Changer d'édition

Trois nouveaux radars tronçons d'ici la fin de l'année
Luxembourg 3 min. 12.07.2022 Cet article est archivé
Sécurité routière

Trois nouveaux radars tronçons d'ici la fin de l'année

Il faudra bientôt lever le pied dans les tunnels de l'A7.
Sécurité routière

Trois nouveaux radars tronçons d'ici la fin de l'année

Il faudra bientôt lever le pied dans les tunnels de l'A7.
Photo: D.R.
Luxembourg 3 min. 12.07.2022 Cet article est archivé
Sécurité routière

Trois nouveaux radars tronçons d'ici la fin de l'année

Simon MARTIN
Simon MARTIN
Le ministre de la Mobilité estime que ceux-ci seront installés d'ici la fin de l'année pour un coût total d'environ 1,7 million d'euros.

Poursuivre l'installation de radars, «qui contribuent à la diminution du nombre d'accidents mortels et graves, est crucial pour améliorer la sécurité routière». C'est ainsi que le ministre de la Mobilité François Bausch (déi Gréng) résumait le bilan de la sécurité routière pour l'année 2021. Lors de cette conférence de presse, qui a eu lieu le mois dernier, l'homme politique évoquait l'installation de radars tronçons dans certains tunnels, où le non-respect de la vitesse constitue un danger important.   


24 personnes ont perdu la vie sur les routes en 2021
Le nombre total d'accidents est en hausse mais le nombre de tués sur les routes luxembourgeoises a diminué l'an dernier.

Le futur déploiement de ces radars, capables de calculer la vitesse moyenne d'un véhicule entre deux points distants de quelques centaines de mètres ou de plusieurs kilomètres, est revenu récemment sur la table. Le député Max Hahn (DP) a interrogé le ministre de la Mobilité afin d'avoir plus d'informations sur les modalités d'installation de ces nouveaux appareils qui permettront, à coup sûr, de renforcer l'arsenal répressif luxembourgeois.

Ainsi, François Bausch a, dans sa réponse parlementaire, levé sur le voile sur les emplacements exacts de ces radars tronçons, qui seront donc au nombre de trois. Le premier sera installé dans le tunnel Stafelter. Celui-ci s'étend de la route d'Echternach au Sud jusqu'au lieu-dit «Mägrond» au Nord sur le plateau du Heeschdrëferbierg, en passant en dessous des zones forestières du Gréngewald. Mis en service en 2009, il fait partie de la série de tunnels composant la «route du Nord».

Dans le tunnel Grouft

C'est également le cas du tunnel Grouft, qui accueillera également un radar tronçon. Pour rappel, celui-ci, mis en service en 2012, relie le «plateau Haeschtreferbierg» au sud à la vallée de l'Alzette au nord. Enfin, le troisième radar sera installé dans le tunnel  Gosselerbierg. Long de plusieurs kilomètres, il relie la «vallée de l’Alzette» au sud à la «vallée de la Mamer» au nord. À en croire François Bausch, aucun radar ne sera installé dans le tunnel de Mersch, celui passant sous la colline du «Krounebierg».

La question qui se pose désormais est de savoir quand ces radars seront mis en service. Le ministre de la Mobilité estime que ceux-ci seront installés d'ici à la fin de l'année pour un coût total d'environ 1,7 million d'euros, travaux d'infrastructure compris. Les chauffards devront donc lever le pied, sachant que la vitesse au sein des tunnels de l'A7 est limitée à 90km/h.


La police a dressé 285.000 contraventions en 2021
Excès de vitesse, dépassements non autorisés, non-respect des panneaux de signalisation... Les infractions au code de la route constatées en 2021 par la police luxembourgeoise auront donné lieu à 285.000 contraventions.

Une nouvelle qui arrive à point nommé puisque depuis 2015, les tunnels de l'A7 (Stafelter, Grouft, Gousselerbierg et Mersch) ont enregistré un total de 115 accidents. Actuellement, il n'existe que deux radars tronçons répartis sur le territoire grand-ducal. Le premier entre Waldhof et Gonderange et le second dans le tunnel Markusberg, sur l'autoroute A13.

Ce n'est pas le seul projet en termes de sécurité routière qui est présentement dans les plans du ministère de la Mobilité. Il y a peu, nous évoquions le fait qu'un projet de radars capables de détecter le téléphone au volant intéressait grandement le Luxembourg. 

Toujours en phase de test

Et puis, en ce qui concerne la capitale, depuis le 1er juin dernier, trois nouveaux radars de feu ont été installés à Hollerich et sont pour le moment en phase de test. Ils ne contrôlent pas seulement la vitesse des automobilistes, mais aussi la prise en compte du franchissement illégal des feux rouges. Ils ont été installés respectivement à l'intersection entre la route d'Esch et le boulevard Dr Charles Marx, au boulevard Dr Charles Marx et à l'intersection de l'entrée en direction de l'A4 avec le boulevard Pierre Dupong.

Phase de test oblige, aucune contravention ne sera envoyée aux contrevenants. Les enregistrements des radars seront donc immédiatement effacés et ne pourront pas être utilisés. On ne sait pas encore quand les radars seront concrètement mis en service.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet