Changer d'édition

Un budget 2020 mitigé pour la Chambre des métiers
Luxembourg 3 min. 15.11.2019 Cet article est archivé

Un budget 2020 mitigé pour la Chambre des métiers

Pour la Chambre des métiers, le budget 2020 du gouvernement soulève plus de questions qu'il n'apporte de réponses.

Un budget 2020 mitigé pour la Chambre des métiers

Pour la Chambre des métiers, le budget 2020 du gouvernement soulève plus de questions qu'il n'apporte de réponses.
Photo: Guy Jallay
Luxembourg 3 min. 15.11.2019 Cet article est archivé

Un budget 2020 mitigé pour la Chambre des métiers

Jean-François COLIN
Jean-François COLIN
Dans son analyse publiée vendredi, l'organe représentant les artisans plaide pour un soutien plus franc au développement des zones artisanales et au comblement des besoins en main-d'œuvre. En revanche, les efforts en matière de digitalisation et d'éducation sont salués.

«Peu de réponses pour beaucoup de questions». Telle est, en substance, l'analyse du budget 2020 publiée ce vendredi par la Chambre des métiers, qui  préconise «une stratégie intégrée pour trouver les réponses adéquates».

Estimant que tous «les grands défis du futur – logement, mobilité, protection du climat, besoins en main-d’œuvre – sont étroitement liés», l'organisation patronale des artisans pense que «l’écueil consisterait à vouloir solutionner chaque défi de manière isolée». Pour elle, dans ce contexte, «l’élément catalyseur est à chercher dans une croissance forte et continue».


Près de 5.000 personnes sont recherchées dans le domaine de la construction
L'artisanat en manque de 9.400 salariés
La pénurie de main-d'œuvre se fait cruellement sentir depuis plusieurs années dans le secteur artisanal du Luxembourg. Compte tenu de perspectives d'avenir guère réjouissantes, la Chambre des métiers tire la sonnette d'alarme.

Si le partenaire social salue des points positifs dans les domaines de l'éducation et de la digitalisation», il estime que la proposition de budget présentée par le gouvernement le 14 octobre dernier n'apporte «pas de réponse adéquate» aux grands défis actuels que sont «le logement, les besoins en main-d'œuvre ainsi que la pénurie de zones d'activités économiques.» Pour rappel, la Chambre des métiers avait fait état d'un besoin de 9.400 salariés dans le secteur de l'artisanat.

Le ralentissement de l'économie représente aussi une source d'inquiétude pour la Chambre interprofessionnelle, tout comme «les implications budgétaires du plan national intégré pour l'énergie et le climat (PNEC) et de la réforme fiscale», qui reste «une grande inconnue».

Satisfecit sur les recettes fiscales

Pour atteindre les objectifs fixés pour 2030 en matière de transition énergétique, la Chambre des métiers propose «la création d’un Pacte climat pour les PME accompagné d’un régime d’aide spécifique et une réforme des prêts climatiques».

Si les artisans notent une «situation conjoncturelle favorable» et une «évolution positive des recettes fiscales», l'organe représentatif du secteur artisanal est d'avis que l'imposition automatique de l'IRC (impôt sur le revenu des collectivités, ndlr) «en train de s'estomper» est un facteur laissant augurer «un développement moins favorable des finances publiques à l'avenir».


IPO , Chamber , depot Budget 2020  , Martine Hansen , CSV Foto: Guy Jallay/Luxemburger Wort
Le budget 2020 provoque des réactions contrastées
Tandis que les partis majoritaires soulignent positivement les investissements élevés du budget de l'Etat présenté ce lundi, l'opposition le critique sévèrement. Le CSV veut des annonces plus concrètes. L'ADR souligne qu'«il n'y a aucun signe de croissance qualitative».

De même, si l'organisme interprofessionnel constate «un freinage des dépenses sur la période 2021-2023», il regrette «l’absence d’explications sur les moyens à mettre en œuvre pour y parvenir.»

Toujours en cours d’examen dans différentes commissions parlementaires, le budget de l'État 2020 devrait être voté avant la fin de l'année. Avant cela, le Conseil d'État ainsi que diverses associations et syndicats doivent en livrer leur analyse, dans la foulée de la Chambre des métiers.


Sur le même sujet

L'Etat veut mieux soutenir les communes dans la construction de logements. Le ministre du Logement, Henri Kox, a présenté son plan pour l'habitat pour les années à venir. Premier but: encourager les communes à bâtir plus.
L'Etat souhaite apporter aux communes un soutien plus fort et plus ciblé dans la construction de logements.
Interrogés sur leurs préoccupations concrètes, les participants au Politmonitor réalisé par TNS-Ilres pour le compte du «Luxemburger Wort» et de «RTL» placent la question immobilière en première position, devant la hausse du trafic routier et les perspectives d'avenir.
Wachstum,Logement,Habitation,Wohnungsbau.Foto:Gerry Huberty
Jamais le Grand-Duché n'aura pu s'appuyer sur une pareille somme. Le ministre des Finances, Pierre Gramegna, a même annoncé ce lundi matin des investissements records pour le pays, à hauteur de 2,8 milliards d'euros.
Le ministre des Finances Pierre Gramegna a présenté les orientations budgétaires ce lundi.
Pour son sixième discours sur l'état de la Nation, ce mardi, Xavier Bettel a largement mis l'accent sur les conséquences du réchauffement climatique et la nécessité pour le pays de mettre en place des objectifs «ambitieux». Une politique que le Premier ministre juge «compatible» avec le développement économique.
IPO,Rede Lage der Nation.Chambre des Députées,Xavier Bettel,Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
Une étude de la Chambre des métiers pointe la faible motivation des entreprises du secteur à exporter leurs biens et services «Made in Luxembourg». Leurs faibles activités, ainsi que le poids des formalités sont les principaux freins avancés.
Jobfinder 11/03/17 Artisanat
Lex Delles (DP) est un peu le couteau suisse du gouvernement. Il passe du ministère du Tourisme à celui des Classes moyennes avec la même envie et un dénominateur commun: le digital comme base du développement de tous les secteurs d'activité.
Lex Delles va profiter de ses vacances estivales pour faire de petites excursions dans tout le pays.