Changer d'édition

Brèves Luxembourg 10.09.2018

Un couple agressé dans sa maison par deux individus

Dans la nuit de lundi, vers 3h15, deux délinquants masqués ont fait irruption dans une maison entre les villages de Schieren et Schrondweiler.

Ils ont réveillé les propriétaires et sommé le mari d'ouvrir le coffre-fort de la résidence or le couple ne détenait rien de valeur. 

L'un des auteurs s'est alors emparé de la carte bancaire de la dame et lui a demandé le code, avant de voler son véhicule, une SAAB de couleur noire immatriculée TC 6453 (L) et de se rendre au guichet automatique le plus proche, tandis que l'autre délinquant est resté avec le couple.

Une fois une grosse somme d'argent en poche, les voleurs ont pris la fuite dans la voiture du couple. Les victimes n'ont pas été blessées physiquement.

Le véhicule est actuellement recherché.

Hier

Brèves Économie 19.03.2019

L'Uni collabore avec Ariane

L’Université du Luxembourg et le fabricant européen de fusées ArianeGroup signent un accord de collaboration pour promouvoir la recherche dans le domaine des systèmes de propulsion.

Ce projet de deux ans a pour objet de réduire le coût de lancement des fusées. La recherche est financée par ArianeGroup et le Fonds National de la Recherche (FNR) du Luxembourg. 

L’Université du Luxembourg et ArianeGroup ont établi un partenariat public/privé afin d’étudier, de manière expérimentale et au moyen de simulations par ordinateur, le processus de transfert de chaleur entre le propergol cryogénique et la soupape.

Ce projet a pour objectif d’intégrer les modèles de transfert de chaleur obtenus au processus d’ingénierie d’ArianeGroup afin d’optimiser la conception des soupapes cryogéniques et de réduire le coût des essais et les délais de développement.

Cette nouvelle collaboration s’ajoute au nombre croissant d’activités en lien avec l’espace de l’Université du Luxembourg, telles que le nouveau Interdisciplinary Space Master (ISM), qui débutera en septembre 2019.  Un «master dédié au spatial», qui devrait former entre 30 et 50 nouveaux ingénieurs par an, selon les estimations du ministère de l’Économie.

«Avec ce nouveau projet, l’Université du Luxembourg démontre son expertise de haut niveau dans le domaine de la technologie spatiale en travaillant avec le leader européen de l’accès à l’espace, et contribue également à faire du Luxembourg une puissance spatiale», analyse Stéphane Pallage, recteur de l’Université du Luxembourg.