Tram, funiculaire et deux nouvelles gares: Revivez le voyage inaugural avec le couple grand-ducal
Le grand-duc Henri et la grande-duchesse Maria Teresa s'engouffrent pour la première fois dans le nouveau tram de la capitale au niveau de la station «Rout Bréck-Pafendall».

Tram, funiculaire et deux nouvelles gares: Revivez le voyage inaugural avec le couple grand-ducal

Photo: Anouk Antony
Le grand-duc Henri et la grande-duchesse Maria Teresa s'engouffrent pour la première fois dans le nouveau tram de la capitale au niveau de la station «Rout Bréck-Pafendall».
Luxembourg 33 2 4 min.10.12.2017

Tram, funiculaire et deux nouvelles gares: Revivez le voyage inaugural avec le couple grand-ducal

Maurice Fick
Maurice Fick

Après l'inauguration officielle du tram, du funiculaire et des deux nouvelles gares de Howald et Pfaffenthal-Kirchberg par le couple grand-ducal, le Premier ministre, les élus et responsables, le public découvre la nouvelle mobilité du Grand-Duché.

(MF avec DL) – Le public est venu nombreux malgré les intempéries découvrir la mobilité nouvelle au Luxembourg: le tram, le funiculaire et les gares CFL multimodales de Howald et Pfaffenthal-Kirchberg.

Notre journaliste Maurice Fick est sur place:


Tandis que le grand public pourra tester ces nouveaux modes et infrastructures de transport à partir de 13 heures, l'inauguration officielle du tram, du funiculaire et des deux nouvelles gares de Howald et Pfaffenthal-Kirchberg par le couple grand-ducal et le Premier ministre vient de démarrer sous la neige à Howald. 

C'est parti pour le voyage inaugural par étapes de ces quatre nouvelles infrastructures  qui emmène les personnalités et responsables de projets, de la gare de Howald vers l'arrêt ferroviaire Pfaffenthal-Kirchberg, dans le funiculaire, et enfin, avant midi, dans le nouveau tram de Luxembourg.

Le grand-duc Henri, son épouse, Maria Teresa, le Premier ministre, Xavier Bettel, le président de la Chambre des députés, Mars Di Bartolomeo, le ministre du Développement durable et des Infrastructures, François Bausch, tout comme Lydie Polfer, bourgmestre de Luxembourg, et nombre d'élus et membres du gouvernement, se sont engouffrés juste après 10 heures, sous les fins flocons de neige, dans le premier train des CFL qui les attendait, en présence de la presse, sur le quai de la gare de Howald.

Le petit couac de Howald

Le rideau inaugural s'est déroulé très vite à la gare de Howald. La Grande-Duchesse et tous les invités ont été surpris. Heureusement il y a eu plus de peur que de mal.
Le rideau inaugural s'est déroulé très vite à la gare de Howald. La Grande-Duchesse et tous les invités ont été surpris. Heureusement il y a eu plus de peur que de mal.
Photo: Laurent Blum

Le premier «tomber de rideau» a donné lieu à un couac, heureusement sans gravité. En se déroulant devant l'escalier qui permet d'accéder au nouveau quai via la passerelle qui donne sur le parking du Cactus, le rideau promotionnel de l'événement est tombé sur la tête de la Grande-Duchesse. Grosse frayeur, mais elle n'en a pas perdu son sourire pour autant.

Arrivée au Kirchberg

Vers 10h30, les voyageurs de ce tout premier voyage inédit au Luxembourg, sont arrivés juste sous le Pont Rouge au tout nouvel arrêt ferroviaire Pfaffenthal-Kirchberg.

Accueil musical à tue-tête réussi

«Mobi, mobi, néi mobilitéit... funiculi-funicula!» chante à tue-tête la chorale formée des voix d'hommes mêlées de «Sang a Klang Pafendall» et de la «Chorale d'hommes réunis» lorsque le couple grand-ducal et tous les officiels arrivent, via le funiculaire, sur la plateforme qui donne sur la station de tram «Rout Bréck-Pafendall»:

L'accueil est du plus bel effet. La résonance des voix puissantes mais aussi des paroles de la chanson intitulée «Den neie Lëtzebuerger Funiculaire» -composée spécialement pour l'occasion- (elles promettent la ponctualité des trains et pas de stress) font mouche. Les applaudissements sont nourris.

Réaction à chaud du Premier ministre dans le tram

Xavier Bettel, explique au micro de wort.lu que «c'est un moment important au cours duquel on inaugure un nouveau concept de mobilité qui réunit le train, le tram, la voiture, le vélo et les piétons et qui améliore la mobilité à Luxembourg et dans le pays». Le Premier ministre ne veut, en revanche, pas parler d'un jour historique mais plutôt d'une «nouvelle journée» car «nous avions déjà un tram», dans la capitale, rappelle celui qui en a été le bourgmestre entre fin 2011 et fin 2013.

«On ne peut pas améliorer notre qualité de vie sans être prêt à investir dans de nouvelles infrastructures. A côté des écoles, hôpitaux et maisons de retraite, il faut aussi investir dans le transport et nous l'avons fait», rappelle le Premier ministre avant de glisser: «Et aujourd'hui nous y sommes». La [vidéo] est en luxembourgeois:

Terminus au centre de remisage de Luxtram

Dernière étape du voyage inaugural, suivi étape par étape: l'arrivée des convives au Centre de remisage des rames du tram. Juste avant, la première rame inaugurale a stoppé sa course devant le bâtiment administratif de Luxtram au Kirchberg.

Le Centre de remisage est maintenant le théâtre de la séance académique au cours de laquelle le directeur général de Luxtram, André Von der Marck, la bourgmestre de Luxembourg, Lydie Polfer, le ministre du Développement durable et des Infrastructures, François Bausch et le Premier ministre, Xavier Bettel, prennent tour à tour la parole.

Pour marquer l'événement,  tous les transports publics sont gratuits ce dimanche 10 décembre 2017 au Luxembourg.

La première rame a quitté la station du Pont Rouge:

Pour tout savoir sur les deux nouvelles gares, le tram et le funiculaire, ouvrez notre dossier «Mobilité, les changements du 10 décembre 2017»

Cet article sera enrichi et mis à jour au fil du voyage inaugural que nous suivons en direct.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.

Sur le même sujet