Changer d'édition

Un déficit attendu de 551 millions pour l'AMM
Luxembourg 2 min. 18.06.2020

Un déficit attendu de 551 millions pour l'AMM

Paulette Lenert, Pierre Gramegna et Romain Schneider ont dressé l'état des lieux de l'assurance maladie-maternité.

Un déficit attendu de 551 millions pour l'AMM

Paulette Lenert, Pierre Gramegna et Romain Schneider ont dressé l'état des lieux de l'assurance maladie-maternité.
Photo: Lex Kleren
Luxembourg 2 min. 18.06.2020

Un déficit attendu de 551 millions pour l'AMM

La crise sanitaire impacte les comptes de l'Etat et les finances de l'assurance maladie-maternité (AMM) n'échappent pas à ce constat. Ses dépenses ont progressé durant l'année 2020 de 22,4%.

(ER) - La situation financière de l'assurance maladie-maternité ainsi que les prévisions pour les années 2020 et 2021 étaient au programme du comité quadripartite qui s'est tenu mercredi à la Chambre de commerce. Outre Romain Schneider (LSPA), ministre de la Sécurité sociale, Paulette Lenert (LSAP) et Pierre Gramegna (DP) ont pris part à la réunion.

En ce qui concerne l'état de l'assurance maladie-maternité, alors que l'exercice 2019 s'était soldé par un surplus de 102 millions d'euros au niveau des opérations courantes, c'est un déficit opérationnel estimé à 551 millions d'euros qui est attendu pour l'exercice 2020. Crise du covid-19 oblige, les dépenses ont progressé cette année de 22,4% pour atteindre 3,7 milliards d'euros alors que généralement, les frais affichent une augmentation annuelle d'environ 7%.


Ministere des Finances - Foto: Pierre Matgé/Luxemburger Wort
Les finances publiques, autres victimes du virus
Sur les trois premiers mois de l'année, les recettes engrangées par l'Etat sont en recul (-8,4%) alors que les dépenses ont fait un bond de 28,5%, selon les données publiées lundi par le ministère des Finances. En cause, les mesures d'aide mises en place par le gouvernement pour répondre à la crise sanitaire.

Toutefois, ce résultat ne tient pas encore compte de la participation financière de l'Etat dans les mesures dites «covid-19» prises en charge par l'assurance maladie-maternité. Le décompte avec la répartition des charges ne pourra se faire que dans le courant du second semestre 2020, une fois que toutes les déclarations auront été transmises au Centre commun de la sécurité sociale.

Pour l'exercice 2021, les dernières estimations tablent sur un déséquilibre financier pour les opérations courantes de l'ordre de -214,8 millions d'euros. Cette situation financière s'explique en partie par l'impact de la pandémie de covid-19 et les mesures prises par le gouvernement afin de limiter la propagation du virus et de protéger la santé de toute la population. Ainsi, le congé pour raisons familiales élargi et l'introduction d'un congé pour soutien familial devraient représenter environ 300 millions d'euros de dépenses. La prise en charge directe de l'indemnité pécuniaire de maladie par l'assurance maladie-maternité entre le 1er avril et le dernier jour du mois de la crise se chiffre à environ 156 millions d'euros.


Lok , Coronavirus , Sars-CoV-2 , Covid-19, Xavier Bettel und Paulette Lenert besuchen Hopital Kirchberg , Hopitaux Robert Schuman , Mundschutz , Foto:Guy Jallay/Luxemburger Wort
La réserve sanitaire pèsera 10,3 millions d'euros
Créé pour faire face à la crise sanitaire s'annonçant à la mi-mars, le contingent de soignants a compté jusqu'à 1.500 salariés. Des CDD étatiques se poursuivront jusqu'au 29 mai.

En marge de la réunion, Paulette Lenert a dressé un premier bilan de la crise sanitaire à laquelle le pays a dû faire face. «Le succès des nouvelles mesures mises en place est particulièrement dû à l'excellente coopération avec le secteur hospitalier et extrahospitalier et des nombreux bénévoles. Je tiens à les remercier tous chaleureusement pour leur engagement exemplaire et leur esprit de solidarité», a rappelé la ministre de la Santé.

Elle a également souligné la rapidité avec laquelle «les différents acteurs ont été en mesure de s'adapter rapidement et efficacement face à de grands défis». Enfin Paulette Lenert a également mis en avant les avancées au niveau de la digitalisation ainsi que la mise en place de nouveaux outils (monitoring, tests, tracing), et la gestion prévisionnelle en équipement de protection individuelle (EPI).   

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

L'épidémie met la CNS sous pression
Avec la crise sanitaire, la Caisse nationale de santé est confrontée à un surplus d'activité. En temps normal, elle procède à 8.000 paiements par mois, aujourd'hui il faut en réaliser près de 80.000.
Lokales,CNS,Assurances Sociales,Krankekees. Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
La Caisse nationale en très bonne santé
Réunis mercredi au sein de la quadripartite à Mondorf-les-Bains, ministres et acteurs du secteur santé avaient le sourire. L'assurance maladie-maternité bénéficie d'une énorme réserve et 2019 devrait se solder par un surplus de 24,4 millions d’euros.
Romain Schneider: «L'accès des assurés aux prestations de soins de santé est une de mes priorités».