Changer d'édition

Un débat à la Chambre pour la 5G et le télétravail
Luxembourg 2 min. 05.06.2020

Un débat à la Chambre pour la 5G et le télétravail

La pétition 1556 demande à mettre en place le télétravail des salariés au moins une fois par semaine.

Un débat à la Chambre pour la 5G et le télétravail

La pétition 1556 demande à mettre en place le télétravail des salariés au moins une fois par semaine.
Photo: Getty Images
Luxembourg 2 min. 05.06.2020

Un débat à la Chambre pour la 5G et le télétravail

Eddy RENAULD
Eddy RENAULD
Stopper l'implantation de la cinquième génération des standards de la téléphonie mobile et offrir une base juridique du télétravail seront au programme des discussions des députés au cours des prochaines semaines. Les deux pétitions ont largement dépassé le cap des 4.500 signatures.

Avec plus de 7.000 signatures, la pétition 1560, qui cherche à faire «stopper définitivement le déploiement de la 5G au Luxembourg» a cartonné depuis sa mise en ligne le 24 avril. Le collectif «Stop 5G Luxembourg» aura donc droit à son débat à la Chambre

Pour rappel, le but de la demande est de «protéger la population actuelle et les futures générations contre une nouvelle crise sanitaire et économique majeure bien pire que celle du Covid-19». 


La 5G devient «une question de civilisation»
Ce n'est ni la compétitivité, ni la cybersécurité qui préoccupent Jean Huss à l'aube de l'introduction de la cinquième génération des standards pour la téléphonie mobile. L'ancien eurodéputé Vert stigmatise les impacts sociétaux que la transition technologique pourrait induire.

L'innocuité du déploiement de la 5G est loin d'être prouvée, l'absence d'étude prolongée sur les effets de cette technologie sur les humains mais aussi sur l'environnement est régulièrement pointée du doigt par ses opposants.   

Le collectif rappelle aussi l'importance de mettre en place des zones, dites blanches, non connectées, sur le territoire grand-ducal. Histoire de protéger et de limiter les symptômes des personnes sensibles ou à risques (fœtus, nouveaux-nés, enfants, personnes âgées).

La seconde pétition qui a recueilli plus de 4.500 avis favorables (5.933 signatures) concerne le télétravail et plus précisément la modification du code du travail. Selon l'auteur Serge Remy, la pétition 1556 demande de pouvoir travailler au moins une fois par semaine à domicile à condition que la tâche soit compatible avec ce mode de travail. 


Présentation de la nouvelle directrice générale du LISER,Aline Muller. Foto:Gerry Huberty
Le télétravail a sauvé des vies
Ce n'est pas un nouvel appel pour contrer le virus mais un constat. Le travail à domicile a fortement prémuni la santé des salariés luxembourgeois jusqu'ici, indique la directrice du LISER. Alors même que le télétravail a explosé, constate le Statec.

Le pétitionnaire insiste notamment sur l'idée d'«augmenter le bien-être des travailleurs et de réduire la pollution atmosphérique». Les dates de ces deux débats n'ont pas encore été fixées.  

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

L'avenir du télétravail des frontaliers reste flou
La crise du covid-19 a contraint le Luxembourg et ses voisins à revoir leurs règles fiscales en matière de travail à domicile. Si la durée d'application des accords signés avec l'Allemagne, la Belgique et la France devrait prendre fin le 30 juin, le ministère des Finances n'exclut pas une prolongation.
Le déploiement de la 5G méritera débat
Alors que le report de la rentrée continue de cristalliser l'incompréhension, la pétition pour récompenser le personnel soignant et celle visant à stopper définitivement l'installation de relais pour la téléphonie 5G sont un succès sur le site de la Chambre.
Une volée de pétitions pour maintenir les écoles fermées
Alors que les premiers élèves doivent retourner dans leur établissement scolaire dans une dizaine de jours, de nombreux citoyens se sont mobilisés pour retarder ce début de retour à la normale. Des demandes adressées à la commission des Pétitions, qui s'est tenue ce mercredi.
Colin, 10 years old, whose school was closed following the Coronavirus outbreak, does school exercises at home in Washington on March 20, 2020. - As millions of families hunker down amid the coronavirus crisis, the sudden reality of schooling from home risks widening the education gap between those with the means and support to keep up with lessons, and those who risk falling behind. (Photo by Eric BARADAT / AFP)
La réduction du temps de travail soumise à pétition
Une semaine de travail de 4 jours, une réglementation stricte du métier d'agent immobilier ou encore la demande de démission du gouvernement, onze nouvelles requêtes sont ouvertes à la signature depuis ce vendredi sur le site de la Chambre.
WORT - CACTUS Boucherie 03.12.2019, Foto: Luc Deflorenne