Changer d'édition

Trois jours de grève du zèle à l'ISL
Luxembourg 2 min. 27.01.2020

Trois jours de grève du zèle à l'ISL

Le corps enseignant de l'International School of Luxembourg a fait entendre sa voix ce lundi matin devant l'école

Trois jours de grève du zèle à l'ISL

Le corps enseignant de l'International School of Luxembourg a fait entendre sa voix ce lundi matin devant l'école
Photo: Steve Eastwood
Luxembourg 2 min. 27.01.2020

Trois jours de grève du zèle à l'ISL

Jean-François COLIN
Jean-François COLIN
Le conflit social s'enlise toujours plus à l'International School of Luxembourg (ISL). Dans une enquête menée en janvier, une majorité du personnel s'est prononcée contre la grille de salaires proposée par l'employeur. Des actions sont prévues ces lundi, mardi et mercredi.

Plus que jamais, la situation reste bloquée à l'ISL. Les actions du personnel, commencées la semaine dernière sous la forme de réunions matinales devant l'école avant le début des cours, se poursuivent avec une grève du zèle de trois jours à partir de ce lundi. Après que les négociations entre les syndicats et la direction de l'ISL pour le renouvellement de la convention collective avaient échoué en décembre, une enquête menée en janvier par la commission de négociation syndicale auprès du personnel révèle que près de deux tiers (63,46%) des 290 salariés rejettent le barème proposé par l'employeur.

«Tant que la direction ne soumettra pas de nouvelle proposition, qui ne prévoit pas de détériorations pour le personnel actuel et futur, les actions continueront», précise l'OGBL dans un communiqué publié ce lundi. En effet, la proposition formulée par la direction d'un barème salarial unique pour le corps enseignant, avec des salaires réduits entre les grades 12 et 24 a été rejetée par les syndicats, qui y voient «un gel des salaires sur la carrière.» En sens inverse, la demande syndicale d'augmenter tous les salaires de 2% est depuis le début des négociations rejetée par l'employeur. Dans cette impasse, la prochaine étape, dont la date n'est pas encore connue, sera une réunion devant l'Office national de Conciliation (ONC) sur demande de l'ISL.


8.12.2015 Luxembourg, Reportage, Fokus Privatschulen, Ecoles privées International School, Merl, ISL photo Anouk Antony
L'ISL sollicite l'ONC pour sortir de l'impasse
L'Office national de Conciliation (ONC) a été appelé à la rescousse pour débloquer la situation au sein de l'International School of Luxembourg (ISL). En cause, le dialogue social entre les syndicats et les responsables qui est au point mort.

Pour rappel, votée dans un premier temps jusqu'au 31 août 2018, la dernière convention collective de travail au sein de l'ISL a été prolongée jusqu'au 29 février prochain. Mais après 20 mois de négociations, syndicats et représentants de la direction restent toujours loin de trouver un terrain d'entente. Le conflit remonte même à plusieurs années, puisque déjà en mars 2016, quelque 150 enseignants avaient manifesté devant l'école après l'échec des négociations avec la direction à propos des salaires.   

L'ISL, située à Merl, abrite 1.400 élèves, issus de plus de 50 nationalités, répartis dans les cycles inférieur et supérieur.  


Sur le même sujet

Les enseignants de l'ISL revendiquent toujours
La réunion entre la direction de l'International School of Luxembourg et les syndicats OGBL et LCGB ce vendredi devant l'Office national de consultation n'a pas abouti. Une reprise des négociations est programmée au 27 février.
La reprise des négociations entre la direction de l'ISL et les syndicats est fixée au 27 février
L'ISL sollicite l'ONC pour sortir de l'impasse
L'Office national de Conciliation (ONC) a été appelé à la rescousse pour débloquer la situation au sein de l'International School of Luxembourg (ISL). En cause, le dialogue social entre les syndicats et les responsables qui est au point mort.
8.12.2015 Luxembourg, Reportage, Fokus Privatschulen, Ecoles privées International School, Merl, ISL photo Anouk Antony