Changer d'édition

Trois fusions de communes en perspective
Luxembourg 25.01.2021

Trois fusions de communes en perspective

Si le gouvernement souhaite voir plus de communes fusionner, la volonté ne peut émaner que du terrain et non être imposée par l'Etat, rappelle la ministre de l'Intérieur.

Trois fusions de communes en perspective

Si le gouvernement souhaite voir plus de communes fusionner, la volonté ne peut émaner que du terrain et non être imposée par l'Etat, rappelle la ministre de l'Intérieur.
Photo :Anouk Antony
Luxembourg 25.01.2021

Trois fusions de communes en perspective

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Si le Luxembourg compte aujourd'hui 102 communes, leur nombre va encore diminuer. La ministre de l'Intérieur, Taina Bofferding, pousse d'ailleurs les bourgmestres dans cette démarche de rassemblement.

Irrémédiablement, le Luxembourg perd des communes. Ou en tout cas ne cesse de voir se rassembler les unes avec les autres. Ainsi, depuis 2014, pas moins de 12 mariages ont modifié la géographie du Grand-Duché. Et pas question de stopper ce processus qui, selon la ministre de l'Intérieur qui veille sur ces unions,  «permet à chaque commune du pays de disposer de services de haute qualité, d’une administration mieux équipée et d’une autonomie communale accrue». Tout bénéfice donc à entendre Taina Bofferding (LSAP).


Wachstum,Logement,Habitation,Wohnungsbau.Finanzplatz,Kirchberg.Foto:Gerry Huberty
«La capitale doit devenir plus dense, plus intelligente»
Impactée elle aussi par la pandémie, la planification du territoire «devrait être repensée pour revenir à échelle humaine», estime Pierre Hurt, directeur de l'OAI. Et surtout être l'occasion «d'engager une réflexion sur les questions fondamentales liées à nos modes de vie».

Pour accompagner les bonnes volontés, l'administration vient d'ailleurs d'éditer un ouvrage intitulé Fusions de communes - Toolbox. Mieux encore, voilà l'Etat qui assure que la dote accordée en cas de réunion sera plus conséquente à l'avenir. Au fil des pages, chaque élu ou simple résident intéressé pourra découvrir le processus à suivre. Avec notamment le référendum d'acceptation à obligatoirement organiser auprès des populations concernées. Car sans ce consentement, pas d'union.

Si depuis 2018, et la naissance de Rosport-Mompach, aucune fusion n'avait été enregistrée, les prochaines pointent déjà. Trois sont ainsi en cours d'élaboration. Il s'agit de celles de :

  • Bettendorf, Diekirch, Erpeldange-sur-Sûre, Ettelbruck et Schieren
  • Grosbous et Wahl
  • Bous et Waldbredimus.

A l'heure de lancer ce guide, Taina Bofferding a également rappelé que l'initiative ne pouvait émaner que des communes elles-mêmes; «les fusions forcées n'étant pas une option», a-t-elle bien insisté. Le ministère n'ayant qu'un rôle d'accompagnateur.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

148 hectares à disposition de la SNHBM
Ce n'est pas les terrains qui manquent à la Société nationale des habitations à bon marché (SNHBM). L'établissement dispose même de parcelles dans près d'un quart des communes du pays.
IPO,Wohnungsbau-Pacte Logement.SNHBM.Sozialer Wohnungsbau.hier:Kirchberg,Réimerwee.Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
Un nouvel outil pour libérer des terrains à bâtir
Si la volonté de construire plus de logements existe au Grand-Duché, elle se heurte souvent à un foncier disponible trop rare ou trop cher. La ministre de l'Intérieur apporte sa pierre pour faire que plus d'espaces se libèrent pour l'habitat.
Terrain à Batir
Dix-huit mois pour réformer la loi communale
La refonte de la loi communale permettra aux administrations d'être plus efficaces. Le processus de consultation des communes et citoyens doit aboutir «fin 2020». Mais avant cela, la ministre de l'Intérieur veut alléger la tutelle de l'Etat sur les communes.