Changer d'édition

Un débat public sur le congé pour règles douloureuses
Luxembourg 07.06.2021

Un débat public sur le congé pour règles douloureuses

Loin de consister en une dispense totale, la pétition propose de permettre à certaines femmes de télétravailler pendant leurs règles.

Un débat public sur le congé pour règles douloureuses

Loin de consister en une dispense totale, la pétition propose de permettre à certaines femmes de télétravailler pendant leurs règles.
Photo: Shutterstock
Luxembourg 07.06.2021

Un débat public sur le congé pour règles douloureuses

Alors qu'il lui restait encore 22 jours, la pétition d'Ornella Romito a atteint lundi matin les 4.520 signatures. Sa proposition d'inscrire deux jours de congés menstruels dans le code du travail sera donc soumise aux députés.

(m.d.) Après avoir collecté 2.400 signatures en 24 heures, voilà que la pétition d'Ornella Romito sera débattue à la Chambre. Ce lundi, sa proposition de permettre à certaines femmes de bénéficier d'une dispense mensuelle de deux jours, a dépassé les 4.500 signatures. En seulement quatre semaines et alors qu'il lui restait encore une vingtaine de jours pour y parvenir, preuve de la sensibilité de ce sujet.


Menstrual protection. (Photo by: BSIP/Universal Images Group via Getty Images)
Et si le travail s'adaptait aux règles douloureuses?
Une pétition vient d'être lancée pour que le Code du travail intègre la possibilité de dispenser de présence les salariées connaissant des menstruations éprouvantes. Une souffrance passée sous silence jusqu'alors.

Pas question pour la jeune femme de demander un congé systématique pour toutes les femmes durant leurs règles. Destiné à «celles dont l'état de santé le justifie», cet aménagement de poste leur permettrait d'être «dispensées de se rendre physiquement» sur leur lieu de travail. Loin de représenter une forme de discrimination positive, cette mesure reviendrait plutôt selon cette agent administratif à «mieux se préoccuper de la santé réelle des personnels féminins».

A noter qu'au Luxembourg, seule l'entreprise FaustTranslations tolère que ses employées souffrant de menstruations douloureuses puissent opter pour le télétravail pendant leurs règles. Tandis que dans d'autres pays comme le Royaume-Uni, l'Inde ou la Corée du Sud, la mesure est devenue la norme. Pour rappel, une femme sur dix dans le monde souffre d'endométriose, maladie chronique provoquant entre autres de terribles douleurs. 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Une pétition vient d'être lancée pour que le Code du travail intègre la possibilité de dispenser de présence les salariées connaissant des menstruations éprouvantes. Une souffrance passée sous silence jusqu'alors.
Menstrual protection. (Photo by: BSIP/Universal Images Group via Getty Images)
A l'occasion de la journée internationale pour les droits des femmes, retour sur les avancées réalisées au Luxembourg et les progrès qu'il lui reste à faire face à ses voisins de la Grande Région.
Le remboursement à 100% de plus de produits contraceptifs et sans limite d'âge devrait être instauré -au plus tard- d'ici début 2021. Plus tardivement que prévu, la faute au... covid-19.