Changer d'édition

Un Luxembourgeois pour diriger la cybersécurité européenne
Luxembourg 2 min. 18.02.2022
Nomination

Un Luxembourgeois pour diriger la cybersécurité européenne

Pascal Steichen est directeur général de l'agence publique Securitymadein.lu.
Nomination

Un Luxembourgeois pour diriger la cybersécurité européenne

Pascal Steichen est directeur général de l'agence publique Securitymadein.lu.
Photo: Securitymadein.lu.
Luxembourg 2 min. 18.02.2022
Nomination

Un Luxembourgeois pour diriger la cybersécurité européenne

En plus d'assurer la direction de Securitymadein.lu, Pascal Steichen sera, pour une durée de trois ans, président du conseil d'administration du Centre de compétences européen en matière de cybersécurité.

Alors que les cyberattaques sont de plus en plus récurrentes, l'Europe a décidé d'agir. L'année dernière, le Centre de compétences européen en matière de sécurité (ECCC) a vu le jour. Son objectif: permettre aux 27 Etats membres de pouvoir se tourner vers une institution experte en cas de problème, mais également de mettre en commun les investissements dans la recherche, les technologies et le développement industriel en matière de cybersécurité. 


Le Luxembourg rate le coche en matière de cybersécurité
Bucarest a été préféré à la capitale du Grand-Duché pour accueillir le nouveau centre de compétences dédié à la protection du cyberespace lancé par l'Union européenne.

A sa tête, vient d'être nommé Pascal Steichen. Le Luxembourgeois de 46 ans, est l'actuel directeur général de l'agence publique Securitymadein.lu, une institution de cybersécurité au service de l'économie luxembourgeoise et des communes. Composé de représentants des États membres, de la Commission européenne et de l'Agence de l'Union européenne pour la cybersécurité (ENISA), le conseil d'administration de l'ECCC s'est réuni mercredi pour effectuer cette nomination qui sera effective pour une durée de trois ans. 

«J'accueille cette nomination avec beaucoup d'enthousiasme et de fierté. Un travail d'envergure nous attend, pour construire et continuellement renforcer cette communauté cyber européenne», a réagi par voie de communiqué celui qui a rejoint la fonction publique en 2002. Diplômé de deux masters obtenus à l'Université libre de Bruxelles en astrophysique et en informatique appliquée, il était alors conseiller et chef de projet dans le domaine de la sécurité des réseaux et de l'information pour le ministère de l'Économie. 


anonymous hacker with no face in the darkness, breaks the access to steal information and infect computers and systems. the concept of hacking and cyber war
Le Grand-Duché ciblé par les cybercriminels
Le passage massif au télétravail a fragilisé la protection des données informatiques des entreprises. Une faille dans laquelle "les bandits du web" se sont vite et massivement infiltrés.

Au sein de l'agence publique Securitymadein.lu, qu'il continuera de diriger pendant son mandat de trois ans, renouvelable une fois, à l'ECCC, Pascal Steichen assure le rôle de représentant du ministère de l'Economie. L'agence permet notamment d'accompagner les entreprises et les communes dans leur cybersécurité et la promotion du système national Cybersecurity Luxembourg. C'est grâce à cette mission que Securitymadein.lu a été nommée en qualité d'agence représentant le Luxembourg au sein du réseau des centres de coordination nationaux (NCC) de l'ECCC.

Basé à Bucarest en Roumanie, qui a été préférée au Luxembourg, l'ECCC réunit une cinquantaine d'experts d'organisations universitaires et de recherches, d'associations, d'entreprises mais également de la société civile qui constituent une communauté de compétences en matière de cybersécurité. L'ECC a désormais la tâche de gérer le financement provenant des programmes Digital Europe et Horizon Europe, ainsi que celle d'aider des États membres pour prendre des décisions d'investissement stratégiques. Au total, un budget de 2,8 milliards d'euros a été alloué à son installation tandis que 2 milliards d'euros supplémentaires sont consacrés à son développement.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Présente vendredi au Luxembourg dans le cadre de la présentation du plan de relance européen, Ursula von der Leyen a confirmé que le Grand-Duché avait reçu «le feu vert» de la Commission pour bénéficier de fonds européens. Une somme destinée notamment à l'électromobilité et la cybersécurité.
IPO , APO , Besuch EU Kommissionspräsidentin Ursula von der Leyen in Luxemburg , bei SES , Betzdorf , Xavier Bettel , Pierre Gramegna , Foto:Guy Jallay/Luxemburger Wort
Parmi les effets collatéraux de la pandémie de covid-19, la hausse spectaculaire des cyberattaques au Luxembourg figure en bonne place. Avec la particularité que leur impact sur l'activité des entreprises aura été important, les hackers profitant notamment de faiblesses liées au télétravail.