Changer d'édition

Transports: "On peut encore mieux faire pour les personnes à mobilité réduite"
Luxembourg 3 min. 20.09.2017 Cet article est archivé

Transports: "On peut encore mieux faire pour les personnes à mobilité réduite"

Actuellement, 12 gares et arrêts des CFL sont conformes et accessibles pour les personnes handicapées.

Transports: "On peut encore mieux faire pour les personnes à mobilité réduite"

Actuellement, 12 gares et arrêts des CFL sont conformes et accessibles pour les personnes handicapées.
Photo: Shutterstock
Luxembourg 3 min. 20.09.2017 Cet article est archivé

Transports: "On peut encore mieux faire pour les personnes à mobilité réduite"

La Ville de Luxembourg a présenté mercredi plusieurs innovations pour aider les personnes à mobilité réduite à se déplacer en totale autonomie en transports en commun. Petit tour d'horizon des nouveautés.

(SW) - Décidément, la Ville de Luxembourg fait dans la modernité. Après avoir présenté, mercredi matin, une toute nouvelle application de réalité augmentée, c'est au tour du projet "i-beacon" d'être présenté au public en fin d'après-midi à la gare centrale.

Ce projet d'information, opérationnel depuis mi-septembre aux arrêts de bus de la Ville permet aux usagers de voir en temps réel les horaires et arrivées des bus à chaque arrêt.

Comment ça marche?

En clair, il vous suffit de télécharger l'application mobile de la Ville de Luxembourg, "City App VdL", qui est disponible gratuitement sur l'App Store et "en début d'année" pour Androïd, a expliqué Sam Tanson, du ministère des Infrastructures.

Il vous faudra ensuite activer l'option bluetooth de votre smartphone et autoriser l'application à vous géolocaliser. Dès que vous vous approcherez d'un arrêt de bus, vous recevrez une notification vous indiquant le nom de l'arrêt, le numéro et la destination du prochain bus ainsi que son horaire d'arrivée.

L'application va automatiquement vous localiser et vous donner les numéros des bus pouvant vous emmener à destination.
L'application va automatiquement vous localiser et vous donner les numéros des bus pouvant vous emmener à destination.
Sophie Wiessler

Vous pouvez également ajouter en favoris les lignes ou arrêts de bus que vous empruntez le plus souvent: des notifications vous seront alors envoyées en temps voulu.

Ce système permet notamment aux personnes malvoyantes de se tenir informées du trafic et de pouvoir se déplacer en Ville en toute autonomie.

"Tout est automatisé et un message audio permet aux personnes déficientes de connaître les horaires, d'un simple clic", explique Patrick Goldschmmidt, responsable en matière d'intégration et de besoins spécifiques.

Pendant un an, plusieurs personnes aveugles se sont d'ailleurs portées volontaires pour tester l'application avant sa mise en place officielle.

De nouveaux quais aménagés pour les personnes à mobilité réduite

En effet, mercredi l'accent était mis sur l'accès aux transports en commun pour les personnes à mobilité réduite, dans le cadre de la semaine de la mobilité qui se déroule cette semaine.

Plusieurs stands étaient ainsi présents dans la gare, pour sensibiliser le public à cette problématique et permettre aux CFL et au Verkéiersverbond de montrer les actions menées dans ce sens, notamment dans les gares.

Actuellement, 12 gares et arrêts des CFL sont conformes et accessibles pour les personnes handicapées:

  • Luxembourg
  • Belval-Université
  • Bascharage
  • Belval-Lycée
  • Dippach-Reckange
  • Dommeldange
  • Dudelange-Usines
  • Lamadelaine
  • Leudelange
  • Mersch
  • Pétange
  • Schouweiler

Guidages au sol, ascenseur, bornes audio, écriture en braille... Mais "on peut toujours mieux faire" souligne un membre de "Info-Handicap" présent à la gare centrale mercredi soir.

"Il y a une nette progression, c'est certain. On travaille avec les CFL pour améliorer justement tout cela. Mais il y a encore beaucoup de quais où un écart ne permet pas aux personnes en fauteuil d'accéder aux trains. Les nouvelles rames de train et les nouveaux quais vont être conçus pour pallier cela", explique-t-il.

En effet, l'ensemble des nouveaux trains CFL disposent d'une rampe d'accès pour fauteuils roulants et d'un WC accessible pour les personnes à mobilité réduite. Les lignes de guidage et les stèles d'information "parlantes" permettent aux personnes malvoyantes et déficientes visuelles de s'orienter facilement dans les gares.

A l'avenir, ce sont les gares de Dudelange, Noertzange, Oberkorn et Sandweiler-Contern, mais aussi les arrêts Pfaffenthal-Kirchberg et Cents-Hamm qui seront équipés pour les personnes handicapées.

Une plateforme d'information multimodale à venir

Le Verkéiersverbond travaille pour sa part en ce moment sur une plateforme d'information multimodale qui intégrera les trajets à pied et en transports publics. En feront partie également les vélos et voitures en libre-service, les disponibilités des P+R etc.

La description exacte du trajet piéton est d'ailleurs déjà effective dans trois gares et sera étendue à d'autres gares et aux pôles d'échanges dans un avenir proche.

"Ce développement facilitera l'orientation de personnes à mobilité réduite, simplifiera leurs déplacements et permettra la mise en oeuvre de la nouvelle mobilité multimodale qui nécessite davantage de changements de modes de transport" expliquent les responsables.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Les souterrains s'étendent sous la gare
Si le quai n°5 ne fait pas encore partie du paysage des usagers de la gare de Luxembourg, cela ne tardera plus. Pour décembre, ce sera chose faite. En attendant, c'est sous les pieds des usagers que le chantier progresse.
Au total, l'investissement pour la création des deux futurs quais, des souterrains et de la passerelle approchera les 171 millions d'euros.
Transports en commun: la multimodalité pour tous?
Comment emprunter les transports en commun lorsqu'un handicap sème le paysage urbain d'embûches? Dans les transports du Grand-Duché, plusieurs installations permettent aux personnes à mobilité réduite d'utiliser tram, bus, train et funiculaire dans les meilleures conditions, ce qu'approuvent les premiers concernés.
Reportage über öt für behinderte Personen, Multimodalité pour tous, le 19 Septembre 2018. Photo: Chris Karaba