Changer d'édition

Un ministre à Vauban pour défendre «l'esprit français»
Luxembourg 2 min. 22.10.2020

Un ministre à Vauban pour défendre «l'esprit français»

En après-midi, le secrétaire d'Etat doit rencontrer les élus consulaires, les représentants de la communauté française du Luxembourg.

Un ministre à Vauban pour défendre «l'esprit français»

En après-midi, le secrétaire d'Etat doit rencontrer les élus consulaires, les représentants de la communauté française du Luxembourg.
Photo : Pierre Matgé
Luxembourg 2 min. 22.10.2020

Un ministre à Vauban pour défendre «l'esprit français»

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d'Etat chargé des Français de l'étranger, est venu au lycée français, jeudi matin, pour évoquer la mémoire de Samuel Paty. Occasion pour le membre du gouvernement de saluer les valeurs qui font la spécificité de l'enseignement public dans et au-dehors de l'Hexagone.

Au total, le réseau d'établissements français d'enseignement compte 535 écoles et lycées à l'étranger. Mais c'est à Luxembourg et plus précisément au lycée Vauban, que le secrétaire d'Etat chargé du Tourisme, des Français de l'étranger et de la Francophonie a choisi de faire halte ce jeudi. Jean-Baptise Lemoyne souhaitait ainsi évoquer le drame qui a coûté la vie à un professeur d'histoire-géographie, vendredi dernier. Occasion pour lui de croiser une classe de terminale.

«J'étais mercredi après-midi aux côtés du président Macron, à la Sorbonne à Paris, pour saluer la mémoire de cet enseignant décapité pour avoir montré des caricatures du prophète Mahomet, indique le représentant du gouvernement Castex, nommé en juillet. Là, je souhaitais en parler avec la communauté éducative et les jeunes.» Et justement avec les élèves, l'homme politique a pu évoquer la situation au-delà de la tragédie. «Toute l'idée était de faire comprendre que l'enseignement ne transmettait pas que des savoirs, des connaissances, mais aussi des valeurs».


ITW Ambassadeur de France Bruno Perdu à l’occasion du 14 Juillet
«La France doit un immense merci au Luxembourg»
L'épisode covid-19 aura marqué une nouvelle étape dans les relations entre l'Hexagone et le Grand-Duché. A l'occasion du 14 Juillet, l'ambassadeur de France revient sur cette nécessité de poursuivre une collaboration fructueuse pour les deux pays.

Et s'il faut employer les grands mots pour se faire comprendre, le secrétaire d'Etat n'hésite pas à parler «d'esprit français». Celui qui veut instruire chacun, mais celui qui veut aussi donner à chaque citoyen les moyens de se forger son propre point de vue dans le respect de l'opinion de l'autre. Avec les terminales, Jean-Baptiste Lemoyne a donc fait un «remue-méninges». Mettant en avant aussi bien le rôle de celui qui enseigne que de celui qui reçoit. 

Sans oublier que la visite aux scolaires était aussi faite pour rassurer. «Bien entendu que les adultes comme les jeunes peuvent avoir des craintes quand on voit jusqu'où vont ces odieux personnages. Mais je suis venu dire que la République ne baissera pas les bras, et que la France donc ses élèves, ses professeurs, ne doivent pas avoir peur.»

Après l'hommage à Samuel Paty, Jean-Baptiste Lemoyne a rejoint l'ambassade de France. C'est là qu'il avait rendez-vous avec les élus consulaires, les présidents d'associations françaises et les représentants de la communauté tricolore du Grand-Duché.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Moins de salariés frontaliers, français surtout
Au deuxième semestre de 2020, l'emploi salarié a chuté de 1% chez les non-résidents. Un phénomène que le Statec n'avait plus observé depuis plus d'une décennie. Seuls les employés allemands s'en sortent bien.
4.3. Groussregion / Report Pendler / Arloner Autobahn bei Sterpenich Foto: Guy Jallay
Le nouveau visage de la Belgique au Luxembourg
Thomas Lambert a officiellement pris vendredi dernier ses quartiers à la rue des Girondins pour un mandat de quatre ans. Le nouvel ambassadeur de Belgique au Luxembourg compte encore renforcer les liens pourtant très étroits entre les deux pays.
Itv avec le nouvel ambassadeur de Belgique Thomas Lambert, Interview avec Thomas Lambert, Fotos: Julian Pierrot/Luxemburger Wort / Foto: Julian PIERROT