Changer d'édition

Un hôtel labellisé pour son accessibilité aux femmes
Luxembourg 3 min. 27.09.2022
A Luxembourg

Un hôtel labellisé pour son accessibilité aux femmes

De plus en plus de femmes voyagent: elles représentent 64% des voyageurs et 52% des voyageurs d'affaires.
A Luxembourg

Un hôtel labellisé pour son accessibilité aux femmes

De plus en plus de femmes voyagent: elles représentent 64% des voyageurs et 52% des voyageurs d'affaires.
Photo: Shutterstock
Luxembourg 3 min. 27.09.2022
A Luxembourg

Un hôtel labellisé pour son accessibilité aux femmes

Simon MARTIN
Simon MARTIN
Le City Hotel Luxembourg, dans le quartier de la gare, a répondu à de très nombreux critères permettant une offre aux besoins spécifiques des femmes.

(Avec AFP) Des protections périodiques à disposition, une chambre qui se verrouille de l'intérieur, un room service plus varié que le sempiternel club sandwich: les femmes ont des attentes spécifiques auxquelles l'hôtellerie commence à s'intéresser car plus d'un voyageur sur deux est une voyageuse. «Conçue pour des hommes, par des hommes, l'hôtellerie n'a pas suffisamment adapté ses offres aux besoins spécifiques des femmes», affirme Valérie Hoffenberg, créatrice de SHe Travel Club, qui se veut le premier label au monde «spécialement conçu en réponse aux attentes et aux besoins» des femmes.


Voici les destinations les plus prisées des Luxembourgeois
Les vacances d'été débutent ce samedi, l'occasion de dresser le portrait-robot des vacanciers grand-ducaux.

«De plus en plus de femmes voyagent: elles représentent 64% des voyageurs et 52% des voyageurs d'affaires», relève-t-elle. Et pourtant leurs déplacements professionnels peuvent être synonymes de «déboires».

La sécurité et le confort ne sont effectivement pas toujours au rendez-vous, selon une étude menée pour ce label, auprès de 5.000 femmes dans cinq pays (Royaume-Uni, France, Chine, Etats-Unis et Brésil).

70 points passés au crible

SHe Travel passe au crible 70 critères de sécurité, confort, services et restauration afin d'aider les hôteliers à «ouvrir les yeux sur les vrais critères qui comptent pour les femmes»- pas «les fleurs ni le rose dans la déco...», ironise la cofondatrice du Think Tank Marie Claire Agir pour l'égalité, par ailleurs ex-représentante spéciale de la France pour le Proche-Orient.

Le label vise à permettre aux femmes d'identifier les établissements, pour l'heure surtout des 4 et 5 étoiles, au nombre de 50 en Europe et au Moyen-Orient, via des partenariats noués avec des géants de l'hôtellerie comme Intercontinental Hotel Group (IHG) et Accor.


Aufwändige LED-Technik sowie Informationstafeln in Deutsch, Französisch und Englisch wurden installiert.
Dix sites touristiques à voir absolument
Voici une liste d'endroits touristiques à découvrir ou à faire découvrir au Luxembourg ce weekend et pendant les vacances.

La mise à disposition de protections périodiques figure parmi les demandes les plus fortes. «Nous avions des rasoirs et de la mousse à raser pour les hommes, mais pas de protections périodiques pour les femmes, ni de démaquillant: on s'est dit que l'on n'était pas du tout dans la parité et l'égalité», explique à l'AFP Antoine Medda, directeur du trois étoiles City Hotel Luxembourg. Egalement en matière de confort, une douche à main plutôt que le pommeau de douche fixé au plafond est privilégié pour l'obtention du label. En effet, si celui-ci est plus esthétique, il n'est, en termes d'hygiène, pas adéquat pour les femmes.

Le quartier de la gare pas «sécurisant» pour les femmes

L'établissement luxembourgeois, situé dans le quartier de la gare, est donc le seul a avoir été récompensé par ce label au Grand-Duché. Ce dernier semble avoir répondu aux nombreux critères exigés pour prétendre à cette certification. «C'est une super nouvelle, d'autant que l'ensemble du personnel a marqué son adhésion au projet. Cela tombe à point nommé dans le cadre de la reprise de l'activité». 


L'inflation se répercute aussi sur le prix des vacances
Même si le Luxembourg est l'un des pays européens les moins concernés par la hausse des prix, l'inflation continue de se propager à tous les secteurs de l'économie, dont les activités récréatives.

Outre la possibilité pour les occupantes de l'établissement de demander un «kit de secours» gratuit comprenant démaquillant, dissolvant pour les ongles, l'hôtel a également mis l'accent sur la sécurité, un critère ô combien important. «Nous sommes près de la gare, ce n'est pas le quartier le plus sécurisant pour les dames, même si la Ville a fait des efforts. Toujours est-il que nous avions déjà l'habitude de leur commander un taxi jusqu'au restaurant. Celles-ci peuvent patienter dans le hall en attendant», poursuit Antoine Medda.

Mais ce n'est pas tout, parmi les critères réclamés, on note également une présence 24h sur 24 à la réception, une chambre qui ferme de l'intérieur avec un la présence d'un oeilleton à la porte, pour savoir à qui elles ouvrent. «Mais aussi, et c'est le cas dans la plupart des hôtels, dont le nôtre, un contrôle au niveau des entrées et des sorties», précise le manager de l'hôtel luxembourgeois labellisé. 


Sur le même sujet

Les riches échappent au chaos des voyages
Plus de 12.000 jets privés ont décollé de Londres rien qu'en juillet, alors que des milliers de vols ont été annulés dans un contexte de pénurie de main-d'œuvre.
Un vol privé de Paris à Mykonos coûte désormais environ 25.000 euros, soit près de deux fois plus qu'il y a un an.
L'enquête sur le tourisme du Statec révèle que 77% de la population résidente est partie au moins une fois en voyage de loisirs l'an dernier. La France reste toujours la destination numéro 1.