Changer d'édition

Trop de logements vacants à Differdange selon Déi Lénk
Luxembourg 2 min. 07.03.2022
#brauchengWunnung

Trop de logements vacants à Differdange selon Déi Lénk

A Differdange, les représentants de Déi Lénk ont attiré l'attention sur le problème des logements vacants.
#brauchengWunnung

Trop de logements vacants à Differdange selon Déi Lénk

A Differdange, les représentants de Déi Lénk ont attiré l'attention sur le problème des logements vacants.
Photo: Raymond Schmit
Luxembourg 2 min. 07.03.2022
#brauchengWunnung

Trop de logements vacants à Differdange selon Déi Lénk

Alors que d'un côté, des personnes cherchent désespérément un logement, de l'autre, des biens immobiliers restent vides.

(MKa avec Raymond SCHMIT) - La façade d’une maison au cœur de Differdange a l'air délabré. On ne peut pas voir l'intérieur, mais avec un peu d'imagination, on peut imaginer qu’il est en harmonie avec l’extérieur.

Gary Diderich et Eric Weirich collent des affiches sur la façade avant. Il s'agit d'une protestation silencieuse. Ils montrent des images de personnes qui cherchent désespérément un logement ... et qui n'en trouvent pas. Paradoxalement, la troisième ville du Luxembourg compte de nombreux logements vacants, en pleine période de crise du logement.


Le Luxembourg est-il devenu impayable?
Les dépenses incompressibles pèsent de plus en plus lourd dans les finances des résidents luxembourgeois. Devant ce constat, une question simple: le Grand-Duché devient-il réellement hors de prix pour qui fait le choix d'y vivre, d'y rester, de s'y installer?

«Une situation intenable», estiment les deux représentants du parti Déi Lénk. Pour attirer l'attention sur ce problème, ils ont lancé l'action #brauchengWunnung et espèrent attirer l'attention des politiques sur cette question - et pas seulement à Differdange.

Jusqu'à 200 maisons inoccupées

La maison située au numéro 9 de la rue Emile Mark à Differdange, qui appartiendrait à un architecte de la ville de Luxembourg, est inhabitée depuis 2001 et se présente dans un état d'abandon inchangé depuis 2009. La ville de Differdange aurait tenté à deux reprises d'entrer en possession de l'immeuble, mais les deux fois, l'offre aurait été refusée par le propriétaire. Rien n'aurait changé depuis des années, si ce n'est que le nombre de rats aurait augmenté. Les deux représentants de Déi Lénk sont sûrs d'une chose : «Les maisons ne sont pas destinées à être inhabitées».


IDEA plaide pour un renouveau de la politique du logement
Retour sur quelques-unes des pistes de réflexion pour un renouveau de la politique du logement au Grand-Duché de la fondation IDEA pour la sortie du document de travail n°18: «Crise du logement: persistance, faux-semblants, vrais enjeux, et cetera!».

«On ne sait pas exactement combien de maisons sont vides à Differdange, malgré la situation tendue sur le marché du logement. Il pourrait y en avoir dix dans le centre-ville, peut-être jusqu'à 200 dans toute la commune», estime Eric Weirich. Et il reconnaît qu'il n'est pas facile de trouver les maisons qui sont inhabitées depuis des années. Pour les appartements, cela ressemble encore plus à la recherche d'une aiguille dans une botte de foin.

Mesures communales et gouvernementales

Même si certaines choses vont dans la bonne direction, comme la transformation de l'hôtel Gulliver Tower en résidence pour personnes âgées, les membres de Déi Lénk regrettent que l'on ne fasse pas assez d'efforts pour maîtriser le problème. Differdange est ainsi l'une des rares communes du pays à disposer d'un service spécifique pour s'occuper du problème du logement. Néanmoins, Gary Diderich et Eric Weirich sont convaincus que d'autres mesures sont nécessaires.


Wirtschaft, Immobilienmarkt, Mieten, Residenz, Sozialalmanach, Wohnung, Wohnungsbau, Wohnungsmarkt, Immobilien, Immobilienmarkt, A louer, A vendre, Immobilier, Zu vermieten, Zu verkaufen, Location, Land zum Bauen, Foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
Les conseillers logement à la rescousse des communes
Ils ont pris leurs quartiers dans la quasi-totalité des communes. Les conseillers logement sont l'une des armes mises en place par le gouvernement pour faire du logement abordable une priorité politique.

Les deux représentants de Déi Lénk sont certains que des moyens supplémentaires doivent encore être mis en œuvre pour maîtriser la situation. Les pouvoirs publics pourraient par exemple se doter de moyens de pression pour inciter les propriétaires à vendre leurs maisons inutilisées. Une taxe sur les logements vacants, par exemple, pourrait contribuer à faire changer d'avis les propriétaires. En outre, des mesures non seulement communales, mais aussi étatiques, seraient nécessaires pour que les choses changent dans la bonne direction.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Chaque canton du pays devrait avoir au moins un site de déchargement pour les gravats. Or, ce n'est pas le cas. La ministre de l'Environnement Carole Dieschbourg (Déi Gréng) reste vague.
Bereits nach zwei Jahren war die Bauschuttdeponie in Strassen aufgefüllt: Das angelieferte Material besteht zu 95 Prozent aus Erdaushub und zu fünf Prozent aus Bauschutt.
Les taux d'intérêt des crédits immobiliers ont connu leur plus forte hausse depuis trois ans. Selon les experts, cette tendance devrait se poursuivre en 2022.
Immobilien, Haus, Appartement, Logement, Wohnungssuche, Makler, Agence immobilière
Aux côtés de la bourgmestre de Differdange, le ministre du Logement a officiellement posé la première pierre de l'immeuble de 20 étages qui accueillera, d'ici trois ans, 80 logements. Une partie sera proposée à prix abordable, avec un objectif: participer à la maîtrise des coûts de l'immobilier.