Changer d'édition

Un journaliste accusé de complicité
Luxembourg 23.04.2015 Cet article est archivé
Affaire Luxleaks

Un journaliste accusé de complicité

Affaire Luxleaks

Un journaliste accusé de complicité

Pierre Matge
Luxembourg 23.04.2015 Cet article est archivé
Affaire Luxleaks

Un journaliste accusé de complicité

Après l'inculpation de deux anciens collaborateurs de PwC dans l'affaire Luxleaks, le juge d'instruction vient de procéder à l'inculpation d'un journaliste français.

L'affaire Luxleaks continue de défrayer la chronique. Après Antoine Deltour, cet ancien employé de PwC qui avait volé des milliers de pages de documents à son employeur en 2010, des documents qui avaient servi de matière première à deux émissions-chocs en France en 2012 puis au scandale LuxLeaks en novembre 2014, et d'un autre collaborateur de PwC, c'est un journaliste français qui est à son tour inculpé par un juge d'instruction à Luxembourg.

Il lui est reproché d’être co-auteur, sinon complice des infractions commises par l’un des anciens collaborateurs de PwC.

Il s'agit du journaliste français Edouard Perrin qui travaille pour le magazine de France 2 «Cash Investigation».


Sur le même sujet

Quelques semaines après les révélations des "Panama Papers", le procès des "LuxLeaks" à Luxembourg promet de brasser jusqu'à la semaine prochaine plusieurs sujets brûlants d'actualité, du statut fragile des lanceurs d'alerte au scandale de l'évasion fiscale.
(COMBO) This combination of pictures created on April 26, 2016 shows (L to R) French journalist Edouard Perrin, former employees at services firm PricewaterhouseCoopers (PwC), Raphael Halet and Antoine Deltour, at the courthouse in Luxembourg, for a trial over the so-called LuxLeaks scandal that exposed the country's huge tax breaks for major international companies, with the issue riding high after the recent Panama Papers revelations.
Three men went on trial in Luxembourg on April 26, 2016 accused of a huge document leak that exposed tax breaks for major global companies, in an issue brought sharply into focus by the Panama Papers scandal. Antoine Deltour and Raphael Halet, two former employees at services firm PricewaterhouseCoopers (PwC), and French journalist Edouard Perrin face charges over the theft of thousands of confidential files in the so-called LuxLeaks scandal. / AFP PHOTO / JOHN THYS
En attendant le procès LuxLeaks
Le «deuxième ancien collaborateur de PwC» aurait conclu un accord de confidentialité avec son ex-employeur.
Le procès de l'affaire LuxLeaks s'ouvrira le 26 avril.
Deux anciens collaborateurs de PwC, dont Antoine Deltour, et le journaliste de «Cash Investigation», Edouard Perrin, devront répondre aux questions du tribunal lors du procès dit «LuxLeaks» qui débutera le mardi 26 avril et doit durer cinq jours.
Ancien collaborateur de PwC, Antoine Deltour, devra entre autres, répondre aux infractions de maintien frauduleux dans un système informatique, de divulgation de secrets d’affaires et de violation de secret professionnel.
Le Parquet de Luxembourg a annoncé ce matin qu'un juge d'instruction a procédé à l'inculpation d'un "journaliste français". Il lui est reproché d'être "co-auteur, sinon complice des infractions commises par l'un des anciens collaborateurs de PwC".
Edouard Perrin avait convaincu Antoine Deltour de lui confier les documents de PwC. (Photo: Figra TV)
Antoine Deltour, ancien auditeur de PWC et à l'origine de l'affaire LuxLeaks, a pris la parole mardi soir dans "La nouvelle édition" sur Canal+ et déclare avoir "agi par conviction". Il risque néanmoins jusqu'à 10 ans de prison.
"J’ai copié des documents chez mon ancien employeur pour alimenter un débat public sur le sujet", a déclaré Antoine Deltour lors d'une interview sur Canal+
Sortie médiatique d'Antoine Deltour
Sollicitée par les médias suite à la publication lundi de l'interview de son ancien employé, la société d'audit ne se prononce pas sur le vol de ces documents à l'origine de LuxLeaks. Elle indique en revanche avoir passé en revue son système informatique.
La firme luxembourgeoise avait été beaucoup plus prompte à réagir lors de la publication des documents de LuxLeaks.