Changer d'édition

Un étudiant dispose de 963 euros/mois en moyenne
Luxembourg 2 min. 30.04.2015 Cet article est archivé
Etude TNS-ILRES

Un étudiant dispose de 963 euros/mois en moyenne

Etude TNS-ILRES

Un étudiant dispose de 963 euros/mois en moyenne

Photo: Shutterstock
Luxembourg 2 min. 30.04.2015 Cet article est archivé
Etude TNS-ILRES

Un étudiant dispose de 963 euros/mois en moyenne

Une étude vient de décortiquer le budget dont dispose un étudiant. De combien dispose-t-il? Combien lui donnent ses parents? Comment dépense-t-il son argent?

(MF) - Une enquête TNS-ILRES, commandée par le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, décortique le budget d'un étudiant en 2015. Elle révèle qu'au Luxembourg, un étudiant a 963 euros/mois pour vivre et qu'il dépense en moyenne 896 euros. Une grande partie sert à payer le loyer et à se nourrir. Mais combien lui donnent ses parents? Combien dépense-t-il pour s'habiller? Et pour ses loisirs?

C'est la première étude de ce genre, et surtout aussi étoffée, réalisée au Luxembourg. Conduite par TNS ILRES et faite en collaboration avec les associations ACEL, UNEL, CGJL et CNEL, l'étude réalisée auprès de 2.839 étudiants, porte sur l'analyse du budget de l'étudiant en 2015 et, dans un deuxième volet, sur les modalités de remboursement du prêt étudiant.

Si l'on prend en compte le soutien financier parental, le prêt d'études, le revenu d'une activité professionnelle ou d'un job de vacances et l'argent de poche, un étudiant bénéficie en moyenne de 963 euros par mois pour vivre.

A noter que 37% d'entre eux ont moins de 750 euros par mois. Alors que 11% d'entre eux disposent de plus de 1.500 euros par mois. Il existe de grandes différentes entre étudiants selon le pays et la ville dans lesquels ils étudient, leur âge et évidemment le revenu de leurs parents.

Un étudiant sur quatre  (24% exactement) a une activité professionnelle pour financer ses études. C'est le cas de 24% des étudiants luxembourgeois interrogés, de 22% des étudiants français et 14% des étudiants portugais.

A noter que 41% des étudiants qui travaillent disent ne pas avoir de soutien régulier de leur famille. 65% des étudiants qui travaillent pendant l'année scolaire gagnent moins de 500 euros par mois. Et 14% d'entre eux gagnent plus de 1.000 euros.

Le sondage révèle que deux tiers des étudiants sont soutenus financièrement et de manière régulière par leur famille. En moyenne, ils reçoivent 435 euros de leurs parents pour subvenir à leurs besoins. Ce montant mensuel diminue avec l'âge de l'étudiant et augmente en fonction du revenu des parents.

A contrario, l'étudiant dépense en moyenne 896 euros par mois. Comme on peut s'y attendre, une grosse partie sert à payer le loyer (504 euros) et à se nourrir (184 euros).

Suivent les dépenses pour les activités de loisirs (62 euros), les frais de carburant et de parking (49 euros), le matériel pour les études (48 euros), les frais de téléphone (37 euros), le transport (31 euros), les vêtements (36 euros), etc.

Une minorité d'étudiants arrivent à épargner 66 euros par mois. La grande majorité -c'est-à-dire 57% d'entre eux- disent tout de même qu'il ne leur reste rien à la fin du mois.

Une deuxième étude réalisée avec un échantillon de 1.000 résidents qui ont déjà achevé leurs études supérieures analyse la charge financière qui résulte du remboursement d'un prêt étudiant pour un ménage.

Les résultats de cette étude démontrent que 84% des personnes concernées n'ont pas connu de difficultés financières liées au remboursement de leur prêt étudiant.


Sur le même sujet

Alors que les résidents luxembourgeois restent sujets à des restrictions de déplacement à l'étranger, le ministre des Affaires étrangères invite les étudiants à se renseigner sur les modalités en vigueur au sein du pays dans lequel ils poursuivent leurs études.
Bon nombre de cours universitaires sont désormais proposés par vidéo. Mais quid des examens?
Lors de la réalisation de l'étude Pisa 2015, l'OCDE a aussi recueilli des données sur le bien-être de ces adolescents compilées dans un rapport publié ce mercredi. Il révèle notamment que les élèves luxembourgeois sont plus anxieux face aux tests et moins motivés que la moyenne de l'OCDE.
Mercredi et jeudi à Luxexpo
Deux halls de Luxexpo accueilleront la Foire de l'Etudiant, mercredi et jeudi. Les futurs étudiants pourront rencontrer des représentants d'universités ou d'écoles, de banques ou d'institutions, venus d'une quinzaine de pays.
Plus de 9.000 visiteurs sont attendus pendant ces deux jours.
Transports publics pour les étudiants
Les étudiants luxembourgeois ne bénéficient plus de la gratuité des transports en commun depuis la Rentrée. Mais ils doivent acheter la carte "Jumbo" pour voyager dans tout le pays, toute l'année. A "1,41 euro par semaine ou 2 centimes par jour", c'est vraiment pas cher et "très favorable à une grande utilisation des transports publics", juge le ministre du Développement durable.
"De toute façon la majorité des jeunes gens et d'étudiants possèdent une Jumbokaart", sait le ministre François Bausch.