Changer d'édition

Un nouveau rôle pour les sirènes communales
Luxembourg 2 min. 19.08.2021
Prévention inondations

Un nouveau rôle pour les sirènes communales

Pour être plus audibles (et donc efficaces), les alarmes actuelles pourraient être déplacées.
Prévention inondations

Un nouveau rôle pour les sirènes communales

Pour être plus audibles (et donc efficaces), les alarmes actuelles pourraient être déplacées.
Photo : Getty Images
Luxembourg 2 min. 19.08.2021
Prévention inondations

Un nouveau rôle pour les sirènes communales

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Un mois après les inondations ayant frappé le Luxembourg, la ministre de l'Intérieur reconnait que les alertes de la population pour ce type de sinistre pourraient passer par le réseau des alarmes installées dans chaque ville et village.

Il faut tirer les enseignements de la catastrophe des 14-15 juillet. Certes, il a beaucoup plu ces deux jours-là, mais les quelque 170 millions d'euros de dégâts envisagés auraient-ils pu être allégés si élus locaux et habitants avaient été plus largement informés du risque d'inondations ? Il faut croire que oui. Voilà en effet Taina Bofferding (LSAP) qui se dit prête à réviser le mode d'alerte des populations qui a tant fait défaut cette fois


Au pied du château de Vianden, tout n'est plus que désolation.
«Les alertes doivent venir aux gens et non l'inverse»
Pour le chercheur en hydrologie Jeff Da Costa, le gouvernement doit revoir ses plans d'interventions d'urgence en cas d'inondation via une meilleure coordination des effectifs et le déploiement d'un système d'alarme à grande échelle.

Ainsi, la ministre de l'Intérieur indique désormais qu' «une alerte de sirène comme signal d'avertissement pour la population a du sens». Car jusqu'à présent, si chacune des 102 communes disposait d'une ou plusieurs alarmes sonores, celles-ci n'étaient destinées qu'à prévenir d'un incident nucléaire. Voire à alerter les pompiers volontaires qui n'auraient pu être alertés par la méthode d'alarme habituelle. Des épisodes bien rares, à la vérité.

Seulement, la catastrophe de cet été a mis en avant la possible défaillance des moyens modernes de communication. GouvAlert n'a pas tenu son rôle et les différentes mises en garde préventives (Meteolux, Administration de l'eau) ne sont pas parvenues au plus grand nombre. Alors que si le «tocsin sonne», chacun saura qu'un péril s'approche et se tiendra sur ses gardes.

Aussi, le gouvernement luxembourgeois est-il maintenant prêt à réévaluer le rôle de ces sirènes disséminées sur tout le territoire. «Il utilisera ces moyens de manière plus ciblée à l'avenir», indique ainsi la ministre de l'Intérieur dans une réponse parlementaire adressée au député Fernand Kartheiser (ADR). Sachant que la mise à niveau des moyens d'alerte modernes (appli, SMS, réseaux sociaux) fera, elle aussi, l'objet d'un effort particulier dans les mois à venir.


Fallait-il sonner l'alarme dans les communes?
Les récentes inondations ont montré les failles du système d'alerte luxembourgeois. Résultat: plus de 120 millions de dégâts. Raison pour laquelle une partie de l'opposition réclame des modifications rapides du dispositif et l'audience des ministres responsables.

Pour que le signal sonore émis soit bien compris, la ministre de l'Intérieur estime qu'il sera nécessaire d'éduquer la population à cet avertissement. Nouvelle tonalité, nouveau rythme : nos oreilles devront s'habituer à repérer si le danger est nucléaire, météorologique, lié à un incendie et autre sinistre possible.

Taina Bofferding et les services de secours vont aussi  plancher sur une nouvelle répartition des sirènes d'alarme dans le pays. En effet, souvent le dispositif en place remonte à plusieurs années, et n'est plus forcément pertinent par rapport aux nouveaux lieux de vie des habitants. D'où le souhait affirmé par la ministre «de déplacer les sirènes dans le futur là où cela a du sens». 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Databourg Systems a fait d'un calcul de vitesse de transmission entre terre et espace une donnée utile pour signifier aux populations les dangers potentiels de fortes averses. Son fondateur espère maintenant convaincre de l'intérêt de cette formule moins coûteuse et plus précise que les dispositifs actuels.
L'arrondissement d'Ahrweiler fait l'objet d'une enquête judiciaire pour «homicide par négligence». Le parquet cherche notamment à savoir si les 189 décès imputables au sinistre auraient pu être évités et si l'alerte a été donnée assez tôt.
Inondations au Luxembourg
Initiée fin 2018 afin d'alerter la population en cas de situation d’urgence impactant la sécurité publique, l'application semble ne pas pleinement remplir sa mission puisque si un message a bel et bien été envoyé, il l'a été vers 23h mercredi et à un nombre restreint de personnes.
Lok , App GouvAlert , Infoapp für Notsituationen, Regierung Luxemburg, CGDIS , 112 , Foto:Guy Jallay/Luxemburger Wort