Changer d'édition

Trois manifestants anti-covid condamnés jusqu'à présent
Luxembourg 05.10.2022
Neuf dossiers au total

Trois manifestants anti-covid condamnés jusqu'à présent

La manifestation non déclarée du 15 janvier contre les mesures covid a dégénéré. Certains participants font l'objet de poursuites judiciaires.
Neuf dossiers au total

Trois manifestants anti-covid condamnés jusqu'à présent

La manifestation non déclarée du 15 janvier contre les mesures covid a dégénéré. Certains participants font l'objet de poursuites judiciaires.
Photo: Christophe Olinger
Luxembourg 05.10.2022
Neuf dossiers au total

Trois manifestants anti-covid condamnés jusqu'à présent

Liz MIKOS
Liz MIKOS
Neuf participants à la manifestation contre les mesures covid du 15 janvier font à ce jour l'objet de poursuites pénales. Trois ont été condamnés.

L'hiver dernier, les manifestations contre les mesures covid alors en vigueur se sont multipliées au Luxembourg. Jusqu'à présent, neuf manifestants ont été et sont poursuivis en raison de cela, comme le fait savoir la ministre de la Justice Sam Tanson (Déi Gréng) dans une réponse parlementaire au député ADR Fernand Kartheiser. Trois d'entre eux ont été condamnés depuis. 


Der Demonstrationszug eines neu gegründeten Bürgerkollektivs zog zur Place de l'Europe.
«Bettel sera pendu sur le nouveau pont Rouge»
Des manifestations d'opposants aux mesures sanitaires ont à nouveau eu lieu ce samedi après-midi. Même s'il n'y a pas eu de débordements, des slogans inquiétants se sont fait entendre.

Dans sa question parlementaire, Kartheiser se réfère au cortège de protestation non déclaré du 15 janvier dans le quartier de la gare de Luxembourg, auquel environ 350 personnes avaient participé. Les manifestants ont été stoppés et encerclés par la police. 

Au total, 30 manifestants ont été arrêtés. Les participants se sont comportés de manière agressive envers les agents, comme l'avaient déjà expliqué le ministre de la Sécurité intérieure Henri Kox (Déi Gréng) et la ministre de l'Intérieur Taina Bofferding (LSAP) en février dans une réponse parlementaire à Fernand Kartheiser. 

Des engins pyrotechniques ont même été utilisés dans certains cas, un facteur de risque supplémentaire qui a entraîné des problèmes d'audition chez l'un des agents. Un chien policier a également dû être conduit chez le vétérinaire en raison d'un problème d'audition. 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

La manifestation de ce dimanche à Bruxelles s’est terminée par des affrontements entre policiers et manifestants aux abords du rond-point Schuman
Demonstranten versammelten sich in der belgischen Hauptstadt, um gegen die ihrer Meinung nach zu extremen Maßnahmen der Regierung zur Bekämpfung der Corona-Pandemie zu protestieren, darunter ein Impfpass, der den Zugang zu bestimmten Orten und Aktivitäten regelt, sowie mögliche Zwangsimpfungen.