Changer d'édition

Un cluster dans la maison de retraite «Op der Rhum»
Luxembourg 14.10.2020 Cet article est archivé

Un cluster dans la maison de retraite «Op der Rhum»

Située sur le plateau du Rham, la maison de soins Op der Rhum a vu vingt de ses patients et dix de ses membres du personnel infectés par le covid-19

Un cluster dans la maison de retraite «Op der Rhum»

Située sur le plateau du Rham, la maison de soins Op der Rhum a vu vingt de ses patients et dix de ses membres du personnel infectés par le covid-19
Photo: Anouk Antony
Luxembourg 14.10.2020 Cet article est archivé

Un cluster dans la maison de retraite «Op der Rhum»

Vingt résidents et dix membres du personnel soignant du home pour personnes âgées situé sur le plateau du Rham ont été infectés. A ce jour, une personne est décédée.

(JFC, avec Jacques Ganser) - La recrudescence des infections se concrétise de plus en plus dans l'apparition de clusters au Luxembourg. Après l'Uni où cinq personnes sont concernées, et Cargolux et ses quatre cas avérés, un nouveau foyer d'infection vient cette fois d'être découvert dans une maison de repos. Vingt résidents et dix soignants de la maison du groupe Servior «Op der Rhum» ont en effet été infectés par le covid-19. Une personne est décédée des conséquences de la maladie, tandis que le groupe touché a été placé en quarantaine. 

«Quatre patients infectés sont aujourd'hui guéris tandis que d'autres ont dû rentrer à la maison suivant le protocole en vigueur», précise Nathalie Hanck, porte-parole du groupe du groupe Servior. Elle ajoute que plusieurs des patients infectés sont des personnes atteintes de démence. Sous-entendu: il leur est très difficile de respecter scrupuleusement toutes les règles sanitaires de base. Selon Nathalie Hanck, l'apparition d'un tel foyer épidémique demeure toujours possible dans ce type de groupe à risque, «car nous ne voulons pas enfermer complètement les gens».


Image insolite. Un des Boeing 747-8 de Cargolux porte désormais un masque de protection qui lui donne un nez tout bleu.
Après l'Uni, Cargolux confirme un foyer d'infection
Suite au cluster qui s'est invité sur le campus de l'Université, c'est au tour de la compagnie aérienne cargo luxembourgeoise d'être victime du covid-19. Quatre employés viennent d'être placés en isolement.

L'objectif reste en effet d'offrir aux résidents une vie quotidienne normale dans la mesure du possible. Par conséquent, les sorties et les visites continuent de se faire normalement, même si, avoue la porte-parole du groupe Servior, «dans une première phase, nous n'avons autorisé les visites que sur rendez-vous». Pour rappel, Paulette Lenert (LSAP), la ministre de la Santé fera le point ce mercredi à midi sur la recrudescence de l'épidémie au Luxembourg et notamment le nombre de clusters détectés à ce jour.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Même si la vaccination a prioritairement visé les personnes âgées résidant en établissement de longs séjours, le ministère de la Famille ne constate pas d'accalmie sur le front des infections collectives.
Eugene, 86 years old, and his wife talk with a firefighter nurse before receiving a dose of the Pfizer/BioNTech Covid-19 vaccine at home on March 30, 2021 in Saint-Bonnet-en-Champsaur, southeastern France. (Photo by PHILIPPE DESMAZES / AFP)
Trois nouvelles victimes viennent s'ajouter au bilan du covid au Grand-Duché au dernier bilan officiel. Plus réconfortant : moins de 200 malades infectés sont actuellement pris en charge.
Healthcare workers listen as Chief of Staff Doctor Joseph Varon talks to them in the Covid-19 ward at United Memorial Medical Center in Houston, Texas on December 4, 2020. - Joseph Varon, a doctor treating coronavirus patients at a Texas hospital, was working his 252nd day in a row when he spotted a distraught elderly man in the Covid-19 intensive care unit (ICU). Varon's comforting embrace of the white-haired man on Thanksgiving Day was captured by a photographer for Getty Images and has gone viral around the world. (Photo by Mark Felix / AFP)
Nouveaux lieux principaux de contagion au covid-19, les campus universitaires font l'objet d'une attention toute particulière. Si le Luxembourg apparaît préservé, un foyer de contamination a été signalé sur le site de Belval où cinq personnes sont concernées.
Uni Luxembourg,Maison du Savoir. Esch/Belval. Foto:Gerry Huberty
Comme annoncé, le test de dépistage au covid-19 est en cours dans les maisons de soins au Luxembourg. Jusqu'ici révèle la ministre de la Santé, un peu plus de 1.500 pensionnaires et plus de 2.700 salariés ont déjà été testés. Très peu étaient positifs.