Changer d'édition

Un marché du matériel médical «digne du Far-West»
Luxembourg 30.03.2020

Un marché du matériel médical «digne du Far-West»

Le scanner mobile installé à Ettelbruck entrera en fonction dans les prochains jours.

Un marché du matériel médical «digne du Far-West»

Le scanner mobile installé à Ettelbruck entrera en fonction dans les prochains jours.
Photo: Twitter
Luxembourg 30.03.2020

Un marché du matériel médical «digne du Far-West»

Le président de la fédération des hôpitaux, Paul Junck, se dit confiant en la capacité du secteur hospitalier à encaisser la vague de patients infectés au covid-19. Il regrette toutefois les méthodes peu orthodoxes activées sur le marché notamment pour s’approvisionner en respirateurs.

(ota) - «Nous sommes bien équipés pour faire face à la nouvelle vague de patients qui va se présenter à nous dans les prochains jours», a assuré ce lundi, Paul Junck, président de la fédération des hôpitaux. Selon lui, le système de santé luxembourgeois est bien organisé. Mais, évidemment, avec cette crise que personne ne pouvait envisager, «il faut faire un effort supplémentaire» a reconnu le représentant de la FHL sur les ondes de RTL.

Paul Junck estime que les deux semaines qui viennent de s'écouler ont permis de préparer les hôpitaux de façon optimale. Il reconnaît néanmoins qu'au niveau du matériel médical, «le marché est très nerveux à l'heure actuelle. Une commande signée, et même payée ne garantit pas une livraison de matériel», regrette-t-il . Pour les respirateurs, ce dont on aurait besoin a été demandé chez les fournisseurs, mais le marché est très erratique, parfois certains usent de méthodes dignes du Far-West», a déclaré  le président de la FHL. 


An employee wearing a face mask sews surgical masks at a leather workshop turned into a mask factory, close to Vigevano, Lombardy, on March 19, 2020 during the country's lockdown within the new coronavirus pandemic. - A crafts company specialized in the production of leather goods and accessories for the automotive and clothing sector, has now turned its activity to the production of surgical masks on behalf of a company from the nearby town of Galliate, in the wake of the needs following the coronavirus pandemic. (Photo by MIGUEL MEDINA / AFP)
Du matériel chinois pour aider le Luxembourg
Le pays attend une livraison importante de fournitures médicales en provenance de Chine pour lundi. Le ministre des Affaires étrangères, Jean Asselborn (LSAP), l'a confirmé au Luxemburger Wort.

Mais il se veut rassurant, car la situation «se détend». «Nous avions encore du stock, mais hier nous avons reçu des quantités de matériel supplémentaire», a déclaré Paul Junck. Des blouses en Tyvek, des lunettes et des masques ont été livrés. «Je suis confiant que d'autres livraisons arriveront dans les prochains jours.» 

Il a également rappelé que le scanner mobile (commandé par l'Etat) installé à Ettelbruck pourra fonctionner d'ici quelques jours. L'appareil a été mis en place le week-end passé.

Pour les trois autres groupes hospitaliers du pays, il faudra sans doute attendre la semaine prochaine, parce que les appareils seront installés dehors dans des containers pesant près de 3 tonnes. Pour cela, il faut d'abord couler une dalle en béton. Dans le cas du Centre hospitalier Emile Mayrisch (CHEM) à Esch-sur-Alzette, l'installation des deux containers s'effectuera le mercredi 1er avril.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

L'US Air Force en soutien du Luxembourg
Dans son combat contre le covid-19, le Grand-Duché vient de recevoir l'assistance de son allié américain. Les troupes américaines ont notamment mis à disposition des groupes électrogènes jusqu'alors stockés au dépôt militaire de Sanem.
L'hydroxychloroquine utilisée au CHL
Les responsables du centre hospitalier ont présenté, ce jeudi, les contours de l'essai clinique européen Discovery. Des patients hospitalisés au CHL et qui reçoivent déjà de l'hydroxychloroquine, médicament qui présente un intérêt dans le traitement du covid-19, seront intégrés dans l'étude.
(FILES) In this file photo taken on February 26, 2020, medical staff shows o at the IHU Mediterranee Infection Institute in Marseille, packets of a Nivaquine, tablets containing chloroquine and Plaqueril, tablets containing hydroxychloroquine, drugs that has shown signs of effectiveness against coronavirus. - Hydroxychloroquine, an antimalarial drug dubbed a "gift from God" by US President Donald Trump for its potential ability to fight the new coronavirus, was found to be no more effective than standard treatment in a small Chinese study. The paper, which was published in the Journal of Zhejiang University on March 6, 2020, looked at 30 COVID-19 patients, half of whom received the medicine. (Photo by GERARD JULIEN / AFP)
Enceinte en pleine pandémie
La grossesse constitue une période délicate à aborder pour de nombreux futurs parents, à commencer par les mamans. Que tous se rassurent: le covid-19 ne semble pas être une menace directe pour les bébés et les maternités multiplient les mesures afin de limiter tout risque.
Des patients de Mulhouse héliportés vers le Luxembourg
Le Grand-Duché accueillera ce mardi deux nouveaux patients issus des services de réanimation de l'hôpital de la région Grand Est saturé. Quatre personnes souffrant du coronavirus «sont déjà arrivées depuis dimanche», assure le ministère de la Santé.
Medical staff transport a patient on a stretcher to a medical helicopter at the Emile Muller Hospital in Mulhouse, eastern France, on March 22, 2020, on the seventh day of a lockdown aimed at curbing the spread of the COVID-19 (novel coronavirus) in France. (Photo by PATRICK HERTZOG / AFP)
Luxexpo The Box s'apprête à accueillir les patients
Le centre de congrès et d'expositions du Kirchberg s'est métamorphosé en un centre de soins avancés au cours du week-end. Le temps d'y transférer les équipes de la Maison médicalisée et les premières personnes y seront accueillies dès ce lundi après-midi.
Le Luxembourg déploie ses capacités d'accueil des malades
Le Luxembourg n'a pas compté de mort supplémentaire endéans 24 heures mais se prépare au pic de la pandémie d'ici deux semaines. Si les hôpitaux sont «loin d'être saturés» pour l'heure, la ministre de la Santé a annoncé l'ouverture de six nouvelles structures.
Pressekonferent Paulette Lenert, Foto: Lex Kleren/Luxemburger Wort