Changer d'édition

Un citytrip destination Vaccin
Luxembourg 4 min. 23.04.2021

Un citytrip destination Vaccin

La Turquie accueillera-t-elle les premiers touristes luxembourgeois intéressés par son patrimoine... et ses vaccins? Travel Pro le dira bientôt.

Un citytrip destination Vaccin

La Turquie accueillera-t-elle les premiers touristes luxembourgeois intéressés par son patrimoine... et ses vaccins? Travel Pro le dira bientôt.
Photo : AFP
Luxembourg 4 min. 23.04.2021

Un citytrip destination Vaccin

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Travel Pro est la première société luxembourgeoise à vouloir se lancer dans le tourisme vaccinal. Sa destination : une jolie ville, sur le continent européen, où les voyageurs pourront recevoir leur injection. Pfizer garanti!

«Nous avons trouvé un Etat partenaire qui, pour relancer son activité tourisme, est prêt à offrir la vaccination anti-covid aux voyageurs.» Pour l'heure, Gianni Pietrangelo ne communique pas plus sur cette «destination mystère». Mais le directeur général de Travel Pro l'assure : «A deux heures d'avion du Luxembourg, nous vous emmènerons dans une jolie ville et surtout avec l'assurance de recevoir une vaccination anti-covid». Voilà le coup tenté par cette filière du groupe Sales-Lentz, comme l'indiquaient vendredi nos confrères de Reporter.


Handout photo released by the Argentinian Ministry of Health press service of workers downloading a shipment of 864,000 doses of the Covishield vaccine against COVID-19 of the AstraZeneca laboratory from a KLM plane coming from Amsterdam, as part of an agreement with the COVID-19 Vaccines Global Access (COVAX), in Ezeiza airport, Buenos Aires province, Argentina on April 18, 2021. (Photo by Graciela PACE / Argentinian Ministry of Health / AFP) / RESTRICTED TO EDITORIAL USE - MANDATORY CREDIT AFP PHOTO / ARGENTINIAN MINISTRY OF HEALTH / GRACIELA PACE - NO MARKETING NO ADVERTISING CAMPAIGNS -DISTRIBUTED AS A SERVICE TO CLIENTS
De faux vaccins saisis au Mexique et en Pologne
Le laboratoire pharmaceutique Pfizer a confirmé que des doses suspectes de son sérum anti-covid saisies et vendues jusqu'à 1.000 dollars l'unité, étaient des contrefaçons.

Et c'est bien en opérateur du voyage d'affaires que Travel Pro entend ainsi se lancer dans le tourisme vaccinal. «Mais pas comme ces compagnies qui t'embarquent dans un avion pour Moscou, te déposent à l'aéroport pour y recevoir du Spoutnik et t'embarquent une heure plus tard pour rentrer chez toi.» Le directeur général de la compagnie, établie à Merl, n'est pas dans cet esprit. «Là, nous allons proposer des citytrip où en plus des activités loisirs habituelles d'un touriste, on pourra se faire vacciner entre deux visites».

Pour l'heure, la compagnie attend un accord du pays en question «dans les heures ou les jours qui viennent». Mais stratégiquement, tout est planifié: «Il a fallu trouver un point de chute accessible, sérieux dans le respect des règles sanitaires, disposant d'un service hospitalier de bon niveau et d'une qualité hôtelière à la hauteur des attentes de notre clientèle business».

Gianni Pietrangelo (Directeur général) et Joëlle Weber (directrice opérationnelle) tentent un pari osé.
Gianni Pietrangelo (Directeur général) et Joëlle Weber (directrice opérationnelle) tentent un pari osé.
Photo : DR

Et surtout Travel Pro a dû trouver ce fameux gouvernement prêt à offrir le précieux vaccin («sans que cela ne pénalise sa population») et où la carte de sécurité sociale européenne était reconnue. «On a fait mieux même, sourit de son accent latin le patron. Nous assurons du Pfizer pour chaque client», promet le CEO de Travel Pro. Avec la visite médicale de rigueur avant toute injection, cela va de soi...

Evidemment, Gianni Pietrangelo ne cache pas que son premier but est de relancer l'activité de son entreprise. Le tourisme d'affaires est quasiment à l'arrêt depuis un an, mais lui entend accélérer la reprise. «Je suis certain que le gouvernement luxembourgeois fait de son mieux pour assurer la vaccination de la population, mais il y a encore des trous. Alors, nous proposons nos voyages un peu aussi pour l'aider». 

Un argument de vente qu'il décline volontiers à l'échelle des entreprises ou des familles : «Selon les âges, untel est vacciné et pas l'autre, et en fin de compte, c'est tout le monde qui ne peut pas faire ce qu'il entend. En accélérant les choses avec nos citytrip, l'activité économique ou les déplacements des familles se feront plus facilement.»

Admettons l'aubaine, mais si vaccination Pfizer il y a, il faudra se soumettre à un rappel pour bénéficier du rappel préconisé. «Oui, il faudra repartir. Mais c'est pour ça que Travel Pro a réservé une destination qui mérite plus qu'un simple aller-retour mais bien une découverte en plusieurs étapes.» De quoi faire grimper la note pour les plus impatients à recevoir l'immunité promise face au covid.

Tarif pour ce voyage à forfait? «A déterminer». Compagnie aérienne retenue? «Pas Luxair, j'ai cru comprendre qu'ils ne voulaient pas s'associer à ce type de démarche». Et face aux interrogations, Gianni Pietrangelo reprend son argumentaire : «Avec notre formule, nous voulons que le voyage ne soit plus considéré comme une menace, mais une opportunité. Après tout, il arrive que l'on parte aussi à l'étranger pour prendre soin de son corps». Ainsi le covid redessine-t-il une nouvelle géographie touristique. Après les cures thermales de Baden-Baden ou les spas de Marrakech, quelle sera la destination à la mode?  

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

La compagnie aérienne ne proposera pas de vols vers des destinations où ses passagers s’inscriraient dans le but de recevoir une injection covid à l'arrivée. Son responsable en fait une question d'éthique.
Lokales, Illustration, Luxair Flieger wurde künstlerisch bemalt von SUMO, Flugzeug Boeing 737-8C9, Fluggerät B738 LX-LGU, Ankunft aus Kos  Foto: Anouk Antony/Luxemburger Wort