Changer d'édition

Un magazine d'investigation indépendant
Luxembourg 2 min. 25.10.2017 Cet article est archivé
Reporter.lu

Un magazine d'investigation indépendant

Christoph Bumb et Laurence Bervard.
Reporter.lu

Un magazine d'investigation indépendant

Christoph Bumb et Laurence Bervard.
reporter.lu/capture d'écran
Luxembourg 2 min. 25.10.2017 Cet article est archivé
Reporter.lu

Un magazine d'investigation indépendant

Anne FOURNEY
Anne FOURNEY
Deux journalistes, anciens du Luxemburger Wort, ont créé un magazine en ligne uniquement financé par abonnements. Ils veulent proposer une approche différente de l'actualité, avec une analyse fouillée de l'information.

Par Anne Fourney

Deux anciens collègues du Luxemburger Wort, les journalistes Christoph Bumb et Laurence Bervard, ont décidé de lancer leur propre média d'information. Reporter.lu sera un magazine en ligne, politiquement neutre, qui proposera une analyse de l'actualité. 

Reporter.lu veut «permettre aux gens de comprendre les dessous de l'actualité», explique Laurence Bervard. «Les gens ne cherchent plus seulement l'information brute comme ils peuvent la trouver partout, mais une analyse de ces informations.» 

Laurence Bervard et Christoph Bumb veulent poursuivre leur métier indépendamment de toute influence politique ou commerciale, sans être dans le rythme imposé par le traitement des actualités dans la plupart des rédactions, poursuit Laurence Bervard. «Notre site ne traitera pas les informations de la même façon, nous ne travaillerons pas avec une agence de presse, mais avec des correspondants nationaux et internationaux pour couvrir des sujets dans les domaines de la politique, de l'économie de la culture ou des sujets de société.»

Y a-t-il beaucoup de "fake news" au Grand-Duché? «Je ne dirais pas qu'il y a beaucoup de "fake news" ici, mais les gens se posent des questions sur la crédibilité de la presse au Luxembourg. Il sera important pour nous de montrer comment nous faisons nos recherches.»

Quant à la liberté d'expression: «En ce qui me concerne, j'ai toujours pu m'exprimer librement mais j'ai vu autour de moi des journalistes hésiter à publier certains propos, craignant les conséquences de leur approche critique dans un article.»

«Un annonceur a cependant déjà fait pression sur moi pour me faire comprendre que mon article n'allait pas dans son sens», dénonce la jeune femme.

Une campagne de crowdfunding

Reporter.lu sera accessible uniquement par abonnement, puisque le site refuse tout financement par la publicité. Une campagne de crowdfunding sera lancée mi-novembre, permettant aux donateurs un accès d'un an au site, après quoi un abonnement annuel sera mis en place. Les premiers articles devraient être publiés au printemps.

Le site publiera des articles en allemand dans une première phase, puis lorsque la machine sera rodée, en français et en anglais. Laurence Bervard et Christoph Bumb envisagent de composer une équipe de cinq journalistes permanents d'ici un an environ.

Christoph Bumb a travaillé cinq ans au Luxemburger Wort, notamment dans la rubrique Politique. Il a publié un livre, «Blau, Rot, Grün». Il a travaillé auparavant pour des médias allemands, Abendblatt et Cicero.  

Avant de rejoindre le Luxemburger Wort où elle a écrit pour la rubrique Economie, puis Locale pendant trois ans, Laurence Bervard a été journaliste à L'Essentiel et lemonde.fr. 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Jim Robinson, rédacteur-en-chef de Luxembourg Times, détaille les ambitions de ce nouveau média luxembourgeois. Uniquement en ligne, «LuxTimes» sera dédié aux résidents anglo-saxons à la recherche d’informations complètes sur le Luxembourg et son actualité.
Nos confrères du site anglophone du Luxemburger Wort sont à l'honneur. La contribution de trois journalistes irakiens, racontant leur quotidien et celui d'autres réfugiés au Luxembourg a été récompensée par une place en finale du premier Prix Média luxembourgeois des droits de l'homme d'Amnesty International.
Les journalistes irakiens Hind al-Harby, Ennas al Sharifi et Ali Sahib ont commencé leur contribution pour le site anglophone en octobre 2015.