Changer d'édition

Un dimanche de commémorations
Luxembourg 33 14.10.2019

Un dimanche de commémorations

Un dimanche de commémorations

Photo: Anouk Antony
Luxembourg 33 14.10.2019

Un dimanche de commémorations

La Seconde Guerre mondiale a pris fin il y a près de 75 ans. Ce dimanche, le Luxembourg a rendu hommage aux victimes de cette guerre et à la lutte du peuple luxembourgeois pendant l'occupation.

(rsd trad sw) - La Seconde Guerre mondiale a pris fin il y a près de 75 ans, mais les millions de victimes ne sont pas oubliées. Chaque année en octobre, le Luxembourg commémore les victimes de la guerre à l'occasion de la journée nationale du souvenir.

Cette année, la célébration officielle a eu lieu dimanche dans la capitale. Une occasion spéciale, puisque cela faisait 75 ans que le pays a été libéré par les forces alliées, après plus de quatre ans d'oppression par les dirigeants nazis.

La journée nationale de commémoration a été instaurée en 1946, un an après la fin de la guerre. Ce jour-là, le Luxembourg se souvient des habitants qui ont participé à la résistance pendant l'occupation et qui ont été déportés dans des prisons ou des camps de concentration.

Cette commémoration a surtout appelé, dans différents discours, entre autres par le Premier ministre, Xavier Bettel, à tirer des leçons de l'Histoire. À la lumière des récentes attaques d'extrémistes, un appel a été lancé pour résister à la résurgence de ces idées et pour défendre des valeurs telles que la démocratie et les droits de l'homme.

Plusieurs personnalités du pays étaient présentes à l'événement. La flamme du souvenir a été ranimée, tandis qu'une gerbe de fleurs était déposée devant le monument national de la solidarité luxembourgeoise.

Les cérémonies se sont ensuite poursuivies à la Gëlle Fra, puis au monument national de la résistance et de la déportation.


Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Une journée pour rendre hommage au courage du peuple luxembourgeois
C'est pour rendre hommage à la solidarité et au courage du peuple luxembourgeois durant l'occupation du pays entre 1940 et 1945 qu'une grande partie de la classe politique a momentanément oublié, ce dimanche, l'échéance électorale des législatives, dans une semaine. Le chef de l'Etat a ravivé la flamme du souvenir lors de la Journée de commémoration nationale.