Changer d'édition

Un fumeur luxembourgeois sur deux veut arrêter le tabac
Luxembourg 3 min. 31.05.2018 Cet article est archivé

Un fumeur luxembourgeois sur deux veut arrêter le tabac

Un fumeur luxembourgeois sur deux veut arrêter le tabac

Shutterstock
Luxembourg 3 min. 31.05.2018 Cet article est archivé

Un fumeur luxembourgeois sur deux veut arrêter le tabac

La journée mondiale sans tabac, ce 31 mai, est l'occasion pour la Fondation Cancer de dévoiler les chiffres de son enquête TNS Ilres réalisée en 2017.

Si le nombre de fumeurs au Luxembourg a baissé depuis 10 ans, il stagne depuis ces cinq dernières années. En revanche, un fumeur sur deux déclare vouloir arrêter de fumer.

Afin de connaître le comportement tabagique de la population au Luxembourg, la Fondation Cancer commandite chaque année une enquête auprès de TNS Ilres.

Les résultats 2017 montrent que 21% des résidents sont des fumeurs et seuls 16% d'entre eux fument tous les jours.

TNS-Ilres / Fondation Cancer 2017

De plus en plus de jeunes femmes parmi les fumeurs

De 2013 à 2016, la proportion de jeunes fumeurs parmi les 18 à 24 ans avait atteint 26%, en 2017, cette valeur a chuté de quatre points.

Une bonne nouvelle, cependant, force est de constater que le pourcentage de jeunes fumeuses augmente de façon continue depuis quelques années et dépasse le pourcentage des jeunes fumeurs (24% contre 21%) pour cette classe d’âge.

TNS-Ilres / Fondation Cancer 2017

C'est dans la classe d’âge des 25 à 34 ans que les fumeurs sont les plus nombreux. 16% des répondants consomment de la nicotine et du tabac tous les jours. Entre 2014 et 2016, ils étaient 15%.

Moins de cigarettes fumées par jour

Toutefois, la quantité de cigarettes consommées diminue: la moitié des fumeurs interrogés consomment moins d’un demi-paquet − soit moins de 10 cigarettes − par jour.

43% fument 10 à 20 cigarettes dans la journée. Rappelons que le nombre d’années de tabagisme a plus d’impact sur la santé que la quantité de cigarettes fumées.

De plus, les fumeurs qui tentent de limiter leur consommation de cigarettes, inhalent plus profondément ou "tirent" plus souvent sur leurs cigarettes, afin d’obtenir leur dose habituelle de nicotine. 

Du positif dans cette enquête: 55% des personnes interrogées souhaitent arrêter le tabac. 

Les demandeurs d'emploi fument le plus

Parmi les fumeurs, il y a de fortes disparités en fonction de l'activité professionnelle. Ainsi, la plus grande part des fumeurs au Luxembourg est représentée par les demandeurs d'emploi (31%) suivis des cadres (26%) puis des ouvriers (25%). 

TNS-Ilres / Fondation Cancer 2017

Les vapoteurs n'ont pas l'intention d'arrêter

Les cigarettes électroniques sont utilisées par 1,2% des répondants. 64% les utilisent en parallèle des cigarettes classiques, et seulement 30% des vapoteurs veulent devenir non-fumeur. 

Depuis 2013, la proportion de fumeurs dans la population luxembourgeoise est d’environ un cinquième, soit 103.950 personnes en 2017.

"Si l’interdiction de vente de produits du tabac aux mineurs, l’alignement du régime applicable aux e-cigarettes à celui des cigarettes classiques ou l’élargissement de l’interdiction de fumer dans les véhicules en présence d’enfants, dans les enceintes sportives et sur les aires de jeux sont de bonnes mesures en soi, apporteront-elles une baisse conséquente ?

Shutterstock

La Fondation Cancer veut des prix plus élevés

La Fondation Cancer milite pour une augmentation significative du prix des cigarettes. "Selon l’Organisation mondiale de la santé, c’est surtout par une politique de prix dissuasive qu’une réduction durable de la consommation de tabac peut être atteinte."

"C’est ainsi que le taux de tabagisme chez les adolescents peut être réduit."

Se faire aider

En plus de la consultation téléphonique existante pour le sevrage tabagique, la Fondation Cancer offre depuis peu des consultations personnelles avec une tabacologue sur place. Prise de rendez-vous au tél. 45 30 331. Le nouveau site web Ma vie sans tabac peut aussi apporter un soutien.   

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Un Français sur cinq achète son tabac à l'étranger
Tandis que le prix du tabac augmente dans l'Hexagone, les prix attractifs des cigarettes des pays limitrophes poussent les fumeurs français à faire leurs achats au-delà de la frontière. Belgique et Luxembourg en profitent notamment.
Un résident sur cinq fume activement
Ce vendredi marque la journée mondiale sans tabac. Au Luxembourg, ce sont environ 1.000 personnes par an qui meurent des suites des maladies liées à la cigarette, dont 80 victimes de tabagisme passif.