Changer d'édition

Un formulaire pour le congé pour raisons familiales
Luxembourg 16.09.2020

Un formulaire pour le congé pour raisons familiales

Cette nouvelle procédure du congé pour raisons familiales ne s'applique pas pour une raison autre que l'isolement imposé dans le cadre de la lutte contre le covid-19.

Un formulaire pour le congé pour raisons familiales

Cette nouvelle procédure du congé pour raisons familiales ne s'applique pas pour une raison autre que l'isolement imposé dans le cadre de la lutte contre le covid-19.
Photo: Gerry Huberty
Luxembourg 16.09.2020

Un formulaire pour le congé pour raisons familiales

Dans le cas où les élèves d'une école ou d'un lycée seraient placés en quarantaine, le ministère de la Sécurité sociale a annoncé, mercredi, mettre à disposition un nouveau document pour permettre aux parents de bénéficier du congé pour raisons familiales. L'objectif : simplifier les démarches.

(ASdN) - Pour lutter contre le virus, il faudra «accepter des mises en quarantaine», prévenait lundi Paulette Lenert (LSAP) dans une interview. Mais l'isolement imposé peut vite poser son lot de problèmes, notamment auprès des parents dans le cas où les élèves d'une école ou d'un lycée seraient placés en quarantaine. Si l’un d'eux peut bénéficier du congé pour raisons familiales, le ministère de la Sécurité sociale a annoncé mercredi mettre à disposition un nouveau formulaire «dans un souci de simplification administrative».  

Le document sera directement transmis aux parents concernés et sera également disponible sur le portail guichet.lu. Pour être valide, il devra toutefois être accompagné de l’ordonnance émise par la direction de la Santé ou, dans le cas des frontaliers, par l’autorité étrangère compétente.  


Politik, Pressekonferenz Minister Meisch - Details Rentrée scolaire, des Schuljahres 2020, Foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
«Plus de chance à l'éducation, moins au virus»
A onze jours de la rentrée, Claude Meisch a expliqué sous quelles conditions sanitaires le retour en classes aurait lieu. Avec cette ligne de conduite : tout faire pour que l'enseignement en présentiel puisse perdurer.

Pour rappel, depuis la mi-mars, les jours pris en congé pour raisons familiales à cause d’une mise en quarantaine ou en isolement d’un enfant, «ne sont pas décomptés des jours légaux disponibles», précise le ministère dans son communiqué. Ce dispositif s'applique également aux enfants scolarisés à l’étranger dont les parents sont affiliés au Luxembourg. Toutefois, l’autorité compétente du pays en question doit alors établir un certificat ou une attestation de la décision d'isolement.

A noter, dans tous les autres cas de maladie d’un enfant, la procédure habituelle liée au congé pour raisons familiales s’applique.    

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Le congé pour raisons familiales reprend ses droits
Quatre mois durant, les parents ont été autorisés à s'occuper de leur enfant au-delà du quota de jours accordés par la Caisse nationale de santé. Pour la rentrée, plus question d'appliquer cette dérogation. Sauf en cas de quarantaine, ça tombe bien.
Les trois scénarios en cas de virus en classe
Le ministre de l'Education a présenté le dispositif appliqué si un ou plusieurs élèves sont dépistés positifs au covid-19. Une façon de répondre aux craintes des jeunes, des familles et des enseignants.
Lokales, Claude Miesch besucht Ribeschpont Schule in Dudelingen, Maske, Maskenpflicht, Schule, Covid-19, Corona, Foto: Lex Kleren/Luxemburger Wort
L'assurance pension à la rescousse de la Sécurité sociale
Malgré des dépenses en hausse et des recettes en baisse, les comptes de l'organisme contrôlé par l'État et grevé par la crise sanitaire devraient rester excédentaires en 2020. Romain Schneider, le ministre de la Sécurité sociale a présenté un scanner financier de l'institution ce lundi devant les députés.
CNS
Pas de prolongation pour le congé pour raisons familiales
L'Etat devra débourser de l'ordre de 280 millions d'euros pour assurer le revenu des parents ayant fait le choix de s'occuper de leur enfant durant la crise. Mais le dispositif dans son état actuel ne devrait pas se poursuivre sitôt l'année scolaire achevée.