Changer d'édition

Un morceau de nature au-dessus de l'A3
Luxembourg 12 1 2 min. 17.04.2019

Un morceau de nature au-dessus de l'A3

Un morceau de nature au-dessus de l'A3

Photo: Guy Jallay
Luxembourg 12 1 2 min. 17.04.2019

Un morceau de nature au-dessus de l'A3

Maurice FICK
Maurice FICK
Un couloir écologique permettra aux animaux de traverser en 2021 l'autoroute et la nouvelle ligne ferroviaire. Dès cet automne, les frontaliers traverseront le nouveau tunnel de 50 mètres situé entre Berchem et la Croix de Gasperich.

C'est quoi cet immense chantier de part et d'autre de l'autoroute de Dudelange, en contrebas de l'aire de Berchem? Encore un nouveau pont qui croise l'A3?

«C'est un passage à faune qui reliera le Fennerholz, côté Hesperange, avec le bassin versant côté Kockelscheuer. Il permettra aux animaux de passer d'un côté à l’autre de l'autoroute», résume Pascal Schintgen.


La nouvelle ligne Luxembourg-Bettembourg longera l'A3 jusqu'à hauteur de l'Aire de Berchem avant de bifurquer vers Bettembourg.
Sur la trace de la future ligne Luxembourg-Bettembourg
Lancés depuis 2015, les travaux de construction de la nouvelle ligne ferroviaire Luxembourg-Bettembourg vont bon train. Plusieurs «jalons» sont déjà posés. Des ponts routiers sont parachevés ou en cours de l'être. Le «saut-de-mouton» où se croiseront l'actuelle et la future ligne sera opérationnel après l'été. C'est parti pour la visite du chantier de 7 km de long.

Le gestionnaire de projet aux CFL, précise que la passerelle destinée au gibier - dont une race de chat sauvage protégée - est en réalité «une mesure compensatoire physique» du vaste chantier de construction de la nouvelle ligne ferroviaire Luxembourg-Bettembourg.

Un tunnel de 50 mètres

Le passage à faune mesurera 70 mètres de long et doit être prêt en septembre 2021. Vu de dessus, c'est un couloir vert élargi aux deux extrémités. Un bureau spécialisé s'occupe de son aménagement en surface: «Une partie sera en terre végétale avec des haies, des arbres et des zones humides. Une autre sera aménagée avec de gros blocs de pierre, des mosaïques d'habitats naturels reconstitués», résume Rui Raimundo, chef de projet aux CFL.

Vu de dessous, les automobilistes auront l'impression de traverser un tunnel de 50 mètres de longueur. Eclairé et équipé de caméras ce sera le premier tunnel et le premier passage à faune de l'autoroute de Dudelange.

Caché de la vue des dizaines de milliers de frontaliers qui transitent matin et soir par l'autoroute de Dudelange, le chantier avance des deux côtés de l'autoroute.

Du côté de la ligne de chemin de fer les fondations de la culée ouest sont terminées et «nous sommes en train de construire la pile intermédiaire de l'ouvrage», explique Rui Raimundo, chef de projet aux CFL. Du côté de Hesperange, le mat d'une foreuse s'enfonce dans la terre où sera coulé le béton des fondations profondes de l'autre culée.

«On est dans le timing», assure Rui Raimundo, tout en sachant bien que la première mission est de terminer la pile intermédiaire et la culée côté Hesperange afin d'être prêt lors des prochains barrages de l'autoroute.

L'A3 fermée deux fois cet automne

Deux éléments indispensables pour y déposer à l'automne 19 poutres métalliques de forme et d'une hauteur variable (de 1,20 m au centre à 2 mètres aux extrémités) et de 44 mètres de long sur lesquelles reposera la dalle. Une fois posée, la dalle permettra aux ouvriers de travailler en toute sécurité en plein au-dessus du trafic autoroutier. Il sera stoppé par deux fois entre fin octobre et début novembre. Deux week-ends de fermeture de l’A3 durant lesquels tous les acteurs du projet auront du pain sur la planche.

Parallèlement à la construction du tablier du passage à gibier, ils «démoliront l’ancien pont en amont, démonteront le platelage du nouveau pont voisin et prépareront l’accès au chantier du futur pont ferroviaire «bow-string» qui permettra aux trains d’enjamber l’autoroute juste après la Croix de Gasperich», résume Damien Bajart, chef de projet aux CFL.


Sur le même sujet

Travaux sur l'A1 et l'A6 ce week-end
Les travaux se poursuivent sur les autoroutes A1 et A6 à la hauteur de la croix de Gasperich, ce vendredi soir. Des parties de ces autoroutes sont fermées jusqu'à ce dimanche, 6 heures.