Changer d'édition

Un délit de fuite et une vidéo de rap qui a semé la panique
Luxembourg 2 min. 25.10.2015 Cet article est archivé
Ce qui s’est passé ce week-end

Un délit de fuite et une vidéo de rap qui a semé la panique

Ce qui s’est passé ce week-end

Un délit de fuite et une vidéo de rap qui a semé la panique

Luxembourg 2 min. 25.10.2015 Cet article est archivé
Ce qui s’est passé ce week-end

Un délit de fuite et une vidéo de rap qui a semé la panique

La police grand-ducale a eu beaucoup à faire ce week-end avec le début des contrôles de routine contre les cambriolages, une course-poursuite avec un conducteur alcoolisé et sous l’emprise de drogue ainsi qu’une vidéo de rap qui a semé la panique au parc à Belval.

La police grand-ducale vient de débuter sa campagne de prévention des cambriolages. Avec la tombée de la nuit qui se fait de plus en plus tôt, les conditions sont devenues plus propices aux cambriolages.

A Wiltz, un tel contrôle a porté ses fruits. Ainsi, les agents de police ont contrôlé une voiture qui leur paraissait suspecte. Cinq hommes s’y trouvaient. Lorsque les policiers ont fouillé le véhicule, ils ont trouvé un couteau de cuisine, une grosse somme d’argent et de nombreux téléphones portables.

Pour autant, les policiers n’ont pas réussi à établir un lien direct avec un quelconque délit. Le procureur de Diekirch a fait confisquer tout et le matériel et un protocole a été établi.

Une vidéo de rap a semé la panique samedi vers 18h30 au parc à Belval, plus exactement donc dans la rue Waassertraap. Des témoins avaient vu des personnes masquées en noir et portant des armes. Plusieurs patrouilles de police ont été dépêchées sur les lieux indiqués.

Il s’est avéré qu’il ne s’agissait que de jeunes qui étaient en train de tourner une vidéo de musique. Ils avaient utilisé des armes de jeu. Une enquête a été ouverte. Les armes ont été néanmoins saisies et amenées à l’armurier de la police.

Une patrouille de police a voulu contrôler une voiture vers 16h50 samedi sur l’aire de Capellen. Une idée que le conducteur de la voiture n’a pas appréciée et au lieu d’obtempérer, il a préféré prendre la fuite. Sans succès.

Le contrôle qui a suivi a révélé que l’homme avait trop bu, était sous l’emprise de drogues et était en possession de 15 grammes de cannabis.

Un homme qui s’est montré particulièrement agressif a dû être menotté

Vers 2h20, une patrouille de police s’est arrêtée pour contrôler une voiture garée dangereusement à Esch-sur-Alzette, plus exactement dans la rue de Rumelange. Trois personnes s’y trouvaient.

La conductrice avaient déjà appelé l’ambulance. Un des hommes ne se sentait pas bien. Le troisième passager, un homme, s’est montré très agressif envers les policiers.

Pour lui faire comprendre raison, des menottes lui ont été mises et il a été emmené au commissariat. Un protocole a été établi.


Sur le même sujet

Deux personnes ont été grièvement blessées et une troisième plus légèrement, dans la nuit de jeudi à vendredi, suite à une violente sortie de route au rond-point Gluck. Ils tentaient d'échapper à un contrôle policier.
Plusieurs personnes sont entrées dans la station-service de Mertert vendredi soir pour y voler des bouteilles d'alcool. A Stadtbredimus, les policiers ont pris en chasse la voiture noire. S'en est suivie une folle course-poursuite.
Arrivés à Remich les fuyards doivent faire face à une autre patrouille de police. De justesse, un fonctionnaire qui était sorti de sa voiture, est parvenu à esquiver la voiture qui fonçait.
L'alcool favorise souvent un comportement agressif. La police a dû employer la force avec certains individus ivres et violents durant la nuit de samedi à dimanche.
L'ivresse a encore frappé dans la nuit
Vendredi vers 19h, une patrouille de police a arrêté un véhicule dont les lumières de frein ne fonctionnaient pas, à Redange-sur-Attert; mais bizarrement, le conducteur a pris la fuite.
Le centre pénitenciaire de Schrassig.