Changer d'édition

Un ensoleillement record en juillet au Luxembourg
Luxembourg 3 min. 01.08.2022
Météo

Un ensoleillement record en juillet au Luxembourg

Jamais un mois de juillet n'a été aussi ensoleillé qu'en 2022 au Luxembourg.
Météo

Un ensoleillement record en juillet au Luxembourg

Jamais un mois de juillet n'a été aussi ensoleillé qu'en 2022 au Luxembourg.
Photo: AFP
Luxembourg 3 min. 01.08.2022
Météo

Un ensoleillement record en juillet au Luxembourg

Pascal MITTELBERGER
Pascal MITTELBERGER
Le soleil n'a jamais autant brillé qu'au mois de juillet 2022 au Luxembourg. C'est ce que révèle le dernier rapport mensuel de MétéoLux. Pour autant, le record de température n'a pas été atteint.

Le mois de juillet 2022 a été beau, chaud et sec. Cela, tout le monde a pu le constater. Il a même été plus ensoleillé que jamais, nous apprend MétéoLux dans son dernier bilan climatologique mensuel. En effet, à la station météorologique de l'aéroport du Findel, 377 heures d'ensoleillement ont été enregistrées. C'est un record pour un mois de juillet depuis la mise en service de la station en 1947. La précédente marque maximale datait de 2018, avec 348 heures.


L'accès aux 17 millions de données de santé contenues dans l'appli belge "Helena" a été suspendu après des "fuites".
L'application mobile Météolux est disponible
L'application contient toutes les prévisions à court et à moyen terme, les avis d'alertes ainsi que les observations réalisées à la station située à l'aéroport de Luxembourg-Findel sur les 5 derniers jours.

Pour autant, si le soleil a brillé comme jamais, ce mois de juillet 2022 n'a pas été le plus chaud de l'histoire du Luxembourg. Déjà, le record maximal de température à la station du Findel - 39°C relevés en 2019 - n'a pas été battu : il y a fait 36,3°C le 19 juillet dernier, jour où l'ensemble du Luxembourg était classé en vigilance rouge par MétéoLux.

De plus, si la chaleur a pu être ressentie comme écrasante certains jours, ce mois de juillet 2022 n'est «que» le sixième le plus chaud depuis 1947 au regard de la température moyenne mensuelle. Celle-ci a été de 20,6°C. Néanmoins, cette moyenne est bien supérieure à la normale climatique couvrant la période 1991-2020, qui est de 18,7°C. 

Enfin, MétéoLux interpelle sur le déficit de pluviométrie très marqué pour ce mois de juillet 2022. «Avec un cumul mensuel de 6.8 l/m², le mois de juillet 2022 est le 3ème mois de juillet le plus sec jamais observé à notre station, le record absolu étant détenu par le mois de juillet 1949 avec seulement 2.2 l/m²», indique MétéoLux. Cela confirme les données communiquées, par MétéoLux mais aussi par l'Administration de la gestion de l'eau, la semaine passée dans notre article consacré à la sécheresse et aux cours d'eau en souffrance.

Climat méditerranéen en Allemagne

Ce bilan mensuel luxembourgeois est identique à ceux des pays voisins. En Belgique, il s'agit du deuxième mois de juillet le plus sec depuis 1833, quand les relevés météorologiques ont démarré. «Il faut remonter à 1885 pour trouver un mois de juillet plus sec. C’est une situation particulièrement remarquable», explique Pascal Mormal, météorologue à l’Institut royal de météorologie, cité par nos confrères de la RTBF


A firefighter works to extinguish a wildfire at the bottom of the Dune du Pilat near La Teste-de-Buch, southwestern France on July 13, 2022. - A fire in progress since the afternoon of July 12, 2022 has burned 1500 hectares of pine forest near Landiras (Gironde), about 40 kilometers south of Bordeaux, leading to the evacuation of 150 people, the prefecture said. (Photo by Thibaud MORITZ / AFP)
Le CGDIS craint un risque accru de feux de végétation
Face aux récents feux de forêt survenus notamment en France, le CGDIS joue la prudence et appelle la population à se préparer à l'éventualité d'une augmentation du nombre de feux de végétation, voire de forêt.

Constat similaire en Allemagne, où le site wetter.com parle d'un mois de juillet «méditerranéen». À l'échelle du pays, la température moyenne était de 19,2°C, soit 2,3°C au-dessus de la valeur de la période 1961-1990 et 0,9°C au-dessus de la valeur pour la période 1991-2020. Le site wetter.com indique également que le mois écoulé a été « exceptionnellement sec en Rhénanie-Palatinat, en Sarre et en Hesse», avec un cumul de précipitations inférieur à 5 l/m².

Sécheresse : alerte en Moselle

Enfin, selon Météo France, juillet 2022 est «le mois de juillet le plus sec sur la période 1959-2022 à l’échelle nationale et au second rang des mois les plus secs tous mois confondus, derrière mars 1961 avec 7,8 mm, soit un déficit de 88 %.» Cette sécheresse a d'ailleurs des conséquences dans de multiples départements métropolitains, dont la Moselle : la préfecture a placé le sillon mosellan en situation d'alerte renforcée et l'Est du département en situation d'alerte. Cela implique de nombreuses restrictions concernant l'utilisation de l'eau


L'approvisionnement en eau potable souffre de la météo
Alors que le Luxembourg s'apprête à vivre sa deuxième vague de chaleur de l'année 2022, l'approvisionnement en eau potable du pays est dans une «situation précaire» alerte le ministère de l'Environnement.

La tendance ne devrait pas beaucoup évoluer en ce début du mois d'août, notamment au Luxembourg. En effet, si ce lundi est nuageux et les températures ont bien diminué sur le Grand-Duché, le mercure va sensiblement remonter ces prochains jours. «Des températures maximales nettement au-dessus de 30 °C sont à nouveau prévues pour mercredi et jeudi cette semaine», annonce MétéoLux.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Alors que les vagues de chaleur se multiplient et causent la mort de travailleurs, la Confédération européenne des syndicats (CES) plaide pour une loi à l'échelle du continent.
La température va drastiquement monter ces prochains jours et les conditions de travail de nombreux salariés se détériorer. Mais que dit exactement la législation?
La vague de chaleur de mi-juin risque d’aggraver davantage l’impact de la chaleur sur les cultures agricoles et horticoles. Il semble désormais clair que les cultures agricoles sont marquées par le déficit de précipitations.
This aerial photograph taken on June 21, 2022, shows a farmer driving a combine harvester in a wheat field in Sainte Foy d'Aigrefeuille, near Toulouse, southwestern France. (Photo by Lionel BONAVENTURE / AFP)