Changer d'édition

Un deuxième vacci-bus entre en circulation
Luxembourg 2 min. 20.10.2021
Covid-19 au Luxembourg

Un deuxième vacci-bus entre en circulation

Les prochains arrêts du Impf-bus sont prévus jeudi 21 sur la zone industrielle Grevenmacher (11h-15h) et vendredi 22 devant le shopping center Belle Etoile de Bertrange (11h-16h).
Covid-19 au Luxembourg

Un deuxième vacci-bus entre en circulation

Les prochains arrêts du Impf-bus sont prévus jeudi 21 sur la zone industrielle Grevenmacher (11h-15h) et vendredi 22 devant le shopping center Belle Etoile de Bertrange (11h-16h).
Photo : Claude Piscitelli
Luxembourg 2 min. 20.10.2021
Covid-19 au Luxembourg

Un deuxième vacci-bus entre en circulation

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Après le ministère de la Santé, voilà la Ville de Luxembourg qui s'apprête à faire rouler son "Impf-bus". La capitale a customisé un véhicule qui sillonnera les quartiers à partir du lundi 25 octobre.

Lydie Polfer (DP) a ce point commun avec Paulette Lenert (LSAP) : la bourgmestre de la capitale comme la ministre de la Santé ont hâte d'en finir avec l'épidémie covid. Et la première est bien décidée à mettre les moyens de la Ville au service de cette cause sanitaire. Si déjà la commune a fait savoir qu'elle proposerait des tests certifiés (à 5 euros), elle entend aussi agir pour que la campagne de vaccination gagne en efficacité. D'où cette initiative de transformer un car de la flotte communale en Vacci-bus.


ACHTUNG: SPERRFRIST 28. SEPTEMBER 15:00 UHR. ACHTUNG: DIESER BEITRAG DARF NICHT VOR DER SPERRFRIST, 29. SEPTEMBER 15.00 UHR, VERÖFFENTLICHT WERDEN! EIN BRUCH DES EMBARGOS KÖNNTE DIE BERICHTERSTATTUNG ÜBER STUDIEN EMPFINDLICH EINSCHRÄNKEN. - ARCHIV - 22.03.2018, Mali, Mopti: Ein Mitarbeiter eines Gesundheitszentrums in Mopti bereitet eine Injektion der Fünffach-Impfung «Penta» vor, die gegen Diphterie, Tetanus, Keuchhusten, Meningitis und Heptatis B schützt. (zu dpa «WHO-Einsatz gegen Hirnhautentzündung: 200 000 Menschenleben retten») Foto: Jürgen Bätz/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Le Luxembourg confirme son don de 350.000 doses
Dans le cadre du dispositif COVAX, le Grand-Duché mettra à disposition pour près de 2 millions d'euros de vaccins anti-covid. Un engagement déjà tenu aux deux tiers, selon la ministre de la Santé.

Jusqu'au 5 novembre, Luxembourg disposera ainsi de son propre véhicule dédié aux injections anti-covid. Suivant la trace de l'Impf-bus en service depuis cet été, il ne sera pas là non plus nécessaire de prendre rendez-vous pour accéder à sa dose (1ère ou 2ème), a assuré l'élue en annonçant une mise en circulation à partir du 25 octobre.

Il suffira d'être en mesure de présenter sa carte d’identité et une carte d'assuré de la CNS pour monter à bord. Et cela aussi bien pour les résidents que les frontaliers intéressés.

Neuf étapes programmées

D'ores et déjà, les autorités communales ont dressé la feuille de route du bus. Avec neuf étapes au programme établi pour les haltes dans les différents quartiers qui se feront toutes entre 14h et 20h :

  • Lundi 25 : Hall omnisports de Bonnevoie  (42, rue J.-F. Gangler)
  • Mardi 26 : Stade Achille-Hammerel (20A, rue Auguste Lumière)
  • Mercredi 27 : Hall omnisports de Cessange  (12, rue Saint Joseph)
  • Jeudi 28 : Ecole fondamentale Belair (Parking, rue Aloyse Kaiser)
  • Vendredi 29 :Gymnase du Rollingergrund (239, rue de Rollingergrund)
  • Samedi 30 : Place Guillaume II (Ville Haute)
  • Mercredi 3 novembre : Hall omnisports de Dommeldange (10, rue Nicolas Hein)
  • Jeudi 4 : Hall omnisports du Kiem (40, boulevard Pierre Frieden)
  • Vendredi 5 : Hall Omnisports de Cents (51, rue Léon Kauffman)

A noter que l'initiative de la capitale n'empêchera pas l'Impf-bus du ministère de stationner ici ou là en ville. Ainsi, le 25 octobre, l'équipe mobile sera en service au Kirchberg, juste devant le bâtiment Adenauer du site du Parlement européen. 

Toujours afin de faire progresser la vaccination au sein du grand public, la Ville proposera encore aux seniors (+ de 65 ans) de les transporter gratuitement vers le centre de vaccination du Hall Victor-Hugo. Notamment pour celles et ceux qui souhaiteraient accéder à la troisième dose. Il suffit pour cela de prendre rendez-vous auprès du service communal mis en place (tel. 4796-2975).

Mais, mercredi, la bourgmestre n'a pas manqué de rappeler en conférence de presse qu'elle avait demandé au ministère de la Santé l'ouverture d'un deuxième centre dans la capitale. Pour Lydie Polfer, il serait «important de l'ouvrir en centre-ville où il y a beaucoup de passage». Dans l'idéal, cela pourrait se faire non loin du centre de certification de test, Grand-Rue. Des négociations sont encore en cours.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Deux médecins de la direction de la Santé vont se prêter, jeudi, à une séance de questions-réponses en direct sur internet. A partir de 17h, toutes les interrogations sur les injections anti-covid pourront être posées.
(FILES) In this file photo taken on August 10, 2021 a medic places two vials of COVID-19 coronavirus vaccines (L to R): Pfizer-BioNTech and Moderna, on a table before administering doses at a Clalit Health Services Medical Centre in east Jerusalem. - People who received Johnson & Johnson's Covid-19 vaccine may benefit from a booster dose of Pfizer or Moderna, preliminary results of a US study published October 13, 2021 showed. (Photo by HAZEM BADER / AFP)
Les quelque 38.000 personnes ayant reçu le vaccin Janssen devront recevoir une nouvelle dose, a décidé vendredi le Conseil de gouvernement. Toutes devront recevoir une deuxième injection du vaccin Pfizer/BioNTech ou Moderna afin de bénéficier d'un «booster vaccinal».
A compter de ce 18 octobre, les adolescents qui le souhaitent pourront recevoir première ou deuxième dose anti-covid directement dans leur établissement scolaire.
ARCHIV - 07.10.2021, Sachsen, Großpösna: Eine Frauenärztin impft eine Schwangere mit dem Impfstoff «Vaxigrip Tetra 2021/2022» vom Hersteller Sanofi Pasteur Europe gegen Grippe. (zu dpa «Frauenärzte rufen Schwangere zur Grippeschutz-Impfung auf») Foto: Jan Woitas/dpa-Zentralbild/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Suite à la recommandation du Conseil d'Etat sur l'extension à venir du régime CovidCheck, la ministre de la Santé indique jeudi que des bons gratuits seront mis à disposition des personnes qui auront reçu une première injection avant le 18 octobre.
L'accès au vaccin retrouve une facilité pour relancer une campagne qui, après dix mois, se cherche un nouveau souffle. Actuellement, 408.000 personnes disposent toutefois d'un schéma vaccinal complet au Luxembourg. Il en faut plus pour lever les dernières restrictions.
Geimpft, Impfpflaster, Impfung - Foto: John Schmit