Changer d'édition

Transport ferroviaire: Luxembourg-Liège: dégradation des conditions de transport
Luxembourg 26.09.2017 Cet article est archivé

Transport ferroviaire: Luxembourg-Liège: dégradation des conditions de transport

Les usagers luxembourgeois réclament un cadencement toutes les heures vers Liège et souhaitent voir la mise en place d’une double voie sur l’ensemble de la ligne 42.

Transport ferroviaire: Luxembourg-Liège: dégradation des conditions de transport

Les usagers luxembourgeois réclament un cadencement toutes les heures vers Liège et souhaitent voir la mise en place d’une double voie sur l’ensemble de la ligne 42.
Nadia Lallemant
Luxembourg 26.09.2017 Cet article est archivé

Transport ferroviaire: Luxembourg-Liège: dégradation des conditions de transport

Le Comité des Usagers des transports publics du Grand-Duché du Luxembourg vient d’interpeller l’association belge «Les Amis du rail» et le groupe «Navetteurs.be» à propos de la dégradation des conditions de transport sur la ligne ferroviaire 42 Luxembourg-Gouvy-Liège.

Par Nadia Lallemant

Le Comité des Usagers des transports publics du Grand-Duché du Luxembourg vient d’interpeller l’association belge «Les Amis du rail» et le groupe «Navetteurs.be» à propos de la dégradation des conditions de transport sur la ligne ferroviaire 42 Luxembourg-Gouvy-Liège.

«La capacité des sièges a été augmentée d’une troisième voiture de 2ème classe, depuis la mise en place des Inter-City, mais le nombre de places reste insuffisant surtout pour le train de 17h18 à partir de Luxembourg-Ville. Ce train est bondé entre Luxembourg et Mersch et le temps de parcours avoisine les 15 minutes», déplore le comité des usagers luxembourgeois. 

La propreté et l’aspect général des voitures non climatisées employées par la Société Nationale des Chemins de fer Belges laisseraient à désirer. «Le sol de la 2e classe est plus ou moins nettoyé par les équipes de nettoyage sous-traitées par la SNCB et les CFL», poursuit-on. «Les sièges sont tachés et les toilettes ne sont pas propres. L’odeur est désagréable. Le fonctionnement des portes n’est pas sécurisant.»

Le comité des usagers attire par ailleurs l’attention sur la sécurité qui ne serait pas assurée en cas d’incendie et l’inaccessibilité pour les personnes âgées ou à mobilité réduite.

Il regrette par ailleurs «la quasi absence de service en gare à la suite de la vague de fermetures opérée par la SNCB, les limitations de vitesse très fréquentes, l’absence de double voie, la suppression de trains et les retards plus ou moins importants, entre cinq et 90 minutes.»

Les usagers luxembourgeois réclament un cadencement toutes les heures vers Liège et souhaitent voir la mise en place d’une double voie sur l’ensemble de la ligne 42. 

Michaël Jacquemin, le porte-parole des Amis du rail, a interpellé le ministre belge François Bellot, et son homologue luxembourgeois, François Bausch afin qu'ils fassent part de leurs remarques et propositions d'amélioration aux usagers. Le ministre belge l’a informé qu’il introduirait une demande d’analyse de tous ces éléments auprès de la SNCB.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

SNCB: succès fulgurant pour l'abonnement spécial frontalier
Cette mesure commune de la Belgique et du Luxembourg avait été lancée fin 2017 dans l'espoir de désengorger le réseau routier: le succès est au rendez-vous pour l'abonnement spécial à un tarif avantageux, de plus en plus de frontaliers belges choisissent le train.
Gare d'Arlon. L'abonnement mensuel est passé de 93,50 euros à 80 euros pour les frontaliers belges
Incident à Bettembourg vendredi soir: «Toutes les lignes» ferroviaires touchées: «c'est le chaos à Luxembourg!»
Grosse pagaille sur le réseau ferroviaire luxembourgeois, vendredi soir. Une panne intervenue vers 18h20 au poste directeur de Bettembourg (le même qui avait été inondé) bloque la liaison ferroviaire entre la France et le Luxembourg mais aussi en direction du Nord. Près de 1.000 usagers de retour à la gare de Luxembourg ont longtemps attendu leurs bus de substitution. Peu avant 21 heures seulement, les CFL annonçaient la reprise progressive de la circulation.
19h50: plus de 1.000 personnes se retrouvent à la gare centrale de Luxembourg où elles sont bloquées: pas de bus comme annoncé par les CFL.