Changer d'édition

Un lien entre le lieu de culte d'Esch et leur départ pour la Syrie?
Luxembourg 24.11.2014 Cet article est archivé
Jeunes djihadistes originaires du Luxembourg

Un lien entre le lieu de culte d'Esch et leur départ pour la Syrie?

Le lieu de culte de l'Association multiculturelle de l'Ouest (AMCO) se trouve rue du Brill à Esch-sur-Alzette. Plusieurs jeunes luxembourgeois l'ont fréquenté avant de faire le voyage vers la Syrie.
Jeunes djihadistes originaires du Luxembourg

Un lien entre le lieu de culte d'Esch et leur départ pour la Syrie?

Le lieu de culte de l'Association multiculturelle de l'Ouest (AMCO) se trouve rue du Brill à Esch-sur-Alzette. Plusieurs jeunes luxembourgeois l'ont fréquenté avant de faire le voyage vers la Syrie.
Photo: Luxemburger Wort
Luxembourg 24.11.2014 Cet article est archivé
Jeunes djihadistes originaires du Luxembourg

Un lien entre le lieu de culte d'Esch et leur départ pour la Syrie?

Comme cinq autres jeunes djihadistes du Luxembourg partis en Syrie, Steve Duarte, avait fréquenté le même lieu de culte à Esch. Le député Laurent Mosar, aimerait savoir s'il «existe un lien entre la fréquentation par ces personnes du lieu de culte à Esch-sur-Alzette et leur départ en Syrie pour rejoindre le groupe terroriste EI ?»

Comme cinq autres jeunes djihadistes du Luxembourg partis en Syrie, Steve Duarte, avait fréquenté le même lieu de culte à Esch. Le député (CSV), Laurent Mosar, aimerait savoir s'il «existe un lien entre la fréquentation par ces personnes du lieu de culte à Esch-sur-Alzette et leur départ en Syrie pour rejoindre le groupe terroriste EI ?», c'est-à-dire Etat islamique.

Steve Duarte, 25 ans, œuvre pour la propagande de l'EI via les réseaux sociaux, notamment en publiant des vidéos censées glorifier l'organisation terroriste. Le jeune djihadiste originaire de Meispelt s'est - tout comme cinq autres Luxembourgeois partis en Syrie avant lui- radicalisé à Esch-sur-Alzette où l'Association multiculturelle de l'Ouest (AMCO) dispose d'un lieu de culte avec pignon sur rue, dans la rue du Brill.

Dans ce contexte Laurent Mosar a formulé lundi une question parlementaire à l'intention des ministres des Affaires étrangères et européennes et de la Sécurité intérieure pour savoir s'ils ont connaissance du nombre de résidents luxembourgeois qui sont partis rejoindre les rangs de l'EI et s'ils disposent d'informations sur leur identité.

Laurent Mosar demande aussi aux deux ministres s'il «considèrent qu'il existe un lien entre la fréquentation par ces personnes du lieu de culte à Esch-sur-Alzette et leur départ en Syrie pour rejoindre le groupe terroriste EI?» Si tel devait être le cas, «le gouvernement n'entend-il pas prendre des mesures quant à l'organisation et au fonctionnement du lieu de culte ?»


Sur le même sujet