'inflation et lui appliquer une décote par rapport à la vétusté du logement», indique le Premier conseiller. Même le cas encore plus complexe des chambres meublées a été pris en compte.


Illustration, Wohnungen, Bauarbeiten, Immo, Immobilien, Foto: Anouk Antony/Luxemburger Wort
Le logement reste au cœur des inquiétudes des résidents
Selon une enquête menée par la Commission européenne, l'habitat est toujours considéré comme une des principales failles du Luxembourg en 2021. La santé n'arrive qu'en deuxième position, et ce malgré le covid.

Evidemment, l'outil mis à disposition (gratuitement) est d'abord ouvert aux propriétaires; le locataire n'ayant pas connaissance du capital investi, il ne peut estimer si le loyer demandé est dans les cordes. Par contre, rien n'empêche chacun de contester la somme exigée s'il la juge excessive. Les commissions des loyers restent en place pour cela à l'échelon local. Par contre la loi n'a toujours rien prévu pour un remboursement rétroactif d'un éventuel trop perçu... 

 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Face à la flambée des prix de l'immobilier au Luxembourg, bon nombre d'acteurs tirent le signal d'alarme. C'est le cas notamment de l'agence immobilière sociale qui peine à concrétiser son projet destiné à utiliser les espaces non exploités par leurs propriétaires.
online.fr .PK. Baulücken in der Stadt Luxemburg. Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
Instaurée en 2009, la gestion locative sociale est censée pallier le manque de locations abordables au Luxembourg. Mais selon les chiffres publiés ce mercredi, le parc immobilier social représente moins d'un pourcent des maisons et appartements du pays.
Sozialalmanach, Wohnungsbau, Wohnung, Gasperich, Wohnungsmarkt, Mieten, Residenz, Foto: Lex Kleren/Luxemburger Wort
Jusqu'à présent aucun texte n'encadrait spécifiquement cette forme d'habitat pourtant de plus en plus prisée. Le ministre du Logement compte introduire des règles dans une nouvelle loi.
Mieux encadrer les frais d'agence, abaisser le montant de la garantie locative, préciser dans le bail le montant du plafond légal du loyer figurent parmi les mesures que souhaite appliquer au marché locatif le ministre du Logement.
Le ministre du Logement entend repréciser les modalités de fixation des coûts de location des logements qui datent de... 1955. Une belle occasion pour repréciser aux bailleurs les règles encadrant l'augmentation possible des loyers.
La taxe communale sur les logements inoccupés vit ses derniers mois. La prochaine réforme de l'impôt foncier dotera le pays de nouveaux moyens pour inciter les propriétaires à mettre leurs appartements inoccupés à disposition de locataires.