Changer d'édition

Treize bourgmestres mosellans montent au créneau
Luxembourg 2 min. 14.04.2020 Cet article est archivé

Treize bourgmestres mosellans montent au créneau

Les contrôles transfrontaliers, comme ici à Remich, sont réapparus au sein de l'Union européenne

Treize bourgmestres mosellans montent au créneau

Les contrôles transfrontaliers, comme ici à Remich, sont réapparus au sein de l'Union européenne
Photo: Chris Karaba
Luxembourg 2 min. 14.04.2020 Cet article est archivé

Treize bourgmestres mosellans montent au créneau

Jean-François COLIN
Jean-François COLIN
Les élus de treize communes limitrophes entre l'Allemagne et le Luxembourg dénoncent le fait que «les fermetures de frontières mettent en danger le projet européen.» Ils l'expriment ce mardi dans une lettre ouverte adressée aux Premiers ministres des Länder de Rhénanie-Palatinat et de Sarre.

Le fait est suffisamment rare pour être signalé. Treize bourgmestres de treize communes - six luxembourgeoises et sept allemandes - limitrophes entre le Grand-Duché et l'Allemagne parlent ce mardi d'une même voix. Dans une lettre ouverte adressée au Premier ministre de Rhénanie-Palatinat, Malu Dreyer, et au Premier ministre de Sarre, Tobias Hans, ils expriment leur déception face aux fermetures de frontières engendrées par la crise du covid-19.

Se référant à l'idée européenne, ils rappellent que «l'UE a été créée, entre autres, dans le but de pouvoir trouver ensemble des solutions plus efficaces dans des situations de crise comme celle de l'actuelle pandémie.» Et de déplorer que «malheureusement, c'est exactement le contraire qui se produit» avec le constat que de nombreux États «retombent dans de vieux schémas de comportement (...) pour trouver une issue à la crise.»

Réouverture des frontières, levée des contrôles frontaliers et réouverture de la liaison par ferry entre Wasserbillig et Oberbillig

Les treize élus insistent et soulignent que 75 ans après la fin de la Seconde Guerre mondiale, «ces contrôles renforcés» aux frontières sont perçus par de nombreux citoyens de la Grande Région comme «pesants et symboliquement déplacés.» Et, vu que les mesures de confinement s'avèrent plus strictes au Luxembourg qu'en Allemagne, il n'existe pas «de danger particulier pour un transit dans le sens du Grand-Duché vers la république fédérale», selon les bourgmestres qui demandent explicitement aux deux Premiers ministres de «travailler à la réouverture des frontières, à la levée des contrôles frontaliers et à la réouverture de la liaison par ferry entre Wasserbillig et Oberbillig.»

Les treize bourgmestres signataires sont ceux des communes de Wasserbillig, Grevenmacher, Wormeldange, Stadtbredimus, Remich et Schengen au Luxembourg, ainsi que de Wasserliesch, Oberbillig, Temmels, Wellen, Nittel, Wincheringen et Palzem côté allemand.

Pour rappel, jeudi dernier déjà, leurs homologues de Rosport (Luxembourg) et Ralingen (Allemagne), deux communes situées en vis-à-vis sur chaque rive de la Sûre, avaient déjà rédigé un courrier similaire.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Pas de contrôles aux frontières avec l'Allemagne
Tout résident luxembourgeois se rendant en Allemagne doit désormais être mis en quarantaine, mais la liberté de voyager est maintenue pour le moment. Cette annonce intervient trois jours après le placement en zone orange du pays par les autorités belges.
L'Allemagne pourrait oser un retour à la normale
Profitant d'une situation moins dramatique que dans d'autres pays européens, le pays pourrait entamer le début progressif de son déconfinement. Mercredi, la chancelière Merkel choisira, ou non, de rejoindre l'avis de scientifiques.
Police officers patrol a park in Berlin on April 10, 2020, to enforce social distancing measures. - Local authorities have increased police presence in the capital during the Easter weekend. (Photo by John MACDOUGALL / AFP)
L'Allemagne condamne des actes anti-français
Le ministre allemand des Affaires étrangères a condamné des agressions verbales ou vexations subies récemment par des Français en déplacement dans les zones frontalières allemandes, moins touchées par le covid-19.
Lokales, Gemeinden an der Sauer unterzeichnen Brief gegen Schließung der Grenze zu Deutschland, Rosport, Foto: Lex Kleren/Luxemburger Wort
L'accord de Schengen célèbre ses 25 ans
C'est pile au moment où la crise du covid-19 provoque une étanchéification relative des frontières que l'accord de libre circulation à travers l'Union européenne fête ses 25 printemps.
Corona-Virus - Grenzkontrollen - Luxemburg - Deutschland - Schengen - Viadukt von Schengen - Foto: Pierre Matgé/Luxemburger Wort