Changer d'édition

Un mât de 120 mètres de haut érigé près de Mersch
Luxembourg 25.06.2018

Un mât de 120 mètres de haut érigé près de Mersch

Pendant un an, ce mât installé sur la colline près de Mersch, collectera les données concernant le vent.

Un mât de 120 mètres de haut érigé près de Mersch

Pendant un an, ce mât installé sur la colline près de Mersch, collectera les données concernant le vent.
Photo: Frank WEYRICH
Luxembourg 25.06.2018

Un mât de 120 mètres de haut érigé près de Mersch

Un système de mesure recueille des données pour le futur parc éolien de Mersch.

Depuis plusieurs jours, on peut apercevoir au loin un mât au sommet du Plateau de Rollingen, au sud de Mersch. À première vue, cela ressemble à une antenne radio. Mais aucune nouvelle station rayonne à cet endroit.

Quatre éoliennes devraient être installées ici vers 2020. Mais auparavant il faut documenter à quelle force souffle régulièrement le vent sur ce plateau.

Le mât de 120 mètres de haut mesure la vitesse du vent. Tous les 20 mètres, l'antenne enregistre les données. La direction du vent est également prise en compte.

Pendant un an, les données de vent sur ce mât sont collectées sur le plateau près de Mersch.
Pendant un an, les données de vent sur ce mât sont collectées sur le plateau près de Mersch.
Photo: Frank WEYRICH

Mettre toutes les chances de son côté

Cet emplacement a été choisi après vérification des données de l'atlas éolien, sur une période d'un an. Il faut être sûr de la sécurité avant de commencer la construction coûteuse, selon Laurent Winkin de la société d'exploitation Soler.

Non seulement les vitesses horizontales du vent sont enregistrées, mais la composante verticale est également importante afin de savoir s'il y a des tourbillons et des cisaillements qui pourraient compromettre le rendement des futures installations.

Autre avantage du mât: sa hauteur permet à tout le monde de se faire une idée de la future hauteur des éoliennes. Elles culmineront à 150 mètres. 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.