Changer d'édition

Un conseil supérieur de l'égalité va voir le jour
Luxembourg 2 min. 11.11.2022
Lutte contre le sexisme

Un conseil supérieur de l'égalité va voir le jour

La ministre de l'Egalité Taina Bofferding est l'initiatrice de ce projet de loi.
Lutte contre le sexisme

Un conseil supérieur de l'égalité va voir le jour

La ministre de l'Egalité Taina Bofferding est l'initiatrice de ce projet de loi.
Photo: Anouk Antony
Luxembourg 2 min. 11.11.2022
Lutte contre le sexisme

Un conseil supérieur de l'égalité va voir le jour

Laura BANNIER
Laura BANNIER
Le conseil supérieur de l'égalité entre les genres remplacera le comité du travail féminin (CTF), créé en 1984, tandis que ses missions seront élargies.

Le Luxembourg a fait un pas de plus dans sa lutte contre les discriminations de genre, ce vendredi 11 novembre. Réunis en conseil de gouvernement, les ministres ont adopté un projet de loi porté par Taina Bofferding (LSAP), ministre de l'Egalité entre les femmes et les hommes.


WO fr , Taina Bofferding visite Festival "Rock den Rack " au Kinepolis Luxembourg , Ateliers Gender equality , Foto:Guy Jallay/Luxemburger Wort
Pour en finir avec le sexisme, tout commence par l'éducation
À travers des ateliers participatifs et ludiques, 350 lycéens luxembourgeois se sensibilisent au sexisme et aux stéréotypes de genre le temps de deux journées, dans le cadre du festival «Rock de Rack».

Concrètement, ce texte renferme deux objectifs. Le premier vise la création d'un conseil supérieur de l'égalité entre les genres. Cette instance viendra remplacer le comité du travail féminin (CTF), créé en 1984. En plus de poursuivre ses fonctions d'étude des questions relatives à l'activité professionnelle des femmes, les missions de cet organe consultatif seront étendues.

Le conseil supérieur de l'égalité se penchera sur les thématiques liées à l'égalité entre les genres, et plus largement à «l'égalité dans tous les domaines de la vie», indique le gouvernement luxembourgeois dans un communiqué. «Une égalité entre les genres, vécue au quotidien dans tous les domaines de la vie, est un objectif durable et non limité dans le temps», souligne notamment la ministre.

Vers une société plus égalitaire

Par ailleurs, ce même projet de loi vise à créer une base légale pour l'observatoire de l'égalité. À travers sept domaines de recherche, cette institution rattachée au ministère de l'Égalité est chargée d'établir des statistiques sur la situation des femmes et des hommes au Luxembourg.


Cinq pièces composent le «puzzle» avec lequel le ministère de l'Intérieur de Taina Bofferding veut aborder la crise du marché du logement avec les communes.
Egalité femmes-hommes: le Luxembourg en progrès
L’Institut européen pour l’égalité entre les hommes et les femmes (EIGE) vient de mettre à jour ses données et de publier un nouveau classement.

Le texte en question vise à garantir la pérennité de cet organe en l'inscrivant dans la législation, et en prévoyant de lui adjoindre un comité technique. Ce dernier sera chargé d'analyser si, et dans quelle mesure, les statistiques de l'égalité entre les genres pourraient être complétées par de nouveaux domaines de recherche.

Pour la ministre, ce projet de loi représente une étape de plus quant à la volonté de l'État de rendre la politique de l'égalité plus contemporaine et plus durable. «Le Luxembourg est le pays de l'UE qui a fait le plus de progrès en matière d'égalité entre les femmes et les hommes au cours des dix dernières années. En adaptant le cadre légal et la gouvernance en matière d'égalité entre les genres, nous créons les conditions nécessaires pour améliorer encore nos résultats futurs», estime Taina Bofferding.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

La ministre Taina Bofferding et Aline Muller, la directrice générale du Liser, ont signé une nouvelle coopération pour analyser les conséquences de la hausse des prix et des habitudes de consommation du point de vue du genre.
WI , Mega-Liser Signature , Taina Bofferding et Aline Muller . Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
Un certain profil-type des victimes ainsi que des auteurs a pu être dégagé dans ce rapport qui note une baisse des interventions policières et des expulsions des auteurs.
Lokales, Rapport annuel 2021 du Comité de Coopération entre les Professionnels dans le domaine de la lutte contre la violence, Taina Bofferding, Foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
Lancé au début du mois, l'observatoire de l'Egalité entre les femmes et les hommes doit aider à lever le voile sur les origines des disparités de genre. Que ce soit au niveau de la santé, de l'emploi ou de l'éducation. Des phénomènes encore mal connus.
Young woman is reesting her head on a kitchen table, her abusive partner hovering in the background